Eduardo Camavinga lors du match de Rennes contre Amiens, le 10 novembre 2019.
Consoles

Camavinga et Ansu Fati ont enfin l'âge pour être dans FIFA

Eduardo Camavinga lors du match de Rennes contre Amiens, le 10 novembre 2019. © JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Les deux petits prodiges du Stade Rennais et du FC Barcelone n'apparaissaient pas encore dans les effectifs du jeu vidéo. Et pour cause : ils n'avaient pas encore fêté leurs 17 ans.

On sait qu'entre les joueurs de foot et le jeu FIFA, c'est une grande histoire d'amour. Parfois un peu trop, quand on se rappelle de Ronaldo qui aurait fait une crise d'épilepsie la veille de la finale de la Coupe du monde 1998 après avoir trop joué, d'après la légende urbaine...

Depuis quelques années et l'introduction du Football Ultimate Team, les footballeurs sont également au taquet au moment de recevoir leurs cartes respectives et de découvrir leurs notes. Ce qui peut des fois donner de vrais coups de colère de leur part quand il s'estiment sous-notés. Ce qui arrive bien plus souvent que l'inverse, étrangement...

Et il y en a deux qui devaient être bien déçus de ne pas pouvoir jouer avec leur avatar depuis la sortie de FIFA20. À un âge où on joue la Ligue des Champions ou Ligue Europa sur console, Eduardo Camavinga et Ansu Fati disputent ces compétitions pour de vrai, mais ne faisaient pour autant pas partie des équipes virtuelles de Rennes et de Barcelone. Pour une raison très simple : au début de la saison, il n'avaient pas 17 ans, l'âge minimum requis pour figurer dans le jeu !

Balle aux pieds, manette en mains

Mais en fêtant son anniversaire le 10 novembre dernier, le milieu de terrain surdoué du Stade Rennais, qui a connu dans la foulée sa toute première sélection avec l'Équipe de France Espoirs, a enfin été introduit dans le jeu. Et sans surprise, son potentiel est conséquent. Il a actuellement une note globale de 70, et peut monter jusqu'à 90 d'après FIFA. Ce qui en ferait tout simplement l'un des meilleurs du monde à son poste. Plutôt sympa.

L'autre adolescent qui impressionne cette saison en Europe, c'est l'ailier du FC Barcelone Ansu Fati. Lui a fêté ses 17 ans le 31 octobre dernier, et se voit attribuer une note globale de 71. Dans des simulations, il atteint une note de 97 au sommet de sa carrière, et décroche même plusieurs fois de suite le Ballon d'or, succédant ainsi à... Ousmane Dembelé. Oui, FIFA n'est pas vraiment une science exacte.

Donc maintenant, leurs copains du lycée peuvent jouer à FIFA avec eux...

Source : So Foot

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur