"Alors, où se cache Queulorior $1"
Jeux mobile

Comment attraper Queulorior dans Pokémon GO ?

"Alors, où se cache Queulorior $1" © Niantic

“Pokémon, attrapez-les tous” Le jeu mobile qui a plus fait marcher les adolescents que n’importe quelle campagne mangerbouger.fr exploite à fond les selfies.

C’est de la photobomb, bébé

Jusqu’à ce début d’année 2019, il manquait toujours un Pokémon de la génération 2 dans “Pokémon GO”. Mais Queulorior (Smeargle en VO) est enfin arrivé dans le Pokédex. Et pour avoir une chance de mettre la main, ou plutôt la Pokéball dessus, il y a une certaine technique à respecter. Pas d’inquiétude, on vous explique tout ça ! Déjà, son arrivée a suivi celle d’un nouvelle fonctionnalité : le Snapshot Mode. Bien fun, ce mode permet de prendre les Pokémon en photo dans le monde réel. Il suffit d’utiliser l’appareil photo qui se trouve dans votre sac à dos (virtuel) de chasseur de Pokémon et de choisir un Pokémon de votre collection. En appuyant sur l’écran, vous pouvez envoyer la Pokéball à l’endroit de votre choix. Votre compagnon est maintenant incrusté dans la réalité, et vous pouvez même tourner autour de lui, ou même attirer son attention en balayant l’écran avec vos doigts. Et normalement, après avoir pris quelques photos, vous devriez voir Queulorior apparaître sur vos clichés… Car oui, il vous a photobombé !

Cheeeese !

Une fois que vous l’avez repéré sur l’une de vos photos, il vous suffit de repasser en mode jeu, et Queulorior apparaît comme un Pokémon sauvage. Sa capture se fait de la même façon que pour les autres, mais avec quand même quelques changements. Vous ne pensiez quand même pas que cela allait être si simple ?

Déjà, il faut savoir que vous ne pouvez attraper qu’un seul Queulorior par jour. Un peu comme les Gremlins, il se réinitialise à minuit. Il apparaît de façon complètement aléatoire. Il n’y a pas de Pokémon précis à prendre en photo pour avoir plus ou moins de chances de le voir apparaître. Il va et vient comme il veut. Vous pouvez l’avoir dès votre première photo prise, ou bien à la 783ème. Mais bon, ça serait vraiment un manque de Pokéchance…

Par contre, là où il faut se méfier, c’est pour son jeu de mouvements. Queulorior copiera en effet celui du Pokémon qu’il aura photobombé. Si vous voulez l’utiliser en combat plus tard, évitez donc de ne prendre que vos Pokémon les plus faibles en photo. Mais ce n’est pas tout…

Queulorior, le Pokémalin

Une fois qu’il est apparu, Smeargle ne reste qu’une heure à l’état sauvage. Autant dire qu’il n’y aura pas de temps à perdre. Aussitôt repéré, il faudra se lancer à sa Pokéchasse. Mais le coquin peut aussi vous fuir !

La solution pour éviter qu’il vous file entre les Pokédoigts est toute simple : jetez-lui des baies Razz. Il ne pourra pas y résister, et vous aurez une nouvelle chance de l’attraper. D’ailleurs, Queulorior est tellement malicieux qu’il peut apparaître sur la photo d’un autre Queulorior. Il se photobombe lui-même donc.

Une capture bien fun et novatrice donc, et qui en plus contribue à acquérir le badge Cameraman. Mais surtout à attraper l’un des derniers Pokémons qu’il devait vous manquer… À vos smartphones !

Source : Gameme, Réalité Virtuelle

Sébastien Delecroix
Par Sébastien Delecroix Rédacteur