Pascal Obispo sur la scène des victoires de la musique en 2004.
France

Pascal Obispo se confie sur le concert où il s'est fait tirer dessus

Pascal Obispo sur la scène des victoires de la musique en 2004. © BERTRAND GUAY / AFP

Invité de Michel Cymès, sur France 2, le chanteur est revenu sur le concert en Corse lors duquel un homme lui a tiré dessus.

Un disque de diamant, 14 disques de platine, 5 disques d'or et... une balle dans la tête. C'est du moins ce qu'a expliqué Pascal Obispo alors qu'il était invité, ce mercredi 20 novembre, dans l'émission Ça ne sortira pas d'ici, animée par Michel Cymès et diffusée sur France 2.

Pour l'occasion, le médecin le plus célèbre du PAF a fait passer sa visite médicale au célèbre chanteur. Il lui a d'abord demandé comment il avait obtenu sa cicatrice emblématique à l'arcade sourcilière. Pascal Obispo a expliqué : "Je suis tombé d'un camion quand j'étais petit, la tête la première... et donc ça m'a laissé une cicatrice que j'exagère". Mais c'est loin d'être l'événement le plus rocambolesque qui soit arrivé à l'interprète de Lucie, Fan, ou encore Mauvaise foi nocturne.

Une balle dans la tête pour une "histoire de couple"

Dans cette même émission, Pascal Obispo est revenu sur un tragique incident dont il a été victime le 28 juillet 1997, alors qu'il se représentait sur scène à Ajaccio, en Corse. "On m'a tiré dessus [...] C'était une histoire dans un couple, une histoire de jalousie. A priori, elle a dit 'Obispo je me le fais quand je veux', et l'homme a dit 'moi aussi je me le fais quand je veux'. Et puis en fait il nous a tiré dessus", raconte ainsi le chanteur.

L'homme était alors armé d'une carabine à plomb. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il n'a pas manqué sa cible : "Si c'était tombé 2 cm plus bas que le sourcil, j'avais l'œil crevé. Il a tiré aussi dans le pied et sur mes musiciens", détaille le chanteur.

Une autre version de l'histoire ?

Le plus étonnant c'est que cette version annoncée par Pascal Obispo diffère quelque peu de celle qui nous avait été présentée à l'époque. Dans un article de Libération daté du 30 juillet 1997, soit deux jours après l'événement en question, on apprend que le chanteur et son guitariste se sont effectivement faits tirer dessus avec une carabine à plomb lors d'un concert en plein air à Ajaccio. Mais quelques détails changent toutefois. Il ne s'agirait pas d'une sordide histoire de couple, mais simplement de trois jeunes âgés de 17 à 20 ans, venus du Nord et de Paris, qui seraient passés à l'acte par ce qu'ils "n'aimaient pas Pascal Obispo", comme le révèlent leurs interrogatoires de l'époque. Bizarre...

Quoi qu'il en soit, depuis cette triste histoire, Pascal Obispo n'est plus jamais venu chanter dans la préfecture corse. Jusqu'à très récemment, 22 ans après cet incident. Bonne nouvelle, tout s'est "super bien passé", selon le chanteur. Nous voilà rassurés !

Sources : France 2, Libération, Public

La Rédac'
La Rédac' Rédacteur