Amandine Henry pose avec sa poupée Barbie, à Londres, le 4 mars 2020.
Football

Amandine Henry, nouvelle égérie Barbie

Amandine Henry pose avec sa poupée Barbie, à Londres, le 4 mars 2020. © BARBIE / AFP

Pour célébrer la Journée internationale des droits des femmes, Mattel a souhaité rendre hommage à quelques "femmes inspirantes"… Dont la capitaine de l’Équipe de France !

En voilà un joli symbole, pour casser les stéréotypes. D’une part parce que ça fait toujours du bien de voir des Barbie autrement habillées qu’en princesses. D’autre part parce que non, le foot n’est pas réservé qu’aux garçons. Les Bleues nous ont d’ailleurs fait vibrer durant la Coupe du monde féminine l’année dernière, même si leur rêve d’étoile a été coupé court par les Américaines… Reste qu’elles ont marqué les esprits, au-delà visiblement des frontières hexagonales, puisque leur capitaine a été choisi pour représenter la France parmi les "femmes inspirantes" devenues égéries des fameuses poupées Mattel.

"Je suis fière d’être célébrée en tant que femme inspirante par Barbie", a en effet annoncé Amandine Henry sur ses réseaux sociaux, posant tout sourire avec la poupée à son effigie, dans son maillot numéro 6 de l’Équipe de France. Et celle qui évolue en club à l’OL – aux côtés notamment de ses compatriotes Wendie Renard, Eugénie Le Sommer, Amel Majri ou encore Sarah Bouhaddi, qui s’étaient également illustrées lors du dernier Mondial – d’estimer quant à Barbie :

"Elle est certes emblématique mais elle représente aussi une femme avec beaucoup de valeurs. Elle permet aux petites filles d’être libres d’imaginer ce qu’elles veulent devenir. J’ai envie d’aider les prochaines générations à briser le plafond des rêves."

"On peut être glamour et sportive à la fois"

Au micro de 20 Minutes, la capitaine des Bleues confie qu’elle a pour sa part "caché sa féminité" lorsqu’elle était adolescente, elle qui jouait déjà au football, mais avec les garçons : "Par mimétisme, je portais des vêtements amples, je m’attachais systématiquement les cheveux. Je cherchais à rentrer dans le moule. Mais aujourd’hui, j’assume parfaitement de jouer au foot et de porter des talons en dehors de l’entraînement." Pour Amandine Henry, "on peut être glamour et sportive à la fois", et cette poupée Barbie à son effigie s’inscrit donc parfaitement dans sa volonté de "casser les codes".

Mattel présente de telles collections hommages aux "femmes inspirantes" à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes depuis 2018. Si la marque met à l’honneur des figures féminines de tous les domaines, il semblerait que pour cette nouvelle promotion 2020 Barbie s’est sentie spécifiquement l’âme d’une sportive ! Car aux côtés de notre footballeuse de choc Amandine Henry, cinq autres athlètes sont devenues égéries de la poupée cette année : la championne allemande du saut en longueur Malaika Mihambo, la nageuse paralympique turque Sümeyye Boyaci, la surfeuse portugaise Teresa Bonvalot, l’escrimeuse ukrainienne Olha Kharlan, et la sprinteuse britannique Dina Asher-Smith.

En voilà, une belle collection Barbie. Dommage que toute cette opération ne soit qu’à titre symbolique. Eh oui, n’espérez pas pouvoir vous procurer une poupée Amandine Henry de sitôt en magasin : elle, comme les autres à l'effigie de "femmes d'exception", n’est pas commercialisée…

Sources : Barbie, 20 Minutes

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur