Marvel's Avengers est l'un des gros blockbusters jouables sur la Paris Games Week 2019
Consoles

Ce qui vous attend à la Paris Games Week 2019

Marvel's Avengers est l'un des gros blockbusters jouables sur la Paris Games Week 2019 © Square Enix

Ce mardi 29 octobre, c'était la soirée d'ouverture de la fameuse PGW. Un événement pas si privé que ça et déjà bien rempli, avec de longues files d'attente pour espérer poser les doigts et les yeux sur Luigi's Mansion 3, Final Fantasy VII Remake, Dragon Ball Z Kakarot, Marvel's Avengers, ou découvrir l'étonnant Watch Dogs : Legion...

Final Fantasy VII : l'attente continue

C'est sans doute le jeu le plus attendu de cette Paris Games Week 2019. Surtout pour les enfants des années 1980 et 1990, qui ont découvert les joies de l'insomnie sur l'extraordinaire jeu original. Attendu depuis des années, il faudra encore s'armer de patience pour enfin jouer à ce remake ! Après 45 minutes d'attente, on arrive dans une salle avec un écran et on a peur d'avoir fait la queue pour rien ! Mais il s'agit en fait d'une vidéo-tuto, pour préparer les joueurs aux commandes et montrer les nouveautés, notamment pour les combats. Finis les affrontements au tour par tour, on n'est plus en 1997 !

Une fois briefés pour la mission, c'est parti pour une toute petite séquence, au début du jeu culte, quand on descend placer la bombe sur le réacteur Mako. La musique fait forcément son petit effet et ravive une bonne grosse dose de nostalgie. On découvre le doublage en français et le gameplay, avec une bizarrerie : maintenant les ennemis sont visibles, comme dans les derniers Final Fantasy, mais on ne peut pas s'infiltrer, s'accroupir ou sauter les obstacles. Étrange. On alterne entre les persos (ici Cloud et Barret) et la jauge ATB (Active Time Battle) se remplit pour permettre de déclencher les compétences ou sorts, avec un effet ralenti. Pour les fameuses limites, comme dans l'original, ce sont les dégâts subis qui les déclencheront. Un combat de boss vite fait bien fait et on ressort sans vraiment pouvoir se faire un avis définitif sur le jeu, tant son aspect diffère de l'original, tout en conservant son jus. C'était court, mais c'était bon. Vivement la suite ! Sortie le 3 mars 2020 sur PS4.

Marvel's Avengers : blockbuster en approche !

Première surprise en faisant la queue pour tester le jeu très attendu, la présence de Ms.Marvel, la super-héroïne musulmane, teasée dans les vidéos et les costumes exposés. C'est en fait la narratrice et on la découvre qui subit les événements de l'intro, quand les Avengers sont attaqués alors qu'ils inaugurent leur nouveau QG. Une séquence jouable où on incarne chaque héros à un rtyhme endiablé et qui se termine sur un gros cliffhanger. On se croirait vraiment dans un film !

La prise en main varie selon les persos, le sentiment de puissance est particulièrement vrai avec Hulk, c'est en vrai plaisir de tout saccager avec ses gros poings verts. La fin dramatique de cette longue intro bluffante annonce le scénario : les Avengers ont été remplacés par une organisation qu'on devine pas très sympathique et se reconstruisent des années après, loin de tout. Il faudra accomplir des quêtes en solo ou en mutli, et débloquer les multiples costumes dispos pour chaque perso. Un jeu a la hauteur de Marvel's Spider-Man ? Cette première approche est en tout cas assez bluffante ! Sortie le 15 mai 2020 sur PS4, Xbox One et PC.

Dragon Ball Z : Kakarot et One Punch Man : A Hero Nobody Know de grands mangas et grosses bastons

Le premier jeu promet de revivre toute l'histoire de Son Goku, ou Kakarot de son vrai petit nom. On a pu tester la combat mythique entre Cell et Son Gohan, et constater que les graphismes sont superbes, les combats dynamiques, et qu'on peut envoyer facilement du bon gros Kamehameha en combinant deux touches. Un très gros potentiel, qui se révélera sans doute grâce au mode histoire. Sortie le 17 janvier 2020 sur Xbox One, PS4 et PC.

Autre jeu de baston inspiré de manga, One Punch Man : A Hero Nobody Knows. Même maîtrise. Les jeux Bandai Namco frôlent l'excellence en la matière ces derniers temps, avec Jump Force par exemple. Les combats sont organisés par groupes de trois, avec Saitama qui ne peut être désigné qu'en troisième. Normal en même temps, le gars dégomme ses adversaires en un coup. Le jeu perdrait tout de suite beaucoup d'intérêt... Sortie en 2020 (pas de date annoncée) sur Xbox One, PS4 et PC.

Watchdogs : la très grosse promesse

Sur le stand Ubisoft, le nouvel épisode de la franchise Watchdogs se dévoile. Il n'est pas jouable, mais la présentation du gameplay est assez bluffante de par les possibilités, qui semblent juste infinies. On peut prendre le contrôle d'absolument TOUT le monde. Les testeurs ont pris un malin plaisir à choisir une vieille dame, pour nous montrer qu'elle courait forcément moins vite qu'un jeune homme que l'on a recruté ensuite. Il faut ainsi se constituer une équipe et on alterne comme on veut entre ses persos pour accomplir ses missions. Ce qui évite bien des déplacements.

Dans un Londres dystopique façon Anarchy in the UK comme dans un clip des Sex Pistols, où DedSec (l'organisation de hackers type Anonymous, héros de la saga) semble lutter contre le Big Brother de George Orwell, la volonté de mouvement semble assez jouissive. On peut s'habiller comme on veut (ou se promener en slip) et choisir une classe (assaillant, hacker ou espion) pour chacune de ses recrues. Les hackers bénéficient d'un gadget très cool, un spiderbot qui peut éliminer ses adversaires comme dans Alien, en les attaquant au visage ! Bluffant, on a bien hâte de pouvoir y jouer. Sortie le 6 mars 2020 sur PS4, Stadia, Xbox One et PC.

Luigi's Mansion 3 : le jeu parfait pour Halloween !

C'est l'un des stands les plus populaires de la Paris Games Week 2019 et on comprend pourquoi, avec une ambiance spooky (et pas dans le sas) à souhait ! Le frère de Mario et ses amis débarquent dans un hôtel qui se révèle vite hanté, et vont devoir passer en mode Ghostbusters ! Chaque pièce visitée est remplie de secrets, que l'on peut activer grâce aux nombreuses fonctions disponibles sur l'ectoblast de Luigi. On peut aspirer, souffler, faire des attaques au sol, choper des débouche-toilettes (ils servent de grappins ensuite, rassurez-vous), et même révéler des éléments invisibles avec une lampe spéciale.

Un contenu vraiment bien fun, qui ravit les petits et les grands, et fait du jeu un incontournable pour Halloween, avec une ambiance Scooby-Doo prenante, remplie d'humour et de références à la pop culture. Il faut des fois se prendre la tête pour comprendre certaines énigmes, mais rien d'insurmontable dans ce qu'on a pu voir. Sortie le 31 octobre 2019 sur Nintendo Switch.

Voici donc un petit aperçu de tout ce que nous avons pu tester lors de cette soirée d'ouverture de la Paris Games Week 2019. Pokémon Épée et Bouclier est également de la partie, mais il faut forcément s'armer de patience pour pouvoir l'approcher, tout comme de nombreux autres jeux. De quoi se faire bien plaisir et choisir sur quels titres passer de très nombreuses heures. Une chose est sûre en tout cas : 2020 va être une année très, très chargée !

Sébastien Delecroix
Par Sébastien Delecroix Rédacteur