Votre panier est vide
Smartphones

Comparatif : iPhone 13 vs. iPhone SE 3, lequel acheter ?

L'iPhone 13, ici dans son nouveau coloris vert, et l'iPhone SE 3, version (PRODUCT)RED. © SFR Actus

Alors certes, on aurait envie de dire de prime abord qu’entre l’iPhone 13, dernier fleuron en date d’Apple, et l’iPhone SE 3, le nouveau modèle plus abordable de la marque, il y a une différence de gamme. Et que c'est donc essentiellement une affaire de budget… Mais la question mérite d'être posée plus globalement, selon les besoins de chacun. Notamment si vous hésitez plus particulièrement entre la version mini de l'iPhone 13 et cette 3ème génération de l'iPhone SE, semblables dans leur petite taille, et pas que ! C'est parti pour notre comparatif détaillé entre ces récents modèles flanqués de la pomme croquée.

Quel iPhone acheter en 2022 ? Que vous soyez déjà un mordu de la marque à la pomme ou non, si vous êtes là, c'est que vous vous posez cette question, et à juste titre. Car une fois n’est pas coutume, ce sont plusieurs modèles de smartphones signés Apple qui sont arrivés sur le marché récemment. La gamme des iPhone 13 d’abord, dévoilée en septembre dernier, et dont nous avons déjà présenté un comparatif des quatre versions dans un précédent article. Puis une nouvelle génération de son fameux modèle plus abordable, l’iPhone SE 3, qui a pour sa part pointé le bout du nez en mars dernier. Vous vous demandez si celui-ci vous conviendra ou s’il vaut mieux vous tourner vers l’un des derniers fleurons du géant californien ? Qu’est-ce qui le différencie notamment de l’iPhone 13 mini, un appareil compact lui aussi ? Et qu’est-ce qui justifie surtout l’écart de prix, assez conséquent tout de même ?

Nous avons pu prendre en main plusieurs modèles parmi ces récents iPhone, précisément les iPhone SE 3, l’iPhone 13 et l’iPhone 13 Pro. Si ce dernier joue dans une tout autre catégorie, vraiment premium comme nous avons pu le constater lors de notre test, il y a de quoi faire une comparaison plus intéressante entre les deux autres smartphones flanqués de la pomme croquée, sachant que l’iPhone 13 partage la même fiche technique que sa version mini, si ce n’est pour la taille. Voici tout ce qu’il faut savoir avant de faire votre choix !

Un (petit) format qui se fait de plus en plus rare

Tout d’abord, et c’est pour cela que l’on insiste plus particulièrement sur une comparaison entre l’iPhone SE 3 et l’iPhone 13 mini, ces deux modèles font partie des rares smartphones de petit format aujourd’hui. La tendance est en effet plutôt à l’inverse, vous l’aurez constaté, la plupart des constructeurs proposant des écrans toujours plus grands, dépassant généralement les 6 pouces et flirtant même avec les 7 pouces désormais. Si cela permet un meilleur confort visuel, indéniablement, en termes de prise en main ce n’est toutefois pas ce qu’il y a de plus agréable. Alors si vous êtes à la recherche d’un smartphone compact, et même léger, qui se glisse parfaitement dans une poche et qui peut tout à fait être utilisé à une main, votre seul pouce pouvant aisément parcourir tout l’écran, l’iPhone 13 mini et l’iPhone SE 3 sont faits pour vous.

À savoir que le premier est même un peu plus petit que le second, avec ses 131,5 mm en hauteur, contre 138,4 mm, et 64,2 mm en largeur, contre 67,3 mm. L’iPhone SE 3 est néanmoins légèrement plus fin, affichant une épaisseur de seulement 7,3 mm contre 7,65 mm chez son cousin, mais il reste malgré cela un peu plus lourd : son poids est de 144 grammes, contre 140 pour l'iPhone 13 mini. Et attention, ces mensurations sont celles de l’appareil, pas celles de l’écran. Car les deux modèles ne partagent pas le même design, la version mini du fleuron d’Apple étant full-screen, tandis que son pendant plus abordable a ressuscité ce bon vieux bouton central qui caractérisait les iPhone jusqu’en 2018. On y reviendra dans le prochain paragraphe, mais sachez donc que cela a une conséquence notable sur la surface d’affichage : l’iPhone SE 3 propose un écran de 4,7 pouces, tandis que l’iPhone 13 mini, pourtant plus petit comme on l’a vu, dispose d’un écran de 5,4 pouces.

