SFR Actus
Sport

ASVEL, la série : Tony Parker revient sur le problème Edwin Jackson

Tony Parker et Edwin Jackson au duel durant un match de charité, le 17 juillet 2013 à Oklahoma City. © FABRICE COFFRINI / AFP

Nouvelle grosse soirée pour l'ASVEL ce soir sur RMC Sport 2, avec le match d'Euroleague face à Valence diffusé en direct, et dans la foulée le septième épisode d'ASVEL, la série. Celui-ci sera notamment marqué par les premières déclarations de Tony Parker suite aux propos et au départ du joueur Edwin Jackson...

"Nous avons la pire attaque de l’Euroleague cette saison et ce que nous proposons est loin du compte. Cela me choque que cela ne choque personne."

Edwin Jackson n'a pas mâché ses mots, dans un entretien accordé au Progrès diffusé le 8 février dernier. Déçu par son temps de jeu, qu'il juge trop faible, l'arrière international français a livré ses états d'âme, et n'a pas épargné son coach Zvezdan Mitrovic, critiquant ses choix, jugés trop frileux. Un entretien qui a fait couler beaucoup d'encre et même conduit l'ASVEL à prendre une décision : Edwin Jackson a dans la foulée été prêté au club espagnol d'Estudiantes, à Madrid, où il avait déjà évolué en 2016-17. Une séparation plus ou moins à l'amiable, pour maintenir la cohésion du vestiaire, on imagine. Une décision qui n'a pas dû être facile à prendre pour Tony Parker, comme il l'expliquera en exclusivité dans le septième épisode d'ASVEL, la série, diffusé ce mardi soir à 23h00 sur RMC Sport 2, juste après le match d'Euroleague ASVEL - Valence.

Des déclarations très attendues, après celles d'Edwin Jackson, qui a notamment déploré l'absence de temps de jeu d'Antoine Diot face au Bayern. Face caméra, le président de l'ASVEL Tony Parker reviendra donc en toute franchise sur ce fait marquant de la saison, qui a contraint le club à trouver un remplaçant à Edwin Jackson : Davion Berry, Américain qui évoluait en Russie, à l’Enisey Krasnoïarsk.

Du côté de l'ASVEL féminin, tout va bien

En plus de cette polémique, ce nouvel épisode revient sur tous les défis affrontés par l'ASVEL, en Jeep Elite, en Euroleague ou dans la Disneyland Paris Leaders Cup. Du côté de l'équipe féminine, tout se passe pour le mieux, avec le très bon parcours en Euroleague qui se poursuit, laissant entrevoir une qualification en quarts de finale... De quoi rendre jaloux ces messieurs, qui doivent absolument gagner ce mardi soir face à Valence, dans un match diffusé en direct sur RMC Sport 2 à partir de 20h45.

Sources : RMC Sport, Le Progrès, Sport.fr

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur