Musique

Régine en 5 titres

Le 11 mai 2004, Régine se produit sur la scène des Folies bergères © Bertrand GUAY / AFP

Hier, Régine, la célèbre reine de la nuit, nous a quittés à l’âge de 92 ans. Connue pour les nombreuses discothèques qu’elle a gérées dans le monde entier, elle s’est aussi illustrée dans la chanson. Retour sur cinq titres qui ont marqué sa carrière.

Reine de la fête et de la musique. Voilà à quoi on pense lorsque l’on entend le prénom de Régine. Durant presque 60 ans, l’artiste a interprété de nombreuses musiques écrites par des stars de la chanson française telles que Charles Aznavour, Henri Salvador ou encore Serge Gainsbourg. Aujourd’hui, la rédaction rend hommage à Régine avec cinq de ses chansons les plus populaires, à retrouver sur la plateforme Deezer.

Nounours - 1965

Si d’un premier avis, Régine vous évoque le monde de la nuit, elle a pourtant collaboré avec les plus grands monuments de la chanson. À commencer par Charles Aznavour. Le chanteur lui écrit l’un de ses premiers titres : Nounours. Cette collaboration avec Charles Aznavour a fortement inspiré un autre monument de la chanson à l’époque. Le très célèbre Henri Salvador. Pour Régine, il écrira, la même année qu'Aznavour, la chanson Oublie-moi.

Les P’tits papiers - 1965

Mais la consécration musicale de Régine arrive grâce à un troisième artiste, dont elle deviendra très proche, Serge Gainsbourg. En 1695 l’auteur, compositeur et interprète lui écrit Les P’tits Papiers, chanson inspirée des Petits Pavés de Paul Delmet et Maurice Vaucaire, Les Petits Pavés. Au total, Gainsbourg écrira dix-sept chansons pour la chanteuse parmi lesquelles, se trouve les très provocantes : Ouvre la bouche, ferme les yeux (1968) et Les Femmes, ça fait pédé (1978).

La Grande Zoa - 1966

Cette fois, c’est au tour de Frédéric Botton d’écrire pour la reine de la nuit. En 1966, celui qui a écrit pour Barbara, France Gall ou encore Juliette Gréco, va se rapprocher de Régine. Grâce à lui, elle interprète l’un de ses plus grands succès : La Grande Zoa. Une chanson qui raconte les folles virées nocturnes d’une femme mystérieuse, qui se trouve, en réalité, être un travesti.

Azzurro - 1969

En 1968, Adriano Celentano interprète une chanson composée par Paolo Conte, Azzurro. L’année suivante Eddy Marnay adapte le morceau en français pour Régine. Cette reprise sera, elle aussi, l'une des plus célèbre chanson de la chanteuse.

Je survivrai - 1979

En 1979, Régine propose une adaptation française de l’un des plus gros succès disco, signé Gloria Gaynor, I Will Survive. Cette année-là, Régine à 50 ans. Mais fidèle à elle-même, la reine de la nuit apparaît plus scintillante que jamais pour son clip… Je survivrai.

Sources : INA, BFM TV, France TV info

Margaux Sailly
Margaux Sailly Rédactrice