SFR Actus
International

Bruce Springsteen reste le Boss avec Letter To You, son nouvel album

Bruce Springsteen est de retour avec Letter To You, son 20e album studio © Columbia

Bruce Springsteen, 71 ans, est de retour avec un nouvel album, Letter To You, enregistré en seulement 4 jours, qui lui permet déjà de battre tous les records...

"Légende vivante : Personne célèbre, talentueuse ou héroïque qui a atteint un certain succès, une certaine notoriété dans un domaine, un milieu."

On ne s'avance donc pas trop en qualifiant Bruce Springsteen de légende vivante. Et à 71 ans, il le devient encore un peu plus avec Letter To You, son 20e album studio, disponible sur Napster et Deezer, qui lui permet de devenir le premier artiste à classer un album dans le top 5 des ventes aux États-Unis sur... 6 décennies différentes ! Une certaine idée de la longévité. Un an à peine après Western Song, le Boss est déjà dans les bacs, avec un album enregistré en seulement 4 jours, avec son mythique E Street Band. Ce qui s'entend sur l'excellente Letter To You, chanson qui donne son titre au disque, et sur laquelle la voix si reconnaissable de Springsteen fait des merveilles, accompagnant des riffs de guitare efficaces et un clavier survolté. Un grand retour dans les années 1970 et un nouveau tube à inscrire dans le -très- long répertoire des classiques du Boss.

Entre quelques ballades intimistes capables de donner des frissons à un bonhomme de neige (One Minute You're Here, If I Was a Priest), Bruce Springsteen et le E Street Band jouent du rock'n'roll comme jamais, parfois comme si leurs vies en dépendaient (l'incroyable Burnin' Train, le gros tube Ghosts, taillé pour faire chavirer les stades). C'est peut-être même le seul reproche que l'on puisse faire à Letter To You : cet album ressemble tellement à un condensé de ce que Bruce Springsteen peut faire de mieux qu'il ressemble presque à un disque testimonial, au plus parfait des "au revoir". Surtout avec son titre. Ou avec des chansons introspectives, comme Last Man Standing, écrite en hommage à ses copains disparus, dont George Weiss, mort en 2018, et qui était avec le dernier autre membre encore vivant de Castilles, le premier groupe du Boss.

De nostalgie il est encore question dans la très jolie House of a Thousand Guitar, sur la voix de Springsteen, plus feutrée mais toujours puissante, est incroyablement habitée pour accompagner les notes de piano et les magnifiques arrangements sur l'intro de cette nouvelle incroyable ballade. Comme toujours, cet album du Boss est la bande-son idéale pour un road trip dans une Amérique déglinguée, mais cette fois-ci, l'ami Bruce regarde beaucoup plus souvent dans le rétroviseur...

Bruce Springsteen de retour dans les années 1970... et 2000.

La preuve avec la présence sur la tracklist de 3 chansons issues des années 1970, que les plus grands fans ont déjà pu entendre sur différents bootlegs, mais qui ont enfin le droit à une version studio. Il y a Janey Needs a Shooter, qui sonne comme un très bon jam de près de 7 minutes, la ballade If I Was the Priest, à l'esprit très Bob Dylan, tout comme Song for Orphans et son air d'harmonica qui donne envie de se mettre autour d'un feu, au milieu des bois. Référence beaucoup moins classe mais qui n'échappera pas aux plus mélomanes : l'intro au piano de la surpuissante The Power of Prayer ressemble beaucoup aux lignes de chant du refrain de... Ma Meilleure Amie, de Lorie. On n'aurait jamais pensé écrire un jour ces lignes, mais pourtant, on vous met les passages en question pour vous faire une idée (le moment où elle chante "Je serai là, toujours pour toi"...). Et en fait, la chanson de Lorie ressemble déjà beaucoup au Pouvoir des Fleurs de Laurent Voulzy (sur le refrain :"Changer le monde, changer les choses"...). Mais bon, si les notes sont proches, le résultat est tout de même très différent.

La superbe chanson de Bruce Springsteen :

Et le "chef-d'œuvre" de Lorie :

Dont le refrain ressemblait déjà beaucoup à celui du Pouvoir des Fleurs de Laurent Voulzy :

Voilà, pour cette petite parenthèse musicale. Retournons à cet excellent Letter To You, tellement cohérent du début à la fin qu'on a du mal à imaginer qu'il ait vraiment pu être enregistré en 4 jours. Ou quand la magie opère vraiment en musique. En 12 titres, Bruce Springsteen livre des chansons impeccables, addictives dès la première écoute, et sort ce qui est sans nul doute son meilleur album depuis... longtemps, très longtemps. Le final est laissé à la très bonne I'll See You In My Dreams, à la dynamique positive et servant de parfaite conclusion, puisque le chanteur aborde le thème de la mort, tout en assénant qu'elle n'est pas une fin en soi, et que le souvenir des disparus survit dans les rêves des restants. On ne sait pas qui le Boss verra dans ses rêves, mais nul doute que beaucoup continueront de l'entendre dans les leurs...

Retrouvez Letter To You, le dernier album de Bruce Springsteen, en écoute sur les plateformes de streaming musical Napster ou Deezer. Cette dernière est d'ailleurs actuellement proposée à seulement 6 euros par mois sur le site de SFR.

Source : Ouï FM

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur