Les Fatals Picards candidats décalés pour la France lors de l’Eurovision à Helsinki en 2007.
France

Eurovision : les candidats pour la France les plus mémorables

Les Fatals Picards candidats décalés pour la France lors de l’Eurovision à Helsinki en 2007. © Charlotte SCHOUSBOE / France 3

L’Eurovision est une véritable institution européenne. Pourtant, ces dernières décennies, la France n’a pas brillé par sa réussite. Ce n’est pas pour autant que certains candidats n’étaient pas mémorables !

Marie Myriam

Marie Myriam est la dernière candidate à avoir fait gagner la France. Si avant, nous avions accumulé 4 victoire en 20 ans, s’en est ensuite suivi 40 ans de traversée du désert. Certes, nous sommes montés sur le podium plusieurs fois, mais nous n’avons jamais réussi à monter sur la première marche. Et surtout, depuis, l’Eurovision ne s’est plus jamais organisé en France.

Patrick Fiori

Le chanteur corse Patrick Fiori est principalement connu pour avoir interprété le rôle de Phoebus dans la célèbre comédie musicale Notre Dame de Paris vers la fin des années 1990. Pourtant, on oublie souvent que ce n’est pas à ce moment-là qu’il a entamé sa carrière. Après plusieurs apparitions télévisées, il participe à l’Eurovision en 1993, âgé seulement de 23 ans. Avec une tignasse bien plus étoffée qu’aujourd’hui, le chanteur a terminé en quatrième position. Depuis, sa carrière a explosé et on en peut plus se passer de lui !

Les Fatals Picards

Une chose est sûre, Les Fatals Picards rentrent dans la catégorie des candidats auxquels on ne s’attendait pas. À la grande surprise générale, c’est le groupe de punk rock mêlant humour et engagement politique qui est choisi par le public pour représenter la France à l’Eurovision en 2007. Le choix est audacieux, mais il ne paiera pas. La France arrive avant dernière, ex aequo avec le Royaume-Uni, juste devant l’Irlande. Mais nous, on se souviendra de leur chanson “L’amour à La Française” !

Bilal Hassani

Bilal Hassani n’a pas encore participé à la phase finale de l’Eurovision. Il n’a ni gagné, ni perdu. Et pourtant, il est déjà fièrement iconique. Avec son titre Roi, il a complètement écrasé tous ses concurrents. Si les juges internationaux ne l’ont pas vraiment adoré, il a reçu l’approbation des téléspectateurs et téléspectatrices et c’est bien suffisant. YouTubeur de renom à l’origine, il est largement critiqué pour avoir été sélectionné grâce à son personnage plus qu’à ses talents musicaux. Mais le jeune chanteur s’en moque, il vogue au travers prouvant qu’il est un véritable roi. Et il se pourrait bien qu’il nous apporte la victoire après 42 ans sans titre !

Natasha St-Pier

En 2001, les candidats français ne réussissant pas à ramener la coupe à la maison, les organisateurs semblent avoir eu une brillante idée : aller chercher une candidate par-delà les frontières. Après tout, Céline Dion remportait l’Eurovision en 1988 pour la Suisse, il n’y a pas de raison. C’est donc la Québécoise Natasha St-Pier qui nous représentait cette année-là avec son titre Je n’ai que mon âme. Elle arrive tout de même en quatrième position et s’offre par la suite une belle carrière dans l’Hexagone.

Madame Monsieur

À l’Eurovision, le duo Madame Monsieur n’a pas particulièrement brillé. Arrivés en 13ème position lors de l’édition 2018, leur résultat n’est ni bon, ni mauvais et leur chanson Mercy ne semble pas avoir séduit l’Europe plus que ça. Pourtant, le titre devient rapidement un tube en France. Que s’est-il passé ? On ne le saura jamais vraiment. Mais pour nous, le morceau qui parle du traitement inhumain infligé aux migrants méritait mieux !

Twin Twin

Une légende urbaine raconte que plus une chanson est mauvaise, plus elle a de chances de remporter l’Eurovision. C’est faux. Quand c’est mauvais, c’est mauvais. Et Moustache des Twin Twin en est la preuve puisqu’elle a placé la France en dernière position en 2014. Et c’est d’ailleurs la seule et unique fois que nous ayons occupé la dernière place.

Par Clément Capot