SFR Actus
Rock en Seine a annoncé sa première tête d'affiche pour l'édition 2020 : Rage Against the Machine
International

Rage Against the Machine de retour à Paris

Rock en Seine a annoncé sa première tête d'affiche pour l'édition 2020 : Rage Against the Machine © Trixie Textor / Getty Images North America / AFP

Avec l'annonce de sa reformation, on pensait voir Rage Against the Machine se produire au Hellfest. Finalement, l'unique concert en France du groupe culte se fera le 1er septembre à Rock en Seine, qui tient là une sacrée première tête d'affiche !

"Où est le rock ?"

C'est une question qui s'est répétée de nombreuses fois au cours des dernières éditions du festival francilien. Plus éclectique, comme diraient Les Inconnus, Rock en Seine a un peu délaissé le son des guitares électriques pour le remplacer par celui des platines et synthé depuis quelques années, comme nous avions pu le constater durant l'édition 2019. Ce qui n'a pas empêché le festival de battre un record de fréquentation ! Mais histoire de bien faire taire les critiques, la programmation a décidé de frapper fort et de mettre tout le monde d'accord en dégainant la première tête d'affiche, et pas des moindres : Rage Against the Machine !

Rage Against The Machine à Rock en Seine en 2020

Killing in the name, Guerilla radio, Bullet in the head, Know your enemy... Tous ces tubes contestataires qui font jumper les foules et lever les poings vont donc faire trembler le Domaine National de Saint-Cloud le 1er septembre 2020. Formé en 1991, Rage Against the Machine s'est vite imposé comme un groupe incontournable avec un style bien à lui, appelé "fusion", car mélangeant rap, avec le chant de Zach de la Rocha, et metal, via les riffs de guitare surpuissants de Tom Morello, et la section rythmique imposante Tim Commerford / Brad Wilk. Oui, c'est un petit peu à cause d'eux que le neo-metal est ensuite apparu, avec Limp Bizkit, Linkin Park, Papa Roach, Korn, Deftones...

Très engagé politiquement, évoquant dans ses paroles les problèmes liés au racisme, au capitalisme et à la mondialisation, Rage Against the Machine a fini par se séparer en 2000, se sentant à bout de souffle. Pour finalement revenir en 2007-08, au moment de leur précédent passage à Rock en Seine, pour une tournée mondiale, puis une nouvelle séparation. Les trois musiciens ont alors monté de leur côté Prophets of Rage, qui est passé dans à peu près tous les festivals français ces dernières années, tandis que Zach de la Rocha allait de projet en projet, essentiellement dans le hip-hop. Finalement, RATM annonce son grand retour en 2019, et devient très vite le groupe le plus convoité par les festivals européens en 2020. Parce que bon, il ne faut pas oublier que Rage Againt the Machine en concert, voilà ce que ça donne :

C'est donc à Rock en Seine qui des milliers de spectateurs vont pouvoir se transformer en ressorts humains, grâce à la formation américaine, premier nom annoncé, en compagnie de Run the Jewels, l'excellent groupe de hip-hop d'ailleurs proche de Rage Against the Machine. On devrait voir Zack de la Rocha venir chanter avec El-P et Killer Mike pendant leur set, pour une soirée qui s'annonce explosive. L'occasion parfaite pour beaucoup de redécouvrir un groupe qui a marqué leur jeunesse, et pour d'autres de voir sur scène un groupe sur lequel ils pensaient ne jamais pouvoir pogoter.

Étonnament, la date du passage de RATM est donc fixée au 1er septembre, soit un... mardi. Rock en Seine se déroulant en général le week-end, la possibilité d'ajouter le groupe a certainement joué dans le décalage des dates.

L'édition 2020 se tiendra donc du dimanche 29 août au mardi 1er septembre. Et les billets devraient partir vite, très vite, pour le soir de Rage Against the Machine. Mise en vente dès le mercredi 12 février à midi sur le site de festival et dans les points de vente autorisés.

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur