Conchita Wurst, grande vainqueure de l’Eurovision en 2014, lors de la répétition pour son titre Rise Like A Phoenix de la deuxième demi-finale, à Copenhague au Danemark.
Découverte

Connaissez-vous vraiment Conchita Wurst ?

Conchita Wurst, grande vainqueure de l’Eurovision en 2014, lors de la répétition pour son titre Rise Like A Phoenix de la deuxième demi-finale, à Copenhague au Danemark. © NIKOLAI LINARES / SCANPIX DENMARK

Depuis sa victoire surprise à l’Eurovision en 2014, personne ne peut dire qu’il n’a jamais entendu parler de Conchita Wurst. Mais la connaissez-vous vraiment ?

En 2014, une candidate à l’Eurovision faisait sensation. Conchita Wurst, drag queen à barbe Autrichienne, faisait des remous dans la compétition. Son immense talent ajouté à son apparence subversive qui chamboule les normes de genre, lui permettent de remporter haut la main le concours Européen. Son titre Rise Like a Phoenix devient alors un hymne LGBT de l’affirmation de soi et de l’acceptation de toutes et tous.

Conchita Wurst est clairement l’une des vainqueures les plus emblématiques de l’Eurovision. S’il ne fallait en retenir qu’une, ce serait probablement elle. Et si on est persuadé de la connaître comme si on avait grandi avec elle, on s’est au final rendu compte qu’on ignorait beaucoup, si ce n’est tout, sur la chanteuse autrichienne. Qui était-elle avant l’Eurovision, qu’est-elle devenue depuis ? L’heure est aux réponses.

Qui était Conchita Wurst avant l’Eurovision ?

Lorsqu’il n’est pas sur scène, il revêt l’identité civile de Tom Neuwirth. Il commence sa carrière de chanteur à 18 ans en participant en 2006 à l’émission de télévision Starmania, l’équivalent autrichien de notre Popstar. En somme, un concours de talent. S’il ne gagne pas, il arrive tout de même en deuxième position. Il fonde un boys band dans la foulée, dissout aussi vite qu’il a été formé. C’est ensuite que Tom Neuwirth décide de créer son nouveau personnage de scène, Conchita Wurst.

Avant de continuer, il est important de préciser qui est Conchita Wurst par rapport à Tom Neuwirth. Il n’est pas transgenre, c’est à dire qu’il ne s’identifie pas au genre qu’on lui a attribué à la naissance. Il est né garçon et jusqu’à preuve du contraire, entend continuer à vivre comme un garçon dans la vie de tous les jours. C’est une drag queen, c’est à dire un artiste qui exacerbe les codes de la féminité. Plus qu’un homme qui s’habille en femme, c’est utiliser le genre comme une performance. Le résultat, c’est Conchita Wurst. On utilise alors le pronom “il” pour parler de Tom Neuwirth et le pronom “elle” pour désigner son alter ego féminin.

Sous les traits de Conchita, Tom Neuwirth persévère dans le monde de la télévision et participe à différents programmes musicaux et émissions de télé-réalité. En 2012, elle tente sa chance pour représenter l’Autriche à l’Eurovision mais termine deuxième. Éternelle seconde, elle poursuit sa carrière, jusqu’en 2014 où elle obtient enfin le sésame pour aller représenter son pays au concours Européen.

Que devient Conchita Wurst après l’Eurovision ?

Sa victoire lui offre une véritable consécration internationale. Elle devient la coqueluche de tous les médias, tous les festival, quiconque a un micro veut que Conchita le tienne pour chanter avec. Mais surtout, elle devient l’ambassadrice de la tolérance et de la liberté d’aimer en Europe. Invitée au Parlement européen en octobre 2014, l’artiste autrichienne avait ainsi fait la déclaration suivante, relayée par Libération :

“Je répète toujours la même chose [...] les mots tolérance, respect et nous devons continuer le travail, car l’objectif, le respect pour tous, n’est pas encore atteint. [...] Le droit d’aimer qui l’on veut, c’est tellement humain. Tout le monde veut vivre librement et en paix, je ne comprends pas ceux qui veulent l’empêcher. Pour moi, l’avenir idéal serait qu’on n’aurait plus à parler de la sexualité des uns et des autres, comme pour la couleur de la peau”.

Musicalement, Conchita Wurst continue de surfer sur la vague de Rise Like a Phoenix. Il faudra attendre 2018 pour qu’elle sorte un nouvel album, From Vienna With Love, consacré essentiellement à des reprises. Elle y interprète des tubes de Céline Dion ou encore de Sam Smith, ainsi que des titres tirés de la comédie musicale La Mélodie du Bonheur, accompagnée de l’orchestre symphonique de Vienne.

2019, nouveau tournant pour Conchita Wurst ?

C’est en 2019 que l’artiste drag autrichienne revient dans un style complètement inattendu. Si jusqu’ici elle chantait des musiques très dramatiques et vocales, en mars 2019, on la retrouve dans un style beaucoup plus électro et visuellement plus trash.

Barbe et cheveux décolorés, l’apparence plus masculine bien que ses yeux arborent toujours son sublime maquillage, Conchita Wurst est métamorphosée. Le clip de son morceau Hit Me, dévoilé sur YouTube le 15 mars, fait rapidement sensation.

Il est surtout la preuve que Conchita n’est pas un effet de mode, une performance éphémère, le temps d’une victoire à l’Eurovision avant de faner et s’évanouir. Elle est une artiste pleine et entière, qui continue à fleurir de jour en jour. Sa carrière est définitivement sur les rails et vous n’avez probablement pas fini d’entendre parler d’elle.

Le futur de sa carrière reste un mystère. Conchita Wurst ne cesse de nous étonner, de nous surprendre, et on ne peut pas prédire de quoi sera fait la suite. Depuis que ses fans avaient remarqué la similarité entre Rise Like a Phoenix et une chanson James Bond et avaient suggéré son nom pour les prochains films. Et on vous avoue qu’on ne dirait pas non à cette douce possibilité !

Clément Capot
https://twitter.com/Clepotp Par Clément Capot Rédacteur