Spoink et ses congénères, un Pokémon de la troisième génération à la description bien étrange dans le Pokédex du jeu mobile Pokémon GO.
Jeux mobile

Pokémon GO : les descriptions les plus improbables du Pokédex

Spoink et ses congénères, un Pokémon de la troisième génération à la description bien étrange dans le Pokédex du jeu mobile Pokémon GO. © Pokémon GO / Niantic / The Pokémon Company

Avez-vous déjà pris le temps de regarder les descriptions du Pokédex dans le jeu mobile Pokémon GO ? Vous seriez surpris du résultat… La rédaction vous a compilé ce qu’elle a trouvé de plus insolite.

Raichu

“Si ses joues contiennent trop d'électricité, Raichu plante sa queue dans le sol pour se décharger. On trouve des parcelles de terre brûlée à proximité du nid de ce Pokémon.”

Nous n’avons jamais demandé à personne ce que Raichu faisait sur son temps personnel. On a maintenant quelques difficultés à nous enlever cette image de la tête.

Nosferalto

“Nosferalto adore boire le sang des créatures vivantes. Il est particulièrement actif pendant les nuits noires. Ce Pokémon se balade dans les cieux étoilés, à la recherche de sang frais.”

Derrière son air un peu bébête, Nosferalto est en réalité une créature démoniaque et sanguinaire. Notez toutefois que monsieur a ses petites exigences : il faut que ce soit le sang d’une créature vivante.

Psykokwak

“Psykokwak utilise un mystérieux pouvoir. Ce Pokémon peut générer des ondes cérébrales normalement observées chez les dormeurs. Cette découverte a lancé une polémique dans le milieu universitaire.”

Son mystérieux pouvoir, ses ondes cérébrales, tout ça, on savait déjà. En revanche, c’est avec surprise que nous découvrons que les chercheurs universitaires étudient ce Pokémon. Il faut se lancer dans quel cursus pour suivre des cours de Psykokwak ?

Canarticho

“On voit souvent des Canarticho avec une tige, récupérée sur une plante quelconque. Apparemment, ils peuvent distinguer les bonnes des mauvaises. On a vu ces Pokémon se battre pour des histoires de tiges.”

On ne va pas se mentir, cette description est des plus mystérieuses. D’abord, elle n’explique toujours pas pourquoi Canarticho tient un poireau et pas un artichaut. Mais en plus de ça, elle soulève de nombreuses questions : qu’est-ce qu’une bonne ou une mauvaise tige ? Qu’est-ce que c’est que cette histoire de tiges autour desquelles les Pokémon se battent ? On veut en savoir plus. Les universitaires étudient-ils aussi Canarticho en parallèle de Psykokwak ?

Tadmorv

“Le corps boueux et gélatineux de Tadmorv peut s'enfoncer dans n'importe quelle ouverture, même la plus petite. Ce Pokémon se promène dans les tuyaux des égouts pour boire de l'eau croupie.”

Il est bien gentil Tadmorv, mais il va garder son eau croupie pour lui et laisser nos ouvertures tranquilles. On n’a pas du tout envie qu’il s’y enfonce...

Qulbutoké

“Si un ou plusieurs Qulbutoké se rencontrent, ils se mesurent les uns aux autres et font des concours d'endurance. Parfois, ils tentent de voir qui peut rester le plus longtemps sans manger. Mieux vaut être prévenu.”

A l’instar de Psykokwak et Canarticho, nous demandons sur le champ que notre université Pokémon ouvre un département consacré à Qulbutoké. Pourquoi se livrent-ils à de tels concours ? Ça ne fait pas de sens et on demande des réponses.

Queulorior

Queulorior délimite son territoire en libérant un fluide corporel qui sort de sa queue. On a découvert plus de 5 000 traces différentes de fluide laissées par ce Pokémon.”

À titre personnel, nous préférons délimiter notre territoire différemment. En utilisant des clôtures par exemple.

Spoink

“Spoink rebondit sur sa queue. Le choc du rebond fait battre son cœur. Du coup, ce Pokémon ne peut pas s'arrêter de rebondir, sinon, son cœur s'arrête.”

Concrètement, ce que le Pokédex est en train de nous dire c’est qu’à chaque fois qu’un Spoink arrête de rebondir, il meurt ? Quelle histoire tragique.

Branette

“En plantant des aiguilles dans son propre corps, Branette génère de l'énergie permettant de lancer de puissantes malédictions. Au départ, ce Pokémon n'était qu'une malheureuse peluche jetée à la poubelle”

Premièrement, nous ne ferons pas de commentaire sur le nom du Pokémon Branette. Deuxièmement, qui a eu cette idée d’inventer cette histoire de peluche jetée à la poubelle ? Cette personne n’a pas de coeur.

Moufouette

“Son derrière propulse un fluide nauséabond qui peut faire fuir les Pokémon dans un rayon de 2 km.”

En d’autres termes, chaque fois qu’un Moufouette pète, ça cocotte à deux kilomètres à la ronde.

Roserade

“Il attire ses proies grâce à son parfum, puis les empoisonne ou les étouffe à l'aide de ses bras vénéneux.”

Roserade est un joli Pokémon gracieux, avec de jolis bouquets de rose à la place des mains. Anecdote croustillante : il n’a qu’une seule envie : vous empoisonner ou vous étouffer. En fonction de son humeur, il peut vous tuer de différentes manières. Nous sommes sous le choc.

Givrali

“Il gèle les particules d’eau qui l’entourent pour former de petits cristaux de glace, qu’il utilise ensuite pour lapider ses proies.”

Ça commençait par une histoire sympathique, une gentille petite créature toute mignonne qui utilise des gouttes d’eau pour en faire de jolis cristaux. On avait l’image en tête et on trouvait cela ravissant. Jusqu’à ce qu’on apprenne que Givrali s’en sert pour lapider cruellement ses proies. Au fond, les Pokémon ne sont-ils tous que des criminels en puissance ?

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Par Clément Capot Rédacteur