Édouard et Thomas, le duo de Pépite, viendront ouvrir les concerts du jour avec leur electro-pop atmosphérique.
France

FNAC Live : 3 groupes à ne pas manquer le 4 juillet 2019

Édouard et Thomas, le duo de Pépite, viendront ouvrir les concerts du jour avec leur electro-pop atmosphérique. © Antoine Henault

La première journée de ce FNAC Live Paris 2019 a déjà été forte en émotions, entre le concert très attendu (mais trop bref, se plaindront certains) d’Aya Nakamura et les jolies performances de Radio Elvis, Stephan Eicher, Suzane, puis Étienne de Crécy. Prêts pour remettre le couvert ? Cette deuxième journée s’annonce tout aussi délicieuse… Zoom sur 3 groupes dans notre viseur ce jeudi 4 juillet.

Chavirez pour le duo de Pépite

Ils se sont rencontrés il y a 10 ans sur une plage de Bretagne. Depuis, Édouard et Thomas n’ont pas fini de voyager, embarquant le public à bord de leur navire avec un premier EP d’abord, Les Bateaux sorti en 2016, puis un album cette année, intitulé Virages. Electro-pop atmosphérique, douceur mélancolique… Difficile de mettre des étiquettes sur cette chanson française qui tangue il faut dire vers des contrées nostalgiques. Un petit goût des années 1980 qui devrait faire mouche auprès des trentenaires ! On a en tout cas hâte de voir le duo nous raconter ses histoires sur scène. Pour cela, il ne faudra pas traîner : Pépite ouvre les concerts de cette deuxième journée du FNAC Live, à 18h sur la scène du Parvis.

Pépite a dévoilé son premier album, "Virages", en avril dernier.
Pépite a dévoilé son premier album, "Virages", en avril dernier. © DR

Parcels, pour prolonger l’ambiance estivale

Voilà un boys band sorti semble-t-il d’un autre temps – lequel ? On ne sait pas trop, entre ceux qui ressemblent aux Beatles et les autres aux Backstreet Boys… Et pourtant non, les gars de Parcels viennent à peine de débarquer sur la scène musicale, avec un premier album éponyme sorti en 2018. Inspirés nul doute par le bon vieux rock’n’roll de leurs prédécesseurs et notamment les vibes balnéaires des Beach Boys, les Australiens empruntent aussi des sonorités plus modernes bien de chez nous. Il y a en effet comme un air de Daft Punk sur leur avant-dernier single, Lightenup. Pas étonnant, lorsqu’on sait que les big boss de la French Touch ont déjà travaillé avec les cinq jeunots sur un précédent titre, Overnight. Mais ne vous attendez pas non plus à voir un groupe purement électronique : tous flanqué d’un instrument, se partageant le micro au chant, les membres de Parcels sont de véritables touche-à-tout. Electro, pop, rock, funk… Un beau mélange des genres qui promet d’être intéressant à voir en live !

Parcels, un boys band pas comme les autres venu d'Australie.
Parcels, un boys band pas comme les autres venu d'Australie. © Antoine Henault

Pas de "Fête de trop" avec Eddy de Pretto

Il n’a qu’un album à son actif, Cure sorti l’an dernier, mais le jeune homme a déjà tout d’un grand artiste. Nouveau chouchou de la "musique urbaine" française, qui à l’instar de Stromae réussit le tour de force de plaire à un public de 7 à 77 ans, Eddy de Pretto est sans conteste LA tête d’affiche de cette deuxième soirée du FNAC Live 2019.

Personnellement, on n’a pas encore eu la chance de le voir sur scène (enfin si, un bout, de loin, aux Solidays l’an dernier), mais on imagine bien le rappeur magnétiser la foule avec ses tubes. Ils seront en effet certainement nombreux à chanter en cœur sur Kid, Normal, Mamere, Desmurs... et bien sûr sa fameuse Fête de trop. Un concert de fin de soirée justement, annoncé à 23h, à ne rater sous aucun prétexte !

Le "Kid" pour clôturer la deuxième journée du FNAC Live Paris 2019. Qui dit mieux ?
Le "Kid" pour clôturer la deuxième journée du FNAC Live Paris 2019. Qui dit mieux ? © Melchior Tersen

Et pour patienter, en attendant de les voir sur scène ce soir, vous pouvez d’ores et déjà écouter ces artistes sur Napster. Bonne écoute !

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Par Jessica Rat Rédacteur