Cloud et sa grosse épée sont de retour à Midgar dans Final Fantasy VII Remake
Consoles

Final Fantasy VII Remake : nos impressions sur la démo

Cloud et sa grosse épée sont de retour à Midgar dans Final Fantasy VII Remake © Square Enix

Enfin ! 23 ans après la sortie du chef d'œuvre Final Fantasy VII, son très attendu remake n'a jamais été aussi proche. Alors que la sortie est prévue pour le 10 avril, les anciens fans nostalgiques et les nouveaux fans rendus curieux par la hype autour du jeu ont pu tester la démo sortie ce lundi. Nous aussi, et on en a encore les yeux qui brillent. Mais pas à cause de la Mako...

Nous avions déjà pu avoir un aperçu de Final Fantasy VII Remake durant la Paris Games Week, dans une démo bien plus courte, qui consistait surtout à affronter le boss Scorpion Gardien, et donc à découvrir le nouveau système de combat.

Ce qui nous avait déjà confirmé que le tour par tour n'était plus à l'ordre du jour, remplacé par des combats dynamiques, très proches de ce qui est fait depuis quelques Final Fantasy, et notamment dans Final Fantasy XV. Ce qui apporte des fois un côté confus (on ne contrôle qu'un personnage à la fois, beaucoup d'actions se déroulent en même temps, et la caméra peut être trop proche), mais apporte également une dimension stratégique inattendue. Nous y reviendrons.

La démo commence avec la cinématique devenue culte, et ramène les plus anciens en 1997, grâce à ce thème musical si envoûtant, qui bénéficie comme les quelques musiques disponibles dans cette première mission d'une ré-orchestration plus symphonique. C'est aussi beau dans les oreilles que pour les yeux, avec tout d'abord le personnage d'Aeris, puis la caméra qui fait un travelling arrière et nous montre les rues de Midgar. Graphiquement, c'est une claque. Mais déjà le train entre en gare. Les membres du groupe Avalanche en descendent et on peut admirer leurs nouveaux aspects. La démo est en VF, et le comportement du leader Barret, version mélodramatique de Barracuda de l'Agence tous risques, risque d'en agacer plus d'un, notamment dans la scène de l'ascenseur.

Barett a un nouveau look, mais toujours un sale caractère dans Final Fantasy VII Remake
Barett a un nouveau look, mais toujours un sale caractère dans Final Fantasy VII Remake © Square Enix

Comment bien utiliser son Cloud

Son comportement est pourtant bien fidèle à celui qu'il avait dans le jeu original. Mais à l'époque, seul le texte s'affichait. Maintenant, les personnages sont dotés de paroles et leurs intentions sont plus palpables. Jessie, Biggs et Wedge, ses acolytes, ont ainsi plus d'importance, et ce nouveau look leur va à merveille. Avec même un rôle que l'on devine plus comique pour la première citée, qui semble craquer sur le nouveau, un mercenaire, ex-membre du SOLDAT (force d'élite de la Shinra, compagnie malfaisante). Ce guerrier blond à l'épée plus grande que lui et à la coupe de cheveux digne de Dragon Ball saute du train : Cloud Strife est dans la place !

Cloud Strife ressemble énormément à sa version dans le film Final Fantasy : Advent Children
Cloud Strife ressemble énormément à sa version dans le film Final Fantasy : Advent Children © Square Enix

Les frissons ! Tout commence donc très bien et on est plongé directement dans l'action avec un premier combat. Les simples soldats de la Shinra ne posent pas de problèmes et les camarades de Cloud n'ont aucun scrupule à le laisser en arrière se débrouiller tout seul. Sympa la team... Cloud bénéficie de deux modes de combat, dont "Bravoure du SOLDAT", qui fait plus de dégâts. Mais pour pouvoir l'activer, il faut que son ATB (Active Time Battle) soit suffisamment remplie. On retrouve donc une dimension assez proche de l'originale, mais modernisée.

Sans trop en dévoiler, on progresse dans les couloirs du réacteur Mako n°1 de façon assez linéaire, car l'action est continue dans ce niveau de type donjon. C'est assez bluffant et très prenant. Les interactions avec les autres personnages rendent le tout réaliste, ceux-ci continuant de parler entre eux pendant certaines scènes. Cette première mission fait office de tutoriel et la prise en main est immédiate. La dimension tactique des combats arrive très vite, avec le contrôle de Barret pour se débarrasser de tours de contrôle à distance, que Cloud ne peut pas atteindre, puisque ne pouvant étrangement pas sauter... sauf dans les cinématiques.

Scorpion Gardien, still loving you

On arrive très vite au boss de ce premier chapitre, le fameux Scorpion Gardien, bien plus difficile à appréhender que dans le Final Fantasy VII de 1997 ! Lors d'un précédent combat, on a appris que mettre les adversaires en "état de choc" permettait de leur causer de bien plus gros dégâts. Il y a donc une tactique bien précise à suivre pour affronter et vaincre ce boss, qui se met à l'abri derrière un bouclier, ou cause de gros dégâts avec un laser surpuissant. Il faut se soigner régulièrement : on comprend mieux pourquoi les caisses et coffres comportent beaucoup de potions ! Un combat pointu, mais accessible, qui permet de vite se rendre compte que se contenter d'attaquer avec un seul des personnages ne suffira pas. Il faut toujours garder un œil sur la santé et la jauge ATB de Cloud et Barret, et très souvent passer de l'un à l'autre. Une dimension stratégique inattendue, un peu confuse dans un premier temps, qui s'avère très réjouissante une fois le gameplay maîtrisé !

Comme dans l'original, il est possible de choisir la durée du compte à rebours de la bombe placée sur le réacteur Mako : 20 minutes ou 30 minutes. Choisir 20 minutes permet de voir une scène supplémentaire à la fin de la démo, et le challenge est largement faisable. Enfin, selon la difficulté de jeu sélectionnée au début (classique, facile ou normal)...

Même s'il ne s'agit que d'une démo concernant le premier chapitre, faisant office de tutoriel, cette première approche de Final Fantasy VII Remake est particulièrement prometteuse ! La sensation de nostalgie est omniprésente, la claque graphique est immense et le rythme soutenu permet une immersion totale. Certaines séquences (notamment celle liée à l'explosion du réacteur) apportent une nouvelle vision à l'histoire originale, semblant ainsi confirmer qu'il s'agit de bien plus qu'un reboot. Cette première partie à Midgar pourrait nous réserver bien des surprises...

Final Fantasy VII Remake sortira exclusivement sur PS4 le 10 avril 2020.

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur