Votre panier est vide
Musique

Chimène Badi reprend Édith Piaf pour son nouvel album

Chimène Badi revient avec Chimène chante Piaf, son nouvel album de reprise d'Édith Piaf © Parlophone

Chimène chante Piaf, c'est donc le titre du nouvel album de Chimène Badi, qui comme son nom l'indique sera composé de reprises de La Môme. Un premier extrait a déjà été dévoilé, avec un clip, et permet de découvrir la version de la chanteuse d'un grand classique de la chanson française : Non, je ne regrette rien.

Avec 20 ans de carrière et plus de 3,5 millions d'albums vendus, Chimène Badi se sent désormais en confiance pour rendre hommage à un monument de la chanson française, celle que même les Américains nous enviaient : Édith Piaf. Comme elle l'avoue dans le communiqué de presse envoyé par sa maison de disque, l'ancienne candidate de Popstars est consciente qu'elle va être attendue au tournant :

"J'ai l'expérience et une plus grande confiance en moi, autant de forces qui me donnent envie de rendre hommage à celle qui m'a guidée et m'a beaucoup appris. Chanter Piaf c'est relever un immense défi... C'est s'immerger dans ses textes, comprendre le bonheur et l'euphorie, mais aussi la souffrance et la peine."

Comment Édith Piaf a sauvé l'Olympia

Alors que la France - et le monde entier sans doute - célébrera en 2023 les 60 ans de la disparition de La Môme Piaf, Chimène Badi a donc voulu rendre hommage à l'une de ses principales inspirations en sortant un album de reprises, appelé Chimène chante Piaf, qui sortira le 20 janvier 2023, juste avant le début d'une tournée de plus de 50 dates entamée par un concert à l'Olympia, le 22 janvier. Et c'est justement à l'Olympia, la mythique salle parisienne indissociable de la carrière d'Édith Piaf, que le clip du premier extrait de Chimène chante Piaf a été tourné. Un choix évidemment pas anodin, puisque c'est notamment avec Non, je ne regrette rien que La Môme était remontée sur scène, le 29 décembre 1960, alors que l'Olympia de Bruno Coquatrix était menacé de faillite, comme le rappelle un article de Jack. Gilbert Bécaud venait d'annuler plusieurs concerts, et il n'y avait plus que des numéros de cirque sur scène. Mais le grand retour d'Édith Piaf, avec ce nouveau classique à son répertoire, sauva - littéralement - les meubles : ce soir-là, elle effectua 22 (!) rappels. Derrière, elle fût sur les planches de l'Olympia pendant trois mois !

Avec une telle histoire, tourner cette vidéo à l'Olympia était donc le choix parfait, et ce premier single permet de découvrir ce que va proposer Chimène Badi dans cet album de reprises. Une nouvelle orchestration, superbe, accompagne sa voix, toujours aussi puissante, pour un morceau qui dure à peine plus de deux minutes et semble passer aussi vite que l'original :

Si la liste des chansons qui composeront Chimène chante Piaf n'a pas encore été dévoilée, on peut s'attendre à entendre d'autres ré-interprétations de grands classiques. Comment imaginer en effet un album de reprises de La Môme sans La vie en rose ou L'Hymne à l'amour ? Pour encore davantage d'inspiration, Chimène Badi a d'ailleurs pu échanger avec Charles Dumont, le compositeur de Non, je ne regrette rien. Une rencontre qui a forcément marqué la chanteuse, pourtant habituée à côtoyer les grands de la chanson française (elle a fait des duos avec Charles Aznavour, Johnny Hallyday et Michel Sardou), et qui l'a confortée dans cette nouvelle aventure :

"Rendre hommage à la Môme Piaf, c'est pour moi une véritable mission."

Et avec ce premier extrait, on peut déjà penser que Non, Chimène Badi ne regrettera rien...

Sources : Parlophone, Jack

Sébastien Delecroix
https://twitter.com/seb_o_matic Sébastien Delecroix Rédacteur