Votre panier est vide
Musique

Stranger Things : le guide des chansons de la saison 4

Faites le plein de bonne musique avec la saison 4 de Stranger Things ! © Netflix

Si vous êtes ici, c'est que vous avez déjà binge-watché la nouvelle saison tant attendue de la série phénomène de Netflix, y compris ses deux derniers épisodes fraîchement arrivés le 1er juillet dernier sur la plateforme. Et que vous êtes, comme nous, complètement obsédé par ses choix musicaux ! Vous cherchez à savoir quelle est cette version de California Dreamin' que vous ne connaissiez pas, le titre de cette chanson de Kate Bush que Max écoute en boucle, ou encore ce morceau absolument mortel que joue Eddie dans le Monde à l'envers ? Vous êtes au bon endroit ! Petit guide de la bande originale de la saison 4 de Stranger Things.

Il n'y a pas que l'intrigue, le jeu d'acteurs, la réalisation voire les effets spéciaux qui font une bonne série ou même un bon film. Les meilleurs ont en effet souvent un autre point commun : une bande originale qui déchire ! C'est le cas de Stranger Things, qui ne pouvait qu'assurer il faut dire dans ce domaine, pour permettre aux téléspectateurs de vraiment plonger dans l'ambiance si unique des années 1980… Fantastique en bien des sens, la création originale de Netflix a toujours su taper dans le mille, et c'est sans surprise qu'elle démarre encore fort niveau bande son dans le premier volume de la saison 4.

Dès le début du premier épisode, les amateurs de classic rock ont déjà eu droit à une petite perle : c'est la célébrissime California Dreamin', emblème du California Sound, qui vient naturellement illustrer l'échange épisotalaire entre Eleven et Mike, la jeune fille racontant sa nouvelle vie dans le Golden State. Ce n'est toutefois pas la version la plus connue de ce titre, enregistré pour la première fois en 1965, qui retentit dans la série à succès de la plateforme au N rouge… Plutôt que celle de The Mamas & The Papas, c'est la California Dreamin' des Beach Boys qui a été choisie ici, sans doute parce qu'elle est sortie en 1986, soit quand se déroule cette saison 4 de Stranger Things !

Quel morceau joue Eddie, le guitar hero de la saison 4 de Stranger Things ?

Dans le première épisode de ce nouveau chapitre, on a aussi pu entendre une autre chanson reprise maintes fois à travers les décennies : Fever. Encore une fois, ce n'est pas la plus connue, de Peggy Lee, qui a été sélectionnée dans la série, ni celle de Madonna, de Beyoncé, ou même d'Arielle Dombasle (oui, ça vient de sortir…), mais une version plus rock, plus psyché, plus punk, par le groupe The Cramps. Le titre, paru en 1980, introduit joliment un des nouveaux personnages forts de cette saison : Eddie, le leader du Hellfire Club, groupe de D&D (Dongeons & Dragons) qu'ont rejoint Mike et Dustin, alors qu'il fait le show à la cantine.

Et ce n'est pas la seule chanson qui lui sera associée dans la série, un d'autant plus grand moment musical lui étant réservé dans l'épisode final de la saison 4. Si vous l'avez vu, vous savez ce dont on parle (sinon, mieux vaut éviter de lire la suite de cet article, qui comprend quelques spoilers !) : cette scène qui restera dans les annales, où le jeune homme fait péter la guitare électrique au-dessus d'une caravane pour attirer l'attention des Démobats dans le Monde à l'envers. Le morceau qu'il joue s'appelle Master of Puppets, un incontournable de Metallica, tiré de l'album du même nom paru, encore une fois, en 1986…

Kate Bush réagit au retour de son tube dans Stranger Things

Puis surtout, LA chanson qui se démarque de ce nouveau chapitre, c'est sans conteste Running Up That Hill. Jouée plusieurs fois à travers les neuf épisodes qui constituent cette saison 4, ce tube de Kate Bush est présenté comme le préféré de Max, qui l'écoute en boucle dans son Walkman. Pour cause, la musique adoucit les mœurs et éloigne les Vecna, comme pourrait le dire un nouveau dicton. Ce qui donne lieu à quelques séquences épatantes, tant dans le premier volume lorsque Max parvient à s'échapper de son emprise, que dans le second lors de deux batailles spectaculaires menées en parallèle (un Vecna en feu d'un côté, un Démogorgon tranché de l'autre… bon appétit !); De quoi expliquer le soudain regain de popularité de ce titre paru en 1985, qui a effectivement repris d'assaut les classements musicaux un peu partout autour du globe depuis le retour de Stranger Things sur Netflix.

