Les petits monstres de Pokémon GO.
Jeux mobile

Les smartphones Xiaomi bannis de Pokémon GO ?

Les petits monstres de Pokémon GO. © Niantic / The Pokémon Company

Les joueurs de Pokémon GO ont rencontré quelques problèmes avec leurs smartphones Xiaomi.

Pokémon GO est l'un des jeux les plus téléchargés sur smartphone, et même plus de trois ans après sa sortie, le succès ne semble jamais s'essouffler. Mais il semblerait que le vent soit en train de tourner pour certains utilisateurs en raison du modèle de leur téléphone.

Depuis la sortie du jeu, les développeurs de Niantic font tout leur possible pour empêcher les différents joueurs de tricher. Ils recevaient alors un message leur annonçant leur faute, suivi d'une suspension de leur compte. Mais depuis quelques temps, il semblerait que les utilisateurs de Xiaomi aient également été considérés comme des tricheurs. Bizarre...

L'information nous vient tout droit du forum Reddit, sur lequel de nombreux joueurs se plaignent d'avoir reçu le message suivant : "Attention. Nous avons détecté une activité sur votre compte indiquant que vous utilisez un logiciel non-autorisé ainsi qu'un logiciel tierce, ce qui viole nos conditions d'utilisation. Il s'agit de la première action contre votre compte. Il sera suspendu pendant environ six jours. Nous vous conseillons d'interrompre cette activité. Quelconque future transgression résultera en une suspension de votre compte".

Une suspension de compte pour utilisation de Xiaomi ?

Le problème, c'est qu'ils n'avaient rien fait de particulier pour mériter cette punition. Sur Reddit, un utilisateur écrit : "J’ai eu deux avertissements en septembre, l’un après l’autre, sans raison particulière. Je ne vois pas d’autre explication qu’un problème technique avec le jeu Pokemon Go sur le téléphone Xiaomi Redmi 5. Niantic Support répète à plusieurs reprises que tant que je respecte les conditions générales d’utilisation, il ne devrait y avoir aucune raison de s’inquiéter, mais je suis sur le point d’être banni définitivement pour rien."

Après concertation ils se sont alors rendus compte que leur point commun était qu'ils possédaient, pour la grande majorité, un smartphone Xiaomi. Les Xiaomi Redmi Note 7 ou encore Redmi Note 5 rencontraient également cette problématique. Si Niantic n'a toujours pas répondu à cette question, il semblerait qu'un élément ou une application du système MUI du téléphone soit interprété comme un logiciel de triche.

Le temps que les développeurs règlent ce problème, les détenteurs de Xiaomi n'ont plus qu'à prier pour que leur compte ne soit pas suspendu. Le point positif, c'est qu'il est possible que Niantic offre des bonus pour se faire pardonner de la gêne occasionnée. Comme quoi, dans le mal, il y a toujours du bon !

Sources : Reddit, Frandroid

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Par Clément Capot Rédacteur