Votre panier est vide
Sport

F1 : top départ ce dimanche pour le Grand Prix d’Australie sur Canal+

La Red Bull Racing RB18 de Max Verstappen devant la Ferrari F1-75 de Charles Leclerc, au Grand Prix d'Arabie saoudite, à Jeddah, le 27 mars 2022. © Xpb / Icon Sport

Le championnat du monde de Formule 1 2022 suit son cours, après un démarrage en trombe à Bahreïn le 20 mars dernier. Ce dimanche 10 avril, Canal+ vous donne rendez-vous pour suivre la troisième course de la saison, le Grand Prix d’Australie. Et il va falloir mettre son réveil tôt le matin pour ne pas le manquer : décalage horaire oblige, le top départ sera donné à 7 heures sur la chaîne cryptée !

Les pilotes de F1 vont enfin pouvoir retrouver le circuit de l’Albert Park ! Course des plus emblématiques de la célèbre compétition automobile, qui inaugurait traditionnellement chaque saison, le Grand Prix d’Australie a particulièrement souffert de la pandémie. Après avoir en effet été annulé deux éditions de suite, en 2020 et 2021, le voilà qui fait toutefois son grand retour en cette année 2022. Alors certes, plus en pôle position puisque la saison a été lancée à Bahreïn le 20 mars dernier, avec le Grand Prix d’Arabie saoudite qui a suivi le 27 mars. Mais qu’importe, la Formule 1 est enfin de retour à Melbourne, et c’est tout ce qui compte !

Bon, par contre, les habitués le savent, pour pouvoir suivre cette course en direct ce dimanche 10 avril, il va falloir se lever tôt… Eh oui, la capitale de l’État de Victoria vivant avec huit heures d’avance sur l’Hexagone, c’est à 7 heures du matin que le Grand Prix d’Australie débutera pour nous autres téléspectateurs français. Comme d’habitude, c’est sur Canal+ qu’il faudra zapper pour assister à cet évènement, la chaîne cryptée venant d’ailleurs d’annoncer qu’elle a prolongé son contrat exclusif de diffusion de la F1 jusqu’en 2029. La reine des compétitions automobile a encore de beaux jours à vivre sur Canal+ !

Un nouveau duel entre Leclerc et Verstappen ?

Il est un pilote qui démarrera sa saison avec ce Grand Prix d’Australie, comme à la belle époque finalement : Sebastien Vettel qui, touché par le Covid, avait en effet dû passer son tour sur les deux premières courses. Alors que ça fera plaisir de voir le quadruple champion du monde de retour en piste, toujours au volant d’une Aston Martin, tous les regards seront toutefois rivés vers deux autres pilotes sur le circuit ce dimanche… Tout le monde attend en effet un nouveau duel de choc entre Max Verstappen, champion en titre, et non pas Lewis Hamilton mais… Charles Leclerc, qui tient actuellement la pôle position au classement.

La stratégie de Ferrari, qui avait quelque peu délaissé la saison passée pour se concentrer sur celle-ci, s’avère pour le moment payante pour le Monégasque, qui a remporté la première course de la saison à Bahreïn le 20 mars dernier. Après avoir souffert d’un problème d’alimentation en carburant qui l’avait contraint d’abandonner au premier Grand Prix, le pilote néerlandais de Red Bull a su reprendre les devants la semaine suivante au GP d’Arabie saoudite. Mais s’il a effectivement fini la course en tête, après un duel acharné sur le circuit de Djeddah, Charles Leclerc l’a suivi juste derrière, pour monter sur la deuxième marche du podium.

Bon début de saison pour Ferrari, beaucoup moins pour Mercedes...

Aussi ce dernier totalise-t-il à l’heure actuelle 45 points, alors que Max Verstappen doit pour l’instant se contenter de la troisième place au classement avec 25 points. Notons qu’en deuxième, on retrouve le voisin de garage du pilote monégasque, l’Espagnol Carlos Sainz, avec 33 points, ayant fini les deux précédentes courses juste derrière Charles Leclerc, en deuxième et troisième positions donc. Comme quoi la Scuderia fait vraiment un bon début de saison.

Ce qui n’est absolument pas le cas de Mercedes, l’écurie de Lewis Hamilton, qui semble avoir bien du mal à se faire aux nouvelles monoplaces – rappelons en effet que c’est la grande nouveauté de cette saison 2022, les bolides ont eu droit à un gros lifting pour privilégier l’effet de sol, phénomène aérodynamique favorisant les dépassements. Après s’être contenté de la troisième marche du podium à Bahreïn, le septuple champion du monde a fini la course sur le circuit de Jeddah… 10e. Résultat, le pilote britannique n’est actuellement que 5e au classement, avec 16 points. Parviendra-t-il à remonter la pente au Grand Prix d’Australie ? Rendez-vous sur Canal+ ce dimanche 10 avril, à 7 heures du matin, pour le savoir.

Sources : CNews, Eurosport, L’Équipe, Sud-Ouest

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédactrice