Elton John pendant le concert hommage "Elton John : I'm Still Standing - A GRAMMY Salute" à New York, le 30 janvier 2018.
International

Elton John estime que le foot lui a sauvé la vie

Elton John pendant le concert hommage "Elton John : I'm Still Standing - A GRAMMY Salute" à New York, le 30 janvier 2018. © ANGELA WEISS / AFP

Le chanteur fait le plein de révélations dans son autobiographie, Me, arrivée sur les étagères cette semaine. Il revient notamment sur une sombre période de sa vie, où le football demeurait, semble-t-il, sa seule lueur d’espoir…

Les années 1980 n’étaient pas les meilleures pour Elton John. On le sait, l’illustre chanteur était notamment tombé dans l’alcool et la drogue. Dans des extraits précédemment révélés de son autobiographie, il nous apprenait ainsi qu’il avait, sous l’emprise de la cocaïne, pris en otage un concert des Rolling Stones. Aujourd’hui, de nouveaux passages relayés par l’AFP confirment que cette décennie représente pour lui "la pire période de (sa) vie : des années d’addiction et de déprime, de relations ratées, de mauvaises décisions dans (ses) affaires, de procès et de tourments sans fin." Seule lumière au tableau : un petit club de foot anglais dénommé Watford.

En tant que grand fana du ballon rond et supporter depuis l’enfance de cette équipe de la banlieue londonienne pourtant alors reléguée en… quatrième division, Elton John a pris la tête du Watford FC en 1976. Il avait alors un objectif en tête : porter le club au plus haut du football anglais, jusqu’en Premier League. Une mission qu’il a, devinez quoi, accomplie avec succès, accompagné de l’entraîneur Graham Taylor qu’il a lui-même recruté et qui deviendra plus tard sélectionneur de l’Angleterre. Ainsi arrivé en première division en 1982, Watford décroche même une jolie deuxième place en championnat, derrière Liverpool, dès sa première saison et dispute une belle finale de Coupe d’Angleterre la suivante, qui sera toutefois remportée par Everton.

Elton John, président à vie de Watford FC

Dans son autobiographie, Elton John se rappelle ainsi que, alors qu’il traversait les heures (et même les années) les plus sombres de sa vie, "Watford a été une constante source de bonheur." "Si je n’avais pas eu le club de football, Dieu sait ce qui me serait arrivé", affirme le chanteur, avant d’estimer : "Je n’exagère pas en disant que Watford pourrait bien m’avoir sauvé la vie."

S’il confie, aussi, que son amour pour le club lui a valu quelques moqueries, de la part de Rod Stewart ou encore du prince Philippe qui estimait qu’il "avait l’air d’un parfait idiot" dans son Aston Martin aux couleurs du club, le showman ajoute dans son livre :

"Pour des raisons évidentes, il y a des pans entiers des années 1980 dont je n’ai aucun souvenir, mais tous les matches de Watford auxquels j’ai assisté sont gravés pour toujours dans ma mémoire."

Après le départ de Graham Taylor en 1987, suivi de peu par celui d’Elton John, le Watford FC est retombé en deuxième division. Il aura fallu attendre 1999 et le retour du duo emblématique pour que le club retrouve sa place en Premier League… le temps d’une courte saison. Alors qu’il regagnera plus tard la première division, il fait du chanteur son président à vie en 2009. Et, pour la petite info, Watford a offert un ultime hommage à son fidèle supporter pas plus tard qu’en avril dernier, en faisant de son célèbre tube I’m Still Standing la musique d’entrée des joueurs sur le terrain au stade de Vicarage Road. Parce qu’après tout, c’est aussi grâce à Elton John si Watford tient encore debout !

Sources : AFP, So Foot, Watford Observer

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Par Jessica Rat Rédacteur