Votre panier est vide
International

Earth, Wind & Fire en 5 titres

"That's the Way of the World", un des albums phares du groupe Earth, Wind & Fire dont est notamment issu le hit "Shining Star". © Ralf Liebhold / Shutterstock

Ce lundi 25 avril, Philip Bailey, l'actuel chanteur du célèbre groupe mêlant afro-jazz, funk et disco, a annoncé la triste disparition d'un de ses anciens membres, le saxophoniste Andrew Woolfolk. Il faisait partie de la formation pendant son âge d'or, entre les années 1970 et 1980. Retour sur cinq chansons, des plus célèbres d'Earth, Wind & Fire, issues justement de cette période.

Après son fondateur Maurice White en 2016, Earth, Wind & Fire pleure le décès d'un autre de ses anciens membres, Andrew Woolfolk, qui s'est éteint dimanche dernier à l'âge de 71 ans des suites d'une longue maladie. S'il avait depuis longtemps quitté le groupe, ce saxophoniste de talent a toujours été considéré comme l'un de ses musiciens les plus emblématiques.

Il avait rejoint la formation, célèbre pour ses mélanges des genres entre soul, funk, jazz, disco, afro-pop…, dès l'année 1973, soit tout juste quatre ans après sa création. Après l'avoir quittée en 1985, celui que Philip Bailey appelle tendrement "Booski", son vieil ami, dans un hommage partagé sur Instagram ce lundi 25 avril, était de nouveau remonté sur scène à ses côtés entre 1987 et 1993.

Mais c'est surtout de sa première aventure au sein du groupe, pendant son âge d'or entre les années 1970 et 1980, dont on se souviendra. Alors qu'Andrew Woolfolk a d'ailleurs eu l'honneur d'être immortalisé au Rock & Roll Hall of Fame, parmi les 9 membres d'Earth, Wind & Fire intronisés en 2000 pour ce qu'ils ont apporté au monde de la musique durant cette période, on vous propose de (re)découvrir 5 titres des plus mémorables nés dans ces glorieuses années.

Shining Star (1975)

On commence par un titre issu de l'album qui a certainement fait décoller la carrière d'Earth, Wind & Fire : That's the Way of the World. Le sixième opus du groupe, qui fait office de bande originale pour le film du même nom, avec Harvey Keitel en tête d'affiche. Le disque a connu un énorme succès, aussi bien critique que public, restant pas moins de trois semaines en tête des charts outre-Atlantique. Et son single, ce Shining Star donc, a non seulement caracolé lui aussi en première place du Billboard Hot 100, mais s'est vu honoré d'un prestigieux Grammy Award.

Fantasy (1978)

Vous l'avez peut-être oubliée celle-là, mais vous vous en souviendrez vite, c'est sûr, dès l'arrivée du premier couplet. Fantasy, c'est sans conteste l'une des chansons les plus célèbres d'Earth, Wind & Fire. Tirée de l'album All'n'All, paru l'année précédente dans les bacs, elle a été plusieurs fois utilisée au cinéma, et plusieurs fois reprise surtout, notamment par Black Box en 1990, sans compter les nombreux samples qu'elle a inspirés. Mais rien de tel que l'originale, n'est-ce pas ?

September (1978)

LA chanson à laquelle on pense instantanément quand on parle d'Earth, Wind & Fire. Certes, peut-être parce qu'elle a été remise au goût du jour par Omar Sy, et sa joie de vivre contagieuse dans le film phénomène du cinéma français, Intouchables en 2012. Depuis, on l'entend souvent passer sur les ondes comme dans les soirées, toutes tranches d'âges confondues, et il est toujours difficile de résister à son rythme solaire et ô combien entraînant. Déjà un hit quand elle est sortie en 1978, comme titre bonus sur un best-of du groupe, September restera définitivement dans les annales comme l'une des plus grandes chansons d'Earth, Wind & Fire.

Boogie Wonderland (1979)

Encore un titre taillé pour faire bouger les popotins sur le dancefloor. Et la particularité de cette chanson, c'est que Maurice White n'est pas seul derrière le micro. Earth, Wind & Fire s'est en effet allié à un groupe de soul et R&B féminin dénommé The Emotions pour créer ce nouveau tube puissant. Boogie Wonderland, paru sur l'album I Am en 1979, est lui aussi devenu un classique instantané.

Let's Groove (1981)

Pour finir, on entre dans les glorieuses années 1980, une décennie dans laquelle Earth, Wind & Fire s'est naturellement fondu, ajoutant judicieusement de petites sonorités électroniques à ses grooves funk et disco. Le groupe a notamment fait éclat une nouvelle fois en 1981, avec un titre toujours aussi gai, toujours aussi dansant : Let's Groove. Issu de son onzième album studio, Raise!, celui-ci fait encore une fois indiscutablement partie des chansons cultes de la célèbre formation, véritable machine à tubes. Et son clip, années 1980 obligent, est pépite :

Sources : BFMTV, Rock & Roll Hall of Fame, Nostalgie

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédactrice