SFR Actus
Andy Ruiz a perdu le combat de la revanche contre Anthony Joshua, à Dariya en Arabie Saoudite, le 7 décembre 2019.
Sport

Boxe : Andy Ruiz s'est laissé trahir par la célébrité

Andy Ruiz a perdu le combat de la revanche contre Anthony Joshua, à Dariya en Arabie Saoudite, le 7 décembre 2019. © FAYEZ NURELDINE / AFP

C'est en tout cas ce qu'estime son père, désespéré de voir que le boxeur a perdu son combat décisif face à Anthony Joshua, à cause d'une importante prise de poids liée à des caprices de star…

Le match de la revanche entre Anthony Joshua et Andy Ruiz s'est soldé, sans grande surprise, par la défaite du second samedi dernier. Il avait pourtant réalisé un exploit en détrônant le champion olympique il y a six mois, mais c'est par un excès de confiance qu'il a laissé filer la possibilité d'asseoir sa supériorité, rendant ainsi ses ceintures de champion du monde au Britannique. Pour cause : l'Américano-Mexicain s'est laissé aller, lui qui faisait déjà office d'outsider avec un physique bien loin de la carrure athlétique de son adversaire… La preuve à la pesée, qui affichait un poids de 128,4 kilos, soit sept de plus qu'à leur première rencontre.

"Je ne me suis pas préparé comme j'aurais dû", a fini par admettre Andy Ruiz à l'issue du combat du 7 décembre, retransmis en direct sur RMC Sport. Et de souligner effectivement, au micro de Sky Sports dans des propos relayés par la chaîne française : "J'ai pris trop de poids." Ce n'est pas son père qui le contredira. À son tour interrogé, le lendemain, par le média Boxing Social, le dénommé Andy Ruiz Sr. s'est montré particulièrement sévère avec son fils, regrettant que ce dernier n'ait pas suivi ses conseils…

"Andy a pensé qu'en prenant du poids, il serait bon pendant le combat", explique-t-il tout d'abord, avant d'affirmer qu'il l'avait pourtant "prévenu il y a un mois" :

"Je lui ai dit : 'Tu ne seras pas bon. Ça va être trop dur, parce que tu vas être fatigué et tu ne vas pas bouger correctement'."

Et c'est effectivement ce qu'il s'est passé. Alors qu'Anthony Joshua a fait preuve de prudence, gardant ses distances pour mieux surprendre son adversaire avec ses fameux crochets, Andy Ruiz a été gagné par la fatigue et n'a finalement que peu inquiété le Britannique dans ce combat qui s'est conclu au score indiscutable de 118-110, 118-110, 119-109.

"Il se baladait en Rolls Royce"

"Il était en surpoids, c'était ça le problème. C'était trop de poids pour son corps, il n'y avait aucun moyen qu'il fasse quelque chose de bien", s'est ainsi désolé le papa de l'Américano-Mexicain. Comme désespéré face à cette vérité, il est même allé jusqu'à dire à Boxing Social que son fils ne l'"écoutait pas à cause de la célébrité". Aurait-il donc été aveuglé par le feu des projecteurs, après sa victoire surprise en juin dernier sur celui qui n'avait perdu aucun combat de sa carrière professionnelle avant cela ? Il faut croire que oui, à entendre le témoignage du patriarche :

"Il se baladait en Rolls Royce, avec ses amis. Il organisait des fêtes. Il n'a pas écouté l'équipe autour de lui. Il travaillait seul de son côté, il ne voulait pas rester avec nous."

Nul doute qu'Andy Ruiz junior a depuis appris sa leçon… Et il vaut mieux, car bien que reconnaissant la supériorité d'Anthony Joshua samedi dernier, le boxeur outsider a déjà demandé la belle. "Qui veut une trilogie ? Qui veut un troisième combat ?", a-t-il en effet lancé au micro de Sky Sports d'après RMC Sport. Comme quoi au moins le mental, lui, ne flanche pas !

Sources : RMC Sport, Boxing Social

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur