SFR Actus
International

Paul McCartney et Mick Jagger se lancent (encore) des piques

Mick Jagger sur la scène du SoFi Stadium pour un concert des Rolling Stones, à Inglewood dans le comté de Los Angeles, le 14 octobre 2021. © RICH FURY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP

Les deux leaders des deux plus grands groupes de rock de tous les temps s’amusent encore de leur vieille rivalité… Après une récente remarque du chanteur des Beatles dans une interview, la star des Rolling Stones s’est permise à son tour un petit commentaire, sur scène en plein concert.

Comme quoi, il n’y a pas d’âge pour la malice. Ils ont tous les deux près de 80 ans, 60 ans de carrière derrière eux, et une renommée pareillement immense, mais il n’y en a toujours pas un pour rattraper l’autre. Il faut dire que, depuis leurs débuts, les Beatles et les Rolling Stones n’ont cessé d’être confrontés. Normal, quand on a deux formations de rockeurs venus d’Angleterre, à peu près au même moment, qui nous ont pondu autant de classiques. Et s’ils ont de toute évidence un grand respect mutuel, Paul McCartney et Mick Jagger sont les premiers à se jouer des comparaisons sur leurs groupes respectifs. Pour le plus grand plaisir de leurs fans, il faut dire… La preuve, avec un tout récent et croustillant échange, à distance bien sûr, entre les deux rockstars.

Tout pour la musique sur Deezer
Tout pour la musique sur Deezer

C’est Paul McCartney qui a lancé les hostilités, lors d’un (long) entretien accordé au New Yorker, publié le 11 octobre dernier. Comme conscient du petit effet boule de neige qui allait prendre dès qu’il allait ouvrir les lèvres, le chanteur des Beatles démarre sa phrase ainsi : "Je ne suis pas sûr que je devrais dire ça…" Et de poursuivre donc, non sans prétention : "C’est un groupe de reprises de blues, c’est en quelque sorte ce que sont les Stones."

Même si les pierres qui roulent, et elles ne s’en sont d’ailleurs jamais cachées, ont été effectivement très influencées par ce genre musical. Même si leurs premiers albums, tout comme leur dernier Blue & Lonesome d’ailleurs, sont effectivement composés de reprises. Même si leur nom de scène est lui-même inspiré d’une chanson de blues (Rollin’ Stone de Muddy Waters)… Voilà qui est tout de même quelque peu réducteur quand on parle d’un groupe qui a lui aussi su graver son nom à jamais dans l’histoire du rock, avec autant de tubes que Satisfaction, Paint It Black, Gimme Shelter, Sympathy for the Devil, You Can’t Always Get What You Want, Miss You, Star Me Up, et tant d’autres encore… Pas étonnant qu’en entendant ça, Mick Jagger a eu envie de réagir.

Bientôt un duo sur une reprise de blues ?

Ça tombe bien, les Rolling Stones sont en tournée en ce moment aux États-Unis. Et c’est donc sur scène, devant les milliers de spectateurs présents à leur concert de Los Angeles le 14 octobre dernier, que le chanteur à l’énergie toujours aussi débordante a réagi. Citant toutes les célébrités qui ont fait le déplacement, de Leonardo DiCaprio à Kirk Douglas, en passant par Lady Gaga, Mick Jagger a lâché, quelque peu espiègle : "Paul McCartney est là, il va nous rejoindre plus tard sur scène pour une reprise de blues." Sachant que la sortie du chanteur des Beatles avait fait le tour de la planète, pour être sûr que sa réponse soit aussi bien entendue, le leader des Rolling Stones est allé jusqu’à partager un enregistrement de sa pique sur scène :

Décidément, incorrigibles ces papys rockeurs. Bien sûr, cette vieille rivalité reste toujours bon enfant. Elle rappelle par exemple cette autre joute l’an passé, où McCartney avait estimé au micro de Howard Stern sur Sirius XM que "les Beatles étaient meilleurs" que les Rolling Stones, tout en disant qu’il les "adore"… Ce à quoi Jagger avait répondu sur les ondes d’Apple Music : "C’est trop drôle, il est adorable. Évidemment il n’y a pas de compétition", précisant plus humblement que "la vraie grande différence entre ces deux groupes, c’est que l’un a la chance incroyable de jouer encore dans des stades, alors que l’autre n’existe plus". On se souvient en outre à quel point Macca avait été ému d’apprendre la mort de Charlie Watts cet été, qu’il avait décrit comme "un batteur fantastique, stable comme un roc". Comme quoi tout ça, c'est juste de bonne guerre, et on est à vrai dire plutôt heureux tant que ça dure...

Que vous soyez plutôt Beatles ou Rolling Stones, retrouvez tous les classiques de ces deux groupes de rock légendaires sur Deezer ou Napster. Des plateformes de streaming musical proposées en option chez SFR.

Sources : The New Yorker, NME, Rolling Stone

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédactrice