Miaouss Gigamax dans Pokémon Épée et Bouclier.
Consoles

Pokémon Épée et Bouclier : entre innovation et nostalgie

Miaouss Gigamax dans Pokémon Épée et Bouclier. © The Pokémon Company / Game Freak

Alors que la sortie de Pokémon Épée et Bouclier approche de plus en plus sur Nintendo Switch, il semblerait que Game Freak ait enfin réussi à trouver l'équilibre parfait entre innovation et nostalgie.

Depuis le lancement du premier jeu en 1999, il est devenu de plus en plus difficile pour Game Freak de satisfaire tous les fans de Pokémon. On les divise grossièrement en deux catégories. D'un côté, ceux qui ne vivent presque que pour la première version du jeu et maudissent l'entreprise japonaise dès qu'elle effectue le moindre changement. De l'autre, ceux qui n'en peuvent plus de retrouver éternellement les mêmes mécaniques de jeu et réclament un renouvellement de la franchise.

Pas facile de naviguer entre les deux et faire plaisir à tout le monde. Quoi que Game Freak fasse, une partie des fans sera déçue. Mais il semblerait que, pour la première fois, le développeur nippon ait enfin réussi un mariage parfait et ambitieux entre innovation vers un futur prometteur et nostalgie des premiers jeux.

Pokémon Épée et Bouclier : un open world révolutionnaire

Le prochain jeu devrait s'annoncer comme une toute nouvelle aventure. Jusqu'ici, la licence était principalement critiquée pour présenter une aventure linéaire. Ce qui, en 1996, se comprenait. Mais au fil des années, le format n'a pas vraiment évolué. Avec un premier jeu original sur Nintendo Switch, au regard de la concurrence et de l'évolution des jeux vidéo en général, il était plus qu'important de corriger le tir. Ce que Game Freak a bien heureusement fait en proposant un monde beaucoup plus grand que les joueurs peuvent explorer.

Pokémon s'impose donc pour la première fois comme un Open World, c'est à dire un monde ouvert dans lequel le joueur peut évoluer beaucoup plus librement. Et malgré quelques appréhensions sur les dimensions réelles de l'univers du jeu, les joueurs ne devraient pas être déçus. Selon Games Radar, il pourrait être deux fois plus vaste que le monde de The Legend of Zelda : Breath of the Wild, qui était déjà réputé pour être immense.

Au-delà de ça, c'est une toute nouvelle expérience que semble proposer Game Freak, beaucoup plus orientée vers la relation entre les dresseurs et leurs Pokémon, avec une véritable structure narrative, plutôt qu'un simple copié-collé d'un traditionnel jeu de la licence.

La nostalgie avant tout dans Pokémon

Est-ce que cela veut dire que les nostalgiques de la première heure seront laissés de côté ? Pas vraiment. C'est plutôt même tout le contraire. Certes, une toute nouvelle génération de Pokémon sera présentée, avec de nouvelles têtes qu'on ne connaissait pas jusqu'ici. Mais les petits monstres de la première génération qui avaient vu le jour pour la première fois à Kanto, seront au cœur de ce nouvel opus.

En ligne de mire, le Gigamax. Qu'est-ce que c'est ? Une nouvelle fonctionnalité qui permet, durant un combat, de considérablement augmenter la taille de votre Pokémon combattant, et donc, par la même occasion, de le voir grimper en puissance également.

Quel rapport avec la nostalgie ? Figurez-vous que certains Pokémon auront droit à une forme spéciale lors de leur transformation Gigamax. Et devinez quoi : ce ne sont presque que des Pokémon de la première génération qui se trouvent dans cette situation. Ont pour l'instant été annoncés Pikachu, Évoli, Dracaufeu, Papilusion et Miaouss. De quoi rappeler aux joueurs que Game Freak n'oublie pas les versions bleue et rouge. On retrouvera également dans le jeu une nouvelle forme pour Ponyta et Smogogo et enfin une évolution pour Canarticho et Linéon.

Avec Pokémon Épée et Bouclier, Game Freak réalise un véritable tour de force. D'un côté, une toute nouvelle aventure dans un format exclusif, de l'autre, un véritable retour aux sources pour les fans de la première heure. En seulement quelques semaines, le développeur japonais a réussi à renverser toutes les tendances. Les nombreux sceptiques sont désormais convaincus par le jeu et n'attendent plus que sa sortie. Il faudra être encore un petit peu patient puisqu'il sortira sur Nintendo Switch le 15 novembre 2019 !

Sources : The Verge, Games Radar

Par la rédaction SFR Actus
Par la rédaction SFR Actus