Eminem retrouve son acolyte Dr. Dre (entre autres !) dans le clip de "Godzilla".
Clips

Eminem offre un clip à son phénoménal Godzilla

Eminem retrouve son acolyte Dr. Dre (entre autres !) dans le clip de "Godzilla". © Lyrical Lemonade

Guess who’s back ? Slim Shady, semble-t-il ! Le rappeur américain au flow le plus rapide de l’Histoire nous a livré une vidéo qui sent bon la vieille époque, pour ce titre d’ores et déjà mythique.

Décidément, Eminem nous surprendra toujours. Lui qui a encore débarqué dans les bacs sans que personne ne l’attende en ce début d’année, avec son onzième album studio dénommé Music To Be Murdered By. Lui qui a déboulé sur la scène des Oscars 2020 pour chanter, avec 17 ans de retard, son fameux Lose Yourself. Lui qui nous dévoile aujourd’hui un clip comme qui dirait "old school".

Après une première vidéo musicale aussi sombre que le premier single issu de ce nouvel album, Darkness, le rappeur relâche la pression et revient à une ambiance plus délirante, comme à la belle époque de Slim Shady – vous pouvez d'ailleurs guetter les clins d’œil. Un retour aux sources qui fait du bien, d’autant qu’il vient illustrer nul autre que son monumental Godzilla.

Alors que l’audio officiel de ce titre, qui voit Eminem battre son propre record du nombre de syllabes prononcées par seconde, cumule déjà plus de 30 millions de vues depuis sa diffusion sur YouTube en janvier dernier, son clip a quant à lui d’ores et déjà dépassé ce chiffre en moins d’une semaine. Et on comprend pourquoi. En plus de remettre (enfin) le rappeur en scène dans des situations cocasses, la vidéo de Godzilla est marquée par quelques caméos de choc : le retour de Dr. Dre et l’apparition surprise de Mike Tyson qui colle un beau crochet du droit au Rap God.

Sans compter que ce clip rend hommage à Juice WRLD, la nouvelle coqueluche du hip-hop américain qui a fait ce featuring avec Eminem avant sa mort prématurée, à l’âge de 21 ans, en décembre dernier. Les dernières secondes de la vidéo lui sont ainsi consacrées, avec quelques images du défunt rappeur et des messages d’adieu défilant au son de ses propres mots :

"J’espère que tout le monde passe une bonne journée. J’espère que vous avez accompli quelque chose. Et même si ce n’est pas le cas ne vous découragez pas : vous accomplirez quelque chose demain, le jour suivant, et ainsi de suite. Si certains d’entre vous traversent des moments difficiles, j’espère et je prie pour que vous vous en sortiez. Sachez que vous en avez la force, peu importe ce dont il s’agit."

Une belle conclusion apportée par le réalisateur, Cole Bennett, qui avait connu le succès en signant la fameuse vidéo de Lucid Dreams pour le défunt rappeur en 2018. C'est tout le clip de Godzilla qu'il lui dédicace donc aujourd'hui.

Écoutez Godzilla et tout l'album Music To Be Murdered By d'Eminem sur Napster !

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur