Votre panier est vide
Musique

Avec Salam, la chanteuse Diam's signe son retour !

Melanie Georgiades aka Diam's lors du festival Solidays à Paris, en 2010. © BERTRAND LANGLOIS / AFP

Dix ans après avoir quitté le monde du rap, Mélanie Georgiades alias Diam’s revient sur le devant de la scène ! Mais ne vous y méprenez pas, c’est en tant que co-réalisatrice que vous allez la (re)découvrir. À l’occasion du festival de Cannes, Diam’s sort de son silence pour présenter Salam, un documentaire qui retrace sa vie.

"Voilà de la boulette", comme le disait-elle ! Dix ans après avoir mis un terme à sa carrière, Diam’s signe son grand retour. C’est lors du festival de Cannes, qui aura lieu du 17 au 28 mai, que Salam, le documentaire écrit et réalisé par l’ancienne rappeuse, sera présenté.

"Pendant des années on a frappé à ma porte me demandant l’autorisation de mettre ma vie en scène, de la jouer, de l’interpréter (…) Ma dépression, mes souffrances, ma quête, ma renaissance : un film ? Un divertissement ? (...) J’ai été touchée que l’on s’intéresse à mon parcours mais il m’était impossible de laisser des inconnus parler à ma place… Alors j’ai repris ma plume", a annonçé la chanteuse sur son compte Instagram.

Un retour que bon nombre de fans attendent depuis longtemps ! Anonymes et personnalités se sont d’ailleurs empressés de réagir. Et cela se comprend. Durant 6 ans, la star du rap français, lauréate de nombreux prix tels que des NRJ Music Awards ou une Victoire de la Musique, a enflammé les stations de radio. Rares sont ceux qui n’ont jamais entendu l’une de ses chansons.

Que devons-nous attendre de son documentaire ?

Dans un communiqué de presse, les producteurs du film, Brut et Dynamite, évoquent un "documentaire puissant et bouleversant, où elle se raconte à coeur ouvert". Comme indiqué sur sa publication Instagram, Salam a été réalisé pour raconter sa vérité. Diam's y évoque ses moments de gloire, en tant qu’artiste, ses désillusions et puis son rapport à la foi : "C'est aussi un récit humain, et une quête qui peuvent faire écho à l’histoire de tant de gens qui se demandent comment trouver la paix intérieure alors qu’ils se sont perdus dans le labyrinthe de la vie." Car si la chanteuse s’est éloignée de la scène publique, c’est justement pour cette raison, trouver la paix (salam).

Durant ses années sous le feu des projecteurs, Diam's, qui a vendu plus de 1,2 million de disques, était tiraillée entre sa notoriété, ses concerts, sa bipolarité et son état dépressif. Désormais l’artiste vit en Arabie Saoudite avec son mari et ses deux enfants. Loin de la scène, Mélanie Georgiades semble avoir trouvé la paix. Si l’idée de mettre en scène sa vie a suscité chez elle de nombreuses interrogations, elles ont finalement "disparu au fur et à mesure de l’aventure humaine que fut Salam", confie l’artiste sur le réseau social. Cette aventure "pleine de bienveillance", Diam’s l’a entreprise avec deux autres artistes : les réalisatrices Houda Benyamina (Divines) et Anne Cissé.

Sources : TF1, Instagram

Margaux Sailly
Margaux Sailly Rédactrice