6ix9ine et Nicki Minaj dans le clip du tube FEFE.
International

Qui est 6ix9ine, le rappeur menacé de mort par son gang ?

6ix9ine et Nicki Minaj dans le clip du tube FEFE. © YouTube - Tekashi 6ix9ine

Arrêté par le FBI il y a plus d'un an, avec d'autres membres de son gang, le très dangereux Nine Trey Gangsta Bloods, Tekashi 6ix9ine a décidé de passer aux aveux. Et chacune de ses déclarations enflamme le rap game.

Daniel Hernandez, rien à voir avec Patrick, le chanteur de Born to be alive

Né en 1996, 6ix9ine s'appelle en vérité Daniel Hernandez. Ce qui fait tout de suite un peu moins stylé. Sa vie a très vite été marquée par la violence, avec l'assassinat de son père alors que le futur rappeur est âgé de 13 ans. Ce qui le perturbera et lui poussera à commettre plusieurs tentatives de suicide.

Il se fait renvoyer de son collège au même âge et ne reprendra jamais les études, pour se tourner directement vers l'école de la rue. Il se met à dealer et se fait arrêter. C'est en prison qu'il rencontre les Nine Trey Gangstas, une branche du gang Bloods, qui utilise le rouge comme signe de ralliement. Ce qui explique l'omniprésence de la couleur dans les vidéos de 6ix9ine. Et sa carrière musicale décolle plutôt bien, avec des centaines de millions de vues sur certains de ses titres, comme ici pour GUMMO, qui montre bien que la vie du gaillard, ce n'est pas franchement le monde des Bisounours :

Rebaptisé Snitch9ine

Difficile donc de cacher son appartenance au gang. Alors quand le FBI procède à plusieurs arrestations de membres de Nine Trey Gangsta Blood en 2018, 6ix9ine se fait également embarquer. Risquant la perpétuité, il décide de témoigner contre ses camarades, dont il souhaitait s'éloigner après avoir limogé toute son équipe suite à un détournement de deux millions de dollars de ses royalties. Et c'est parce que les membres du gang auraient voulu se venger que le FBI a décidé d'intervenir, pour éviter un bain de sang. À la place, c'est un festival de salive auquel se livre 6ix9ine...

Pour réduire sa peine, il témoigne depuis l'ouverture du procès de ses anciens amis, le 16 septembre dernier. Il a ainsi admis avoir été la principale source de financement du gang, lui permettant d'acheter des armes à feu. Il a aussi balancé des activités comme les trafics de drogue et d'argent, de nombreux meurtres et livré des noms. Y compris celui de Trippie Redd et ... Cardi B ! Quand le procureur lui a demandé s'il savait que la rappeuse faisait partie des Bloods, il a répondu que c'était correct. Mais il y a une nuance : Cardbi (a ?) fait partie des Bloods, mais pas des Nine Trey Gangstas et elle ne s'en est jamais cachée.

Précédemment dans Nine Trey Gangsta Blood...

Et l'histoire ne s'arrête pas là ! Il s'avère en effet que l'ancien chauffeur de 6ix9ine était un... agent infiltré du FBI ! Jorge Rivera a ainsi pu surveiller et enregistrer les Nine Trey Gangsta Bloods, rassemblant énormément de preuves. Dont un enregistrement audio de 6ix9ine et son manager, Shotti, dans lequel ce dernier avoue au rappeur avoir tué cinq hommes sous les ordres de Jamel Jone, surnommé "Mel Murda", un membre haut placé des Nine Trey. Écouté hier en salle de procès, ce nouvel élément vient ajouter un rebondissement à une affaire qui n'en manquait déjà pas...

En fournissant autant de renseignements, 6ix9ine espère considérablement réduire sa peine et négocier une remise en liberté pour début 2020, afin de reprendre sa carrière musicale. Sauf qu'avec tout ce qu'il raconte, il est fort probable que certaines personnes souhaitent le faire taire, définitivement. Le FBI lui aurait donc proposé de changer de visage et d'intégrer le programme de protection des témoins. Plus de tatouages, plus de cheveux encore plus colorés que la crinière d'un Petit Poney, plus de New York ? Non. 6ix9ine aurait refusé, préférant vivre normalement. Mais pour combien de temps ? Car ce scénario de folie, s'il pourrait faire une excellente série Netflix, semble avoir une fin déjà écrite...

Sources : Cnews, Mouv', RapRnb, Generations, Wave

Par Sébastien Delecroix