Touch ID vs. Face ID, le détail qui change tout

C’est LA grande différence entre le modèle abordable d’Apple et ses récents fleurons, celle qui change complètement l’expérience utilisateur. Comme dit, l’iPhone SE 3 dispose donc d’un bouton central, dénommé Touch ID puisqu’il sert de lecteur d’empreintes comme moyen d’authentification. Une technologie qui lui est désormais réservée, la marque à la pomme ne l’utilisant plus pour ses modèles haut de gamme depuis l’arrivée de l’iPhone X. Aussi la série des iPhone 13 est-elle pour sa part pourvue de Face ID, le fameux système de reconnaissance faciale du géant californien. Et si les deux se valent en matière de sécurité, ils impliquent une approche différente.

L'iPhone SE 3, ou le retour du Touch ID sur un nouveau modèle estampillé Apple.
L'iPhone SE 3, ou le retour du Touch ID sur un nouveau modèle estampillé Apple. © Apple
L'iPhone 13 perpétue au contraire l'écran full-screen, grâce à la technologie Face ID introduite pour la première fois sur l'iPhone X.
L'iPhone 13 perpétue au contraire l'écran full-screen, grâce à la technologie Face ID introduite pour la première fois sur l'iPhone X. © Apple

Les gestes à adopter ne sont en effet pas les mêmes : là où le bouton central sert de commande principale, avec tantôt un appui rapide, un appui long, un double clic, etc., tout se fait sur l’écran tactile sur les appareils full-screen, en balayant de haut en bas ou de bas en haut, ou encore en appuyant parfois longuement sur la dalle. Vous n’accèderez ainsi pas au Centre de contrôle, tout comme vous n’effectuerez pas une capture d’écran de la même manière sur un iPhone 13 et sur un iPhone SE 3. Mais c’est simplement une question d’habitude, à vous de voir quelle utilisation vous préférez.

L’iPhone SE 3, moins résistant aux chocs que l’iPhone 13

Bien sûr, il n’y a pas que Touch ID et Face ID qui différencient les smartphones abordables d’Apple de ses modèles plus premium. Pour pouvoir proposer un iPhone (bien) moins onéreux, la firme de Cupertino fait sans surprise quelques concessions sur sa gamme SE. À commencer par les matériaux utilisés. S’il reste plutôt élégant dans son design, quoique d’apparence moins luxueuse que le fleuron de la pomme croquée doté de bords plats métalliques du plus bel effet, cet iPhone SE 3 ne dispose pas de la protection Ceramic Shield. Celle-là même dont la marque se vante dans de récentes campagnes publicitaires, prônant la résistance aux chocs de l’iPhone 13 dans une vidéo qui suscite l’angoisse avant de nous dire : "Relax, c’est un iPhone."

En d’autres termes, il vous faudra davantage prendre soin de l’iPhone SE 3 que d’un iPhone 13, même si dans les deux cas l’on conseille vivement d’investir dans une coque ainsi qu’une protection d’écran… À noter que le modèle abordable d’Apple est aussi moins résistant à l’eau, pouvant être immergé jusqu’à 1 mètre de profondeur, contre 6 mètres pour la gamme des iPhone 13, pendant un maximum de 30 minutes dans les deux cas. Mais, encore une fois, on vous invite à faire attention, la baignade restant déconseillée pour n’importe quel smartphone.

LCD vs. OLED : une vraie différence dans la qualité d’affichage

Revenons à l’écran. Car il n’y a pas que sa taille qui fait la différence entre l’iPhone 13 et l’iPhone SE 3, il y a aussi sa technologie. Encore une concession faite par Apple pour pouvoir proposer un smartphone plus accessible, et là pour le coup, ça se voit. Le modèle abordable est en effet doté d’un écran LCD, tandis que le flagship de la marque bénéficie d’une dalle OLED. La différence entre ces deux technologies, c’est que l’une, à cristaux liquides (Liquid Crystal Display), fonctionne par rétro-éclairage, tandis que l’autre, avec ses diodes électroluminescentes organiques (Organic Light-Emitting Diode), produit directement de la lumière sur toute la surface de la dalle.

Qu’est-ce que cela signifie ? Eh bien vous n’aurez pas du tout la même qualité d’image sur l’écran LCD de l’iPhone SE 3 que sur l’écran OLED d’un iPhone 13, qui offre un bien meilleur rendu des couleurs et des contrastes nettement plus marqués, avec ce fameux noir vraiment noir. Sur le papier, Apple annonce ainsi un contraste au ratio 1 400:1 sur son modèle abordable, contre 2 000 000:1 sur son fleuron. Pas besoin d’être calé en technique pour constater qu’il y a une grande différence. Et alors que l’iPhone SE 3 peut par ailleurs atteindre une luminosité maximale de 625 nits, contre 800 nits en standard et même 1 200 nits en HDR sur l’iPhone 13, voici la preuve en images que les écrans des deux appareils jouent dans deux catégories différentes :

L'écran LCD de l'iPhone SE 3 versus l'écran OLED de l'iPhone 13.
L'écran LCD de l'iPhone SE 3 versus l'écran OLED de l'iPhone 13. © SFR Actus
Lorsque l'on regarde la série "Obi-Wan Kenobi" sur Disney+, force est de constater que les couleurs ne sont pas les mêmes sur l'écran de l'iPhone SE 3 (en haut) que sur celui de l'iPhone 13 (en bas).
Lorsque l'on regarde la série "Obi-Wan Kenobi" sur Disney+, force est de constater que les couleurs ne sont pas les mêmes sur l'écran de l'iPhone SE 3 (en haut) que sur celui de l'iPhone 13 (en bas). © SFR Actus

Précisons que, comme les photos qui suivront, nous n'avons fait aucun réglage et ajouté aucun filtre à ces clichés, afin de vous donner une vraie idée de ce à quoi s'attendre.

Un seul capteur photo sur l’iPhone SE 3, qui se défend toutefois plutôt bien

Vous vous doutez bien qu’il est une autre concession faite sur l’iPhone SE 3 qui lui permet d’afficher un prix plus raisonnable que même le plus modeste des iPhone 13. On la retrouve au niveau de l’appareil photo. Ne vous faites pas d’illusions, le modèle abordable d’Apple est de toute évidence moins performant que le fleuron de la marque dans ce domaine. Ne serait-ce que du fait qu’il n’est équipé que d’un seul capteur, grand-angle de 12 Mpx, avec ouverture f/1,8, contre f/1,6 sur les iPhone 13 et iPhone 13 mini, alors que ces derniers bénéficient en plus d’un ultra grand-angle de 12 Mpx également, ouverture f/2,4. De quoi offrir davantage de possibilités, sachant par ailleurs que ces deux versions de l’iPhone 13 disposent d’un zoom optique 2x, là où l’iPhone SE 3 doit se contenter d’un zoom numérique 5x. Celui-ci est en outre dépourvu du fabuleux Mode Nuit, qui fait des merveilles sur les autres appareils, ainsi que du Mode Portrait capable de produire un joli effet de bokeh.

L'iPhone 13 (comme sa version mini) dispose d'un double capteur photo, tandis que l'iPhone SE 3 conserve un objectif unique.
L'iPhone 13 (comme sa version mini) dispose d'un double capteur photo, tandis que l'iPhone SE 3 conserve un objectif unique. © SFR Actus

Bref, tout un tas de petits détails qui font la différence. Mais cela étant dit, l’unique capteur de l’iPhone SE 3 nous a tout de même bluffé. Si on le compare au grand-angle de l’iPhone 13, la qualité d’image est parfaitement égale en plein jour – c’est effectivement dans des conditions de faible luminosité que l’on voit une différence. On a même été surpris de constater qu’il gérait mieux la prise de sujets de près, aucun des deux smartphones ne disposant d’un Mode Macro à proprement parler (ça, c’est réservé aux versions Pro de l’iPhone 13). Voici, pour résumer, un comparatif en images de photos prises avec l’iPhone SE 3 et avec l’iPhone 13 (qui dispose, on le rappelle, de la même configuration photo, que l’iPhone 13 mini) :

Que ce soit dans le bleu du ciel ou le vert du gazon, vous constaterez que le rendu des couleurs est hautement fidèle, sublime même, aussi bien avec l’iPhone SE 3 (à gauche) qu’avec l’iPhone 13 (à droite).
Que ce soit dans le bleu du ciel ou le vert du gazon, vous constaterez que le rendu des couleurs est hautement fidèle, sublime même, aussi bien avec l’iPhone SE 3 (à gauche) qu’avec l’iPhone 13 (à droite). © SFR Actus
Cela vaut aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur : tant que les conditions de luminosité sont suffisamment bonnes, le capteur grand-angle de l’iPhone SE 3 (à gauche) produit les mêmes couleurs et les mêmes détails que celui de l’iPhone 13 (à droite).
Cela vaut aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur : tant que les conditions de luminosité sont suffisamment bonnes, le capteur grand-angle de l’iPhone SE 3 (à gauche) produit les mêmes couleurs et les mêmes détails que celui de l’iPhone 13 (à droite). © SFR Actus
C’est dans des conditions de faible luminosité que ça se corse pour le modèle abordable d’Apple (à gauche), où le rendu devient nettement moins net, et même nettement moins lumineux que lorsqu'on utilise la pause longue du Mode Nuit de l'iPhone 13 (à droite).
C’est dans des conditions de faible luminosité que ça se corse pour le modèle abordable d’Apple (à gauche), où le rendu devient nettement moins net, et même nettement moins lumineux que lorsqu'on utilise la pause longue du Mode Nuit de l'iPhone 13 (à droite). © SFR Actus
L’autre Mode qui manque à l’iPhone SE 3, c’est le Portrait. Ceux-ci sont tout de suite moins saisissants que sur l’iPhone 13, où les sujets sont mis en avant par un effet de flou sur l’arrière-plan. C’est ce que l’on appelle l’effet bokeh (à droite).
L’autre Mode qui manque à l’iPhone SE 3, c’est le Portrait. Ceux-ci sont tout de suite moins saisissants que sur l’iPhone 13, où les sujets sont mis en avant par un effet de flou sur l’arrière-plan. C’est ce que l’on appelle l’effet bokeh (à droite). © SFR Actus
Grosse surprise en revanche, l’iPhone SE 3 se débrouille beaucoup mieux que l’iPhone 13 en macro ! À même distance, son capteur réalise une bonne mise au point (à gauche), alors que le fleuron d’Apple nécessiterait davantage de recul (à droite).
Grosse surprise en revanche, l’iPhone SE 3 se débrouille beaucoup mieux que l’iPhone 13 en macro ! À même distance, son capteur réalise une bonne mise au point (à gauche), alors que le fleuron d’Apple nécessiterait davantage de recul (à droite). © SFR Actus
Encore une fois, nous avons pris ces photos à la même distance, cette fois avec un zoom numérique 5x. La qualité est quasiment égale, avec toutefois étonnement des contrastes plus marqués sur l’iPhone SE 3 (à gauche).
Encore une fois, nous avons pris ces photos à la même distance, cette fois avec un zoom numérique 5x. La qualité est quasiment égale, avec toutefois étonnement des contrastes plus marqués sur l’iPhone SE 3 (à gauche). © SFR Actus

L'iPhone SE 3 et l’iPhone 13, deux modèles ultra puissants

Maintenant que l’on a vu les principales différences entre le fleuron et le modèle plus accessible de la marque à la pomme, précisons qu’ils ont une chose en commun, et pas des moindres. C’est ce qui fait toute la force de l’iPhone SE 3, ce qui le rend vivement intéressant malgré les quelques concessions ainsi faites : Apple l’a doté de la même puce, sa toute-puissante A15 Bionic, qui équipe toute la gamme des iPhone 13. Ce qui le rend par définition aussi puissant, que l’iPhone 13 Pro même ! Lui aussi profite par ailleurs de la compatibilité au nouveau réseau 5G, et bénéficiera nul doute du même suivi logiciel (les fameuses mises à jour iOS, qui prennent toujours en charge plusieurs générations d’iPhone).

Alors que c’est un vrai gage de qualité pour le smartphone abordable d’Apple, qui est ainsi lui aussi l’un des plus performants sur le marché, on note toutefois quelques dernières petites différences dans les critères purement techniques. Notamment au niveau de la batterie, la firme de Cupertino annonçant une autonomie allant jusqu’à 15 heures de lecture vidéo et jusqu’à 50 heures de lecture audio (contre respectivement 17 heures et 55 heures sur l’iPhone 13 mini). Contrairement au flagship d’Apple, l’iPhone SE 3 n’est par ailleurs pas compatible avec la recharge sans fil MagSafe. Et en termes de stockage, il est en outre moins bien fourni, proposé en trois versions de 64 Go, 128 Go ou 256 Go, contre un minimum de 128 Go et jusqu’à 512 Go pour les iPhone 13.

Conclusion : une question de budget, mais aussi de goût

Certes, l’iPhone SE 3 est moins bien doté que l’iPhone 13, même mini. Mais c’est ce qui justifie après tout l’écart de prix, de quelques centaines d’euros tout de même. Les deux smartphones conviendront surtout à ceux qui apprécient les modèles compacts sachant que, bien que légèrement plus petit, l’iPhone 13 mini dispose d’un plus grand écran que l’iPhone SE 3. S’il fait de nombreuses concessions, ce dernier possède toutefois de bons arguments en sa faveur, notamment ce retour à la commande Touch ID que certains regrettent tant. En bref, si vous n’êtes pas trop regardant sur la qualité d’affichage et de l’appareil photo, ce sera pour vous principalement une question de préférence en termes d’expérience utilisateur, foncièrement différentes. Et une question de prix aussi, forcément. Voici pour information les offres disponibles chez SFR :

  • L’iPhone SE 3 est proposé à partir de seulement 1 euro (+24 mensualités de 8 euros) avec le forfait 150 5G, ou bien 499 euros le smartphone seul dans sa version 64 Go.
  • L’iPhone 13 mini est proposé à partir de 199 euros (+ 24 mensualités de 8 euros) avec le forfait 150 Go 5G, ou bien 699 euros le smartphone seul dans sa version 128 Go.
  • L’iPhone 13 est proposé à partir de 269 euros (+ 24 mensualités de 8 euros) avec le forfait 150 Go 5G, ou bien 799 euros le smartphone seul dans sa version 128 Go.

Source : Apple

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédactrice