Tom DeLonge, ancien guitariste et chanteur du groupe Blink-182, a décidé de consacrer sa vie à la recherche de vie extra-terrestre
International

Comment le chanteur de Blink-182 est devenu… chasseur d’extraterrestres !

Tom DeLonge, ancien guitariste et chanteur du groupe Blink-182, a décidé de consacrer sa vie à la recherche de vie extra-terrestre © John Sciulli / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

En 2015, Tom DeLonge, fondateur du trio pop-punk, a été viré du groupe parce qu’il désirait se consacrer à ses autres activités : autre groupe, écriture de romans et de comics, réalisation de films, et… fabrication de vaisseau spatial, option chasse aux OVNIs.

Aliens Exist

On dirait un épisode comique de la série X-Files et pourtant, c’est le chemin qu’a choisi de suivre le guitariste-chanteur. Mais comment passe-t-on de chansons parlant de rapports sexuels avec un chien à de telles ambitions intersidérales ? On pouvait déjà déceler cette obsession pour E.T chez Tom DeLonge en 1999, sur le plus vendu des albums de Blink-182, Enema Of The State. La troisième chanson du disque s’appelle en effet Aliens Exist. À l’époque, personne n’y fait vraiment attention, le groupe aimant évoquer des choses absurdes, les paroles étant dans le même registre. Mais le délire spatial va continuer, notamment sur l’album éponyme et la chanson Asthenia, avec des enregistrements de la NASA en introduction. Puis avec son groupe d’après la première fin de Blink, en 2005.

En effet, Tom revient avec Angels And Airwaves et dit à tout le monde qu’il va révolutionner le rock, que le projet va au-delà de la musique et blablabla. Ça y est, on a commencé à le perdre… Suite à l’accident d’avion ayant failli coûter la vie à Travis Barker, le batteur de Blink, DeLonge lui écrit pour se réconcilier et le trio californien se reforme en 2009. Avant de se séparer à nouveau en 2015, à cause des fameux autres projets du guitariste. Et quand il y va, il y va à fond…

WikiLeaks et le bras droit d’Hillary Clinton

En 2017, il annonce la création de To The Stars… Academy Of Arts & Science. Dans son communiqué de lancement, il confirme être obsédé par la vie extraterrestre depuis très longtemps :

J’ai pris mon premier chèque (avec Blink-182, ndlr), acheté un ordinateur de bureau afin que je puisse rechercher la possibilité d’une vie intelligente dans l’univers.

Il annonce ainsi avoir des contacts avec la NASA, le Ministère de la Défense américain, et d’autres organismes. Une histoire confirmée par un article paru dans le Wall Street Journal. À la suite de ces rencontres, il publie un livre, Sekret Machines, traitant des rencontres avec des Objets Volants Non Identifiés. Une publication qui lui vaut la visite d’une agence gouvernementale, qui ne comprend pas d’où viennent toutes les choses classées secrètes dont il est au courant.

Il s’est donc développé un véritable réseau, en mode “I want to believe” et ne cesse de clamer sur son compte Twitter qu’il détient de précieuses informations qui vont changer la face du monde tel que nous le connaissons. Alors les gens se moquent de lui… Jusqu’à ce que WikiLeaks ne révèle qu’il entretient bien des rapports avec John Podesta, le Directeur de Campagne d’Hillary Clinton en personne ! De nombreux échanges de mails sont révélés, ainsi qu’une réunion à Washington confirmée.

Encore plus fort, lors de l’annonce de la création de l’Académie To The Stars, il présente son équipe, principalement constituée de gens qui viennent de quitter… le Ministère de la Défense pour le rejoindre ! Un ingénieur aérospatial, un haut responsable du renseignement de la CIA, deux anciens hauts responsables du Pentagone et un physicien expérimental : voici la dream team à ses côtés au moment du lancement et qui vaudra à Tom DeLonge le trophée “UFO Researcher Of The Year” en 2017. Une consécration au moins équivalente à un disque d’or pour le chanteur.

La vérité est ailleurs

Depuis, l’Académie To The Stars publie régulièrement des vidéos annoncées comme déclassifiées et tenues secrètes par le gouvernement américain. Il y a par exemple celle-ci, vue plus de cinq millions de fois, où en 2015 des pilotes américains surprennent un objet volant très rapidement, et avec une température inférieure à celle de l’océan. Un membre de l’équipe de Tom DeLonge a même été invité à en parler sur les plateaux TV et été interviewé dans de nombreux journaux :

Comme quoi mine de rien, Tom DeLonge a réussi à se rendre crédible et à peser dans l’OVNI game.

Comme tout contenu parlant de vie extraterrestre et autres conspirations gouvernementales, à chaque publication de sa part il y a d’un côté les sceptiques, les Scully, et de l’autre les enthousiastes, les Mulder. Car la vie de la rock star semble être devenue une saison de X-Files, bien loin de la musique. Ainsi en mai 2019, la To The Star Academy va lancer une série de non-fiction sur la chaîne History, dans laquelle la promesse est de dévoiler de nouvelles informations sur les secrets détenus par le gouvernement à propos des OVNIs observés depuis des dizaines d’années, avec des témoignages de militaires.

En février 2019, DeLonge publiait un tweet il annonçait que sa compagnie ne cessait de s’agrandir et bientôt dévoiler de grandes choses. Il serait temps. Car d’après un rapport publié en juin 2018, To The Stars Academy était en déficit de… 37 millions de dollars. Une information vite démentie par Tom, qui assure que tout va bien. Et qui sait, peut-être qu’il pourra bientôt annoncer la création de son vaisseau spatial ?

Source : Consequence Of Sound

Sébastien Delecroix
Par Sébastien Delecroix Rédacteur