Running Up That Hill est même confortablement installé en tête des charts britanniques depuis trois semaines maintenant, permettant à Kate Bush à la fois de battre quelques records, et par la même occasion de se refaire une santé… La chanson lui aurait rapporté plus de 2 millions en royalties sur les plateformes de streaming musicales depuis l'arrivée de la saison 4 de Stranger Things sur Netflix. Celle que l'on surnommait à l'époque "La Sorcière du Son", qui s'est aussi illustrée avec des tubes comme Babooshka ou Wuthering Heights, a elle-même réagi à ce retour en force sur son site officiel : "Je dois admettre que je suis très émue par tout cela. Merci infiniment d'avoir offert la place de numéro 1 à cette chanson d'une façon si inattendue." Et de saluer au passage les frères Duffer pour avoir utilisé "Running Up That Hill dans une lumière si positive, en tant que talisman pour Max" : "Je veux les remercier profondément pour avoir introduit cette chanson dans la vie de tant de personnes."

Toute la bande originale officielle de cette saison 4 de Stranger Things

Et c'est loin d'être tout, le premier volume de cette saison 4 de Stranger Things regorgeant de pépites musicales. Voici une petite sélection de quelques autres qui nous ont marqués :

  • Detroit Rock City, le tube de KISS qui accompagne le match de basket et la partie de D&D qui se jouent en même temps, dans l'épisode 1.
  • You Spin Me Round (Like A Record), titre so eighties de Dead or Alive qui joue naturellement lorsque Mike, Eleven et Will entrent sur la piste avec leurs patins à roulette, dans l'épisode 2.
  • Psycho Killer, classique de Talking Heads, qui illustre bien la folie quand le jeune le plus populaire du lycée, Jason, incite son équipe de basket à aller se venger d'Eddie, dans l'épisode 2.
  • Dream A Little Dream Of Me, duo ô combien célèbre entre Louis Armstrong et Ella Fitzegerald, qui nous ramène dans les années 1950 lorsque la famille Creel emménage à Hawkins, dans l'épisode 4.
  • Up Around the Bend, du classic rock à l'état pur par le groupe Creedance Clearwater Revival, qui retentit lorsqu'Eddie, Steve et tout le reste de la petite bande restée à Hawkins se fait la malle en camping-car, dans l'épisode 8.
  • Seperate Ways (Worlds Apart), un morceau culte des années 1980 signé Journey, ici remixé pour venir magistralement clore ce huitième épisode sur l'image de Lucas, Erica et Max qui pénètrent dans le fameux manoir…
  • Every Breath You Take, intemporelle ballade de The Police que l'on entend dans les souvenirs de Max, lorsqu'elle est sous l'emprise de Vecna dans l'épisode 9.
  • When It's Cold I'd Like to Die, une chanson triste de Moby pour un moment bien triste lui aussi, entre Eddie et Dustin, dans l'épisode 9...
  • Spellbound, une petite pépite eighties encore, signée Siouxsie & The Banshees, la toute dernière de cette saison 4 puisqu'elle vient accompagner le générique de fin de l'épisode 9.

Ça ne vous suffit pas ? Pas de panique ! Comme ce fut déjà le cas pour les précédentes saisons, au vu de la place que prend la musique dans la série, une authentique bande originale est venue accompagner la sortie de ces nouveaux épisodes. Son titre : Stranger Things: Music from the Netflix Original Series, Season 4. Alors bon, elle a été diffusée à la sortie du premier volume, et ne semble pas encore avoir été mise à jour pour inclure quelques sons iconiques des deux derniers épisodes... Mais vous pouvez la retrouver dès à présent sur les plateformes de streaming musicales, comme Deezer. Voici la liste des 16 chansons qui la composent :

  1. Seperate Ways (Worlds Apart) - Bryce Miller / Alloy Tracks Remix, de Journey
  2. California Dreamin', des Beach Boys
  3. Psycho Killer, de Talking Heads
  4. Running Up That Hill (A Deal With God), de Kate Bush
  5. You Spin Me Round (Like a Record), de Dead or Alive
  6. Chica Mejicanita, de Mae Arnette
  7. Play With Me, d'Extreme
  8. Detroit Rock City - Single Version, de KISS
  9. I Was A Teenage Werewolf, de The Cramps
  10. Pass The Dutchie, de Musical Youth
  11. Wipe Out, de The Surfaris
  12. Object Of My Desire - Single Version, de Starpoint
  13. Rock Me Amadeus - The Gold Mix, de Falco
  14. Travelin' Man, de Ricky Nelson
  15. Tarzan Boy, de Baltimora
  16. Dream A Little Dream Of Me, d'Ella Fitzgerald et Louis Armstrong

Sources : Cosmopolitan, The Hollywood Reporter, Kate Bush, NME

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédactrice