Votre panier est vide
France

L'Héritage Goldman : "Les stars de cet album, ce sont les chansons"

Jean-Jacques Seba, Erick Benzi et Michael Jones lors de la vidéo pour Je Te Donne avec le Chœur Gospel de Paris) © Pias France

Jean-Jacques Goldman ne parle jamais, mais sa musique continue de se faire entendre. Sous l'impulsion de son co-auteur et compositeur de longue date, Erick Benzi, le premier volume de L'Héritage Goldman sort ce vendredi 21 janvier 2022. L'occasion de redécouvrir les plus grands tubes de l'artiste préféré des Français, interprétés par Michael Jones, Marina Kaye, Lilian Renaud, Mary Cooper et bien d'autres, dans une nouvelle orchestration boostée par le Chœur Gospel de Paris.

"Le plus important, ce sont les chansons. Ce sont elles qui traversent les âges et deviennent des standards, pas les personnes".

Auteur-compositeur travaillant depuis longtemps avec Jean-Jacques Goldman, Erick Benzi, avec qui nous avons pu nous entretenir, s'est tout naturellement retrouvé à la tête du projet L'Héritage Goldman, qui sera décliné en deux volumes, et s'inscrit plus globalement dans une collection de disques rendant hommage aux grands noms de la chanson française. Et s'il y a bien un grand nom, c'est Goldman. "La maison de disques m'a contacté pour ce projet, et m'a donné carte blanche. J'ai donc pu choisir des titres que j'aimais, pour les mettre en valeur, aux côtés d'autres plus connus. Et l'aspect gospel a été une évidence, comme Jean-Jacques adore ça, et moi aussi". C'est donc une nouvelle vie qui s'offre à des chansons comme Là-bas, Puisque tu Pars, Je te Donne ou Il Suffira d'un Signe.

Et forcément, la question se pose : est-ce que le patron, Jean-Jacques Goldman, a validé le projet ? "Je connaissais déjà la réponse, nous confie Michael Jones, son complice historique : "faites ce que vous voulez"". Un son de cloche confirmé par Erick Benzi : "Il m'a répondu, comme d'habitude : "Je m'en fous, faites ce que vous voulez". Mais je lui ai évidemment fait écouter, et il a bien aimé. Heureusement (rires). Il a même écrit un mot pour le livret de l'album. Donc c'est bon, c'est validé (rires)". Ouf.

Une approbation de Jean-Jacques Goldman pour cette double compilation L'Héritage Goldman qui a forcément fait plaisir à Marina Kaye, qui ré-interprète avec brio Pas Toi et revient pour SFR Actus sur cette expérience : "Quand on m'a dit qu'il avait trouvé ça beau, j'étais contente, parce que c'est quand même son travail à la base. C'est sûr que c'est super gratifiant". Et si l'interpète du gigatube Homeless, habituée à chanter en anglais, a repris ce titre en particulier, c'est tout simplement parce qu'il s'agit de son morceau préféré de Goldman, et qu'elle a insisté pour faire celui-ci, et pas un autre. "J'avais déjà choisi toutes les chansons, à une exception près : Pas Toi, à la base, n'était pas dans la liste. C'est Marina Kaye qui m'a demandé de la faire, et comme je voulais absolument travailler avec elle, j'ai accepté. Et je n'ai pas été déçu !", nous a déclaré Erick Benzi.

Surtout qu'apparemment, la gagnante de La France a un Incroyable Talent en 2013 n'a eu aucune difficulté à s'approprier le morceau : "Quand je suis rentrée sur le projet j'ai écouté la version originale une fois, pour bien m'en souvenir. Je n'ai pas essayé de faire une version similaire ou différente de la sienne, j'ai juste chanté. On a fait deux prises, du début à la fin, et on a gardé l'une d'elles en entier. C'était très fluide comme enregistrement". Pour sa nouvelle version de Je Te Donne, Michael Jones a de son côté dû faire face à un challenge supplémentaire : "Il a fallu changer la tonalité du morceau, un ton plus bas, pour que cela corresponde à la voix de Tomislav Matosin. J'ai donc dû m'adapter, mais c'était une bonne expérience". Et c'est sûr que le résultat est un peu plus convaincant que la reprise de la même chanson par les World's Apart, mais ça, nous vous en reparlerons un peu plus tard dans un autre article...

"Aucun intérêt de faire 'Florent Pagny chante Goldman'"

Justement, si pour L'Héritage Goldman, les noms des artistes les plus connus sont Michael Jones et Marina Kaye, il y a une très bonne raison, comme l'explique Erick Benzi, particulièrement enthousiaste : "Je voulais des artistes avec peu de notoriété, parce que cela n'aurait eu aucun intérêt de faire par exemple "Florent Pagny chante Goldman". Les stars de cet album, ce sont les chansons". Et c'est sans doute ça, L'Héritage Goldman, une nouvelle preuve que les tubes du chanteur devenu trop rare parviennent à traverser le temps, encore et toujours. Et pour bien apprécier ce premier volume, ses acteurs ont quelques conseils pour se mettre dans les meilleurs dispositions : "Pour moi, il faut l'écouter en vinyle, avec une bonne chaîne stéréo, sur son canapé, au calme", d'après Michael Jones. Pour Marina Kaye, c'est plutôt "dans le bain ou au lit, avec un casque". De son côté, Erick Benzi, aux manettes du projet, recommande également le calme et le casque : "Je ne sais pas si les gens se posent encore pour écouter de la musique, face à leur chaîne stéréo, mais c'est la meilleure façon d'apprécier cet album, dans le calme. Ça peut être chez soi, ou dans le train, mais pas en train de faire autre chose, comme regarder Les Marseillais à Dubaï (rires)".

Et vous l'aurez noté, il s'agit du volume 1 de L'Héritage Goldman : le volume 2 arrive en novembre prochain, avec une inspiration celtique ("Parce que j'adore ça, et Jean Jacques aussi", avoue Erick Benzi), et le producteur-arrangeur promet des chansons encore plus rythmées, avec de nombreux tubes sur la tracklist. Un programme parfait pour la prochaine tournée, réunissant tout ce beau monde sur scène en 2023, pour (re)faire vivres les plus grands tubes de Jean-Jacques Goldman.

En attendant le volume 2 et la tournée, vous pouvez savourer le volume 1 de L'Héritage Goldman, le nouvel album disponible sur Deezer et Napster, des plateformes de streaming disponibles en option chez SFR.

Propos recueillis par Sébastien Delecroix pour SFR Actus

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur