Proverbe chinois : "quand tu commences à te frapper la tête avec le clavier, c'est qu'il est l'heure d'arrêter de jouer".
PC

Un personnage de jeu vidéo estimé à 1,4 million vendu à... 552 dollars !

Proverbe chinois : "quand tu commences à te frapper la tête avec le clavier, c'est qu'il est l'heure d'arrêter de jouer". © Mihail / Adobe Stock

Le monde du jeu vidéo est encore plus impitoyable que l'univers de Dallas. La preuve avec cette incroyable histoire d'amitié désormais brisée à jamais...

Le juge qui s'est occupé de l'affaire n'a pas dû en croire ni ses yeux, ni ses oreilles. Le site Kotaku a révélé un cas plus que particulier en Chine, où un gamer a attaqué l'un de ses amis en justice, pour avoir revendu 552 dollars un personnage de jeu vidéo estimé à... 1,4 million de dollars !

Le jeu dont il est ici question s'appelle Justice Online, un MMORPG bien addictif, sur lequel les joueurs passent des dizaines d'heures... par semaine. Avec des micro-transactions, il est possible d'améliorer son personnage, en lui obtenant des capacités supplémentaires, des armes spectaculaires ou des accessoires tentaculaires. Dans le cas présent, on parle quand même d'une sacrée fashion victim, car la somme totale consacrée au personnage est tout de même, rappelons-le, de 1,4 million de dollars. On vous laisse calculer combien ça fait de pains au chocolat, de SMIC, de Big Mac, de Ferrari ou d'Iphone 11 Pro... La folie.

Une réduction encore plus grande que les promo du Black Friday

Mais dans un élan de grande générosité, le propriétaire de ce personnage qui vaut le prix d'un footballeur professionnel de seconde division, a donné accès à son compte à un bon ami. Un peu comme si un copain qui vient de s'acheter une Harley Davidson te laisse la conduire, alors que tu es habitué à rouler avec le scooter que ton grand-père avait le jour de la Libération... Sauf que ce "bon ami" a décidé de vendre le personnage en question sur le marketplace de NetEasegame pour... 522 dollars. Une promotion encore plus intense que pendant le Black Friday !

Après avoir -on imagine- fracassé son clavier de rage, le propriétaire du personnage a décidé de porter plainte, contre son désormais ancien ami et la plateforme de vente. L'explication du vendeur malencontreux est assez nébuleuse : il voulait indiquer 55 138 dollars comme prix, mais a mal rentré les chiffres, épuisé qu'il était après une session de gaming trop intense...

En tout cas, le jugement a permis au malheureux joueur de retrouver la jouissance de son personnage à 1,4 million de dollars, tandis que le coupable doit également verser 12 789 dollars de dédommagements à l'acheteur, qui pensait bien avoir fait l'affaire du siècle.

Pour le coupable, la partie a tourné au véritable game over. Il a perdu un ami et un sacré pactole. Mais la grande nouvelle dans cette affaire, c'est qu'il y a des millionnaires qui passent leurs journées à jouer à Justice Online...

Sources : Kotaku, Hitek, 20 Minutes

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur