SFR Actus
France

Qui est Barbara Pravi ?

Barbara Pravi, lors de sa prestation qui lui a valu son ticket pour le concours de chant européen. © Eurovision France / YouTube

Le week-end dernier, l'Hexagone a choisi l'artiste qui défendra ses couleurs à la prochaine édition de l'Eurovision 2021. Une jeune chanteuse, peut-être jusqu'à présent méconnue du grand public, qui n'en est pourtant pas à son premier tour de piste…

On le rappelle chaque année, et chaque année on ajoute une malheureuse année au compteur, mais voilà : ça fait désormais 44 ans que la France n'a pas remporté l'Eurovision. La dernière fois — à force de le répéter, vous devez le savoir — c'était en 1977 avec Marie Myriam, qui chantait L'Oiseau et l'Enfant. Depuis, c'est la disette. Alors qu'en 2014, notre nation s'est même remarquablement démarquée en finissant à la toute dernière place du concours, grâce au groupe Twin Twin et sa Moustache, cela commence à faire quelque temps que le drapeau tricolore ne s'est pas hissé au moins dans le Top 10 (la dernière fois, c'était avec le J'ai cherché d'Amir, arrivé en 6ème place en 2016).

Or, après une édition 2020 avortée, le public français ne semble pas perdre espoir pour autant. Il était de nouveau au rendez-vous devant la petite lucarne samedi 30 janvier dernier, afin d'élire celui ou celle qui représentera l'Hexagone à l'Eurovision 2021. Quelque 2,37 millions de téléspectateurs ont en effet suivi la soirée sur France 2, et ainsi assisté à la victoire de la candidate numéro 7 : Barbara Pravi.

Afin de conjurer le mauvais sort, le public semble avoir changé quelque peu de stratégie, misant pour une fois sur la carte traditionnelle. Alors que les précédents candidats élus étaient partis sur la scène européenne avec des titres pop, aux paroles mélangeant souvent les langues de Molière et de Shakespeare, c'est en effet une pure chanson française, comme on n'en fait plus, qui sera entonnée à l'Eurovision cette année. Une chanson qui rappelle la grande époque des Piaf, Brel, Barbara, Aznavour… Depuis que Pravi a présenté –à la fois en toute sobriété (ça change) mais néanmoins avec une grande intensité– son Voilà sur France 2 samedi dernier, les comparaisons ne cessent effectivement de pleuvoir. Jugez-en par vous-même, vous comprendrez certainement pourquoi :

Du Kid à CHAIR, pour la cause féministe

Et si le visage de Barbara Pravi, ou au moins sa jolie voix, vous rappelle quelque chose, c'est normal. Du haut de ses 27 ans, la jeune femme n'en est pas à sa première expérience dans le métier. Elle a même commencé sa carrière en grande pompe, au casting de la comédie musicale Un été 44 en 2016. Dès lors remarquée, la chanteuse sort son premier EP éponyme l'année suivante, porté par un single étonnamment pop, Pas grandir, qui lui permet d'assurer la première partie en tournée pour Florent Pagny. Puis c'est sur la Toile que cette parisienne de naissance, serbe d'origine (comme elle le raconte dans sa chanson Deda, en hommage à son grand-père) fait ensuite parler d'elle en 2018, avec sa réécriture du fameux Kid d'Eddy de Preto, au féminin…

Forte du bel accueil qu'a reçue cette réinterprétation originale, Barbara Pravi remet le couvert l'année suivante. Toujours en l'honneur de la Journée internationale des droits des femmes, elle reprend cette fois Notes pour trop tard d'Orelsan, qu'elle mixe avec son propre Malamour. Un mashup encore couronné de succès sur YouTube.

L'année dernière, bien avant encore qu'elle n'emprunte la route de l'Eurovision, Barbara Pravi a dévoilé un nouvel EP, Reviens pour l'hiver. Un deuxième essai foncièrement différent du premier, dans lequel elle renoue davantage avec cette chanson française qui lui est si chère. Et qui lui offre une nouvelle occasion de faire parler son engagement pour la cause féministe à travers CHAIR, un titre entièrement original cette fois, racontant la douloureuse expérience de l'avortement — véritable témoignage de ce qu'elle a elle-même vécu.

Un an plus tard, c'est donc avec Voilà, un authentique autoportrait, que Barbara Pravi s'apprête maintenant à défendre les couleurs de la France à l'Eurovision. Et vous savez quoi ? Ça n'est même pas la première fois que la jeune chanteuse mettra les pieds sur la célèbre scène européenne… Elle qui a déjà pris pour habitude de prêter sa plume à différents artistes, de Yannick Noah à Chimène Badi, elle a en effet coécrit avec le dénommé Igit deux chansons qui ont porté le drapeau tricolore dans la version Junior de la compétition : Bim Bam Toi, interprétée par Carla qui avait fini 5ème du concours en 2019, et J'imagine qui a valu cette fois la victoire à Valentina l'année dernière…

Alors, même si on le dit chaque année, celle-ci pourrait-elle être enfin la bonne ? La France a-t-elle enfin sa chance à l'Eurovision ? Réponse en mai prochain. En attendant, on vous invite à retrouver le joli répertoire de Barbara Pravi sur Napster ou Deezer. Des plateformes de streaming proposées en option avec un abonnement SFR.

Sources : Le Parisien, Le Figaro, 20 Minutes, Charts in France

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur