SFR Actus
France

Grand Corps Malade raconte les coulisses de son duo avec Camille Lellouche

Grand Corps Malade et Camille Lellouche dans le clip de "Mais je t'aime". © Grand Corps Malade / YouTube

Propulsé sur les devants de la scène il y a 15 ans déjà, avec ses fameux Voyages en train, le slameur le plus célèbre de l'Hexagone n'a finalement connu son plus grand succès musical que l'été dernier… Invité de l'émission 50min Inside, il est récemment revenu sur son fameux duo avec son amie chanteuse et humoriste, Mais je t'aime.

Grand Corps Malade était revenu l'été dernier dans les bacs avec Mesdames, un album (presque) exclusivement fait de duos auprès d'artistes féminines — si ce n'est pour le premier titre éponyme. Un disque hommage, qui l'a vu collaborer avec des chanteuses de différents horizons, de Louane à Véronique Sanson, en passant par Laura Smet ou encore Suzane. Des collaborations réussies, qui ont propulsé l'opus au top des ventes, l'ont certifié deux fois platine et lui ont offert une jolie nomination aux Victoires de la musique, organisées ce vendredi 12 février 2021.

Mais s'il est un morceau qui a particulièrement marqué les esprits, c'est celui qui a servi de premier single, chanté avec Camille Lellouche : Mais je t'aime. Une ballade mélancolique qui s'est elle aussi hissée en tête des charts, méritant elle aussi sa certification platine, et qui a quant à elle reçu le prix de la meilleure chanson originale à la prestigieuse cérémonie hier soir. Avec désormais plus de 60 millions de vues, son clip est d'ailleurs le plus populaire de Grand Corps Malade sur YouTube, de loin. Invité de 50min Inside le 5 février dernier sur TF1, le slameur est revenu sur cette belle collaboration.

Déjà, il rappelle que ce n'était pas sa première rencontre avec Camille Lellouche. "Je la connais bien, c'est ma pote", confie-t-il en effet au micro de l'émission animée par Nikos Aliagas. Puis de souligner que c'est à elle, que revient le crédit pour cette chanson :

"Elle me joue ça au piano dans nos petits bureaux de prod (…) et je trouve ça trop beau : la mélodie, sa voix. Et je lui dis : 'Touche à rien, on va partir de ça. Moi je vais écrire ma partie pour te répondre, on va finir cette chanson."

Un clip chargé en émotion

Dès lors, Grand Corps Malade avait en tête qu'il allait la sortir en single, "même avant toutes les autres de l'album". On peut dire qu'il a eu le nez fin… Et si Mais je t'aime a rencontré le succès qu'on lui reconnaît aujourd'hui, c'est aussi en grande partie grâce à son clip, joliment filmé en noir et blanc, montrant les deux artistes tantôt face à face, tantôt dos à dos. Une mise en scène toute simple, mais particulièrement émouvante. D'autant qu'ils semblent l'avoir réellement vécue cette émotion sur le tournage, comme en témoignent les larmes de Camille Lellouche vers la fin de la chanson…

"Et puis là c'est le moment du clip où elle craque", lâche en effet Grand Corps Malade en revoyant la vidéo devant les caméras de 50min Inside. "Un moment de dingue", dit-il, assurant que rien n'était joué :

"Elle ne peut plus chanter. Elle pleure vraiment et moi je suis en face, je la regarde et avec tout mon regard, je dis : 'Tiens bon, allez, on va au bout de la chanson, on ne va pas couper.'"

Le slameur déclare même que le clip de Mais je t'aime a été tourné en une prise, cette prise. "On en a fait une deuxième derrière", confie-t-il, avant d'affirmer toutefois : "On ne l'a pas prise. On a gardé la première, l'intégralité de la première, parce qu'il y a eu ce moment de magie." Comme quoi c'est aussi ça la musique, transmettre des émotions et se laisser envoûter…

Retrouvez Mais je t'aime, et tout le reste de l'album Mesdames de Grand Corps Malade sur Napster ou Deezer. Des plateformes de streaming musicales proposées en option avec un abonnement SFR.

Sources : 50min Inside, SNEP

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur