N'Golo Kanté poursuivi par Fabinho et Robertson pendant Liverpool-Chelsea en Supercoupe d'Europe le 14 août 2019 à Istanbul.
Football

Chelsea-Liverpool, la vie après l'Europe

N'Golo Kanté poursuivi par Fabinho et Robertson pendant Liverpool-Chelsea en Supercoupe d'Europe le 14 août 2019 à Istanbul. © BULENT KILIC / AFP

La grosse affiche du week-end en Premier League est le remake de la Supercoupe d'Europe du 14 août dernier, mais aussi l'occasion de rebondir pour les deux clubs, battus en Ligue des Champions cette semaine...

Un doux parfum de Coupe d'Europe va flotter dans les travées de Stamford Bridge ce dimanche 22 septembre. Chelsea-Liverpool, en plus d'être une confrontation entre membres du Big 6 en Premier League, a été pendant les années 2000 une affiche récurrente et spectaculaire en Ligue des Champions.

En 2004-05, les Blues et les Reds se retrouvent en demi-finale de la compétition. Après un 0-0 haletant au match aller, c'est Liverpool qui s'impose 1-0 au retour, avec un but de Luis Garcia, pour lequel on ignore aujourd'hui encore si le ballon était bien entièrement rentré. Pas de goal line technology à l'époque... Mais grâce à cette victoire, Liverpool affronte le Milan AC en finale, pour le plus grand exploit de l'histoire de la compétition (menés 3-0 à la mi-temps, les coéquipiers de Steven Gerrard remontent à 3-3 et s'imposent aux tirs aux buts).

La Premier League des Champions

Les deux clubs se retrouvent à nouveau en demi-finale de Ligue des Champions en 2007-08. Cette fois, c'est Chelsea qui s'impose. 1-1 au match aller à Liverpool, puis 3-2 pour Chelsea après des prolongations spectaculaires au retour. C'est encore mieux dès la saison d'après, en 2008-09. Cette fois, c'est en quarts de finale que Drogba et les siens s'imposent, non sans se faire peur. Après avoir gagné 3-1 à Liverpool, ils concédent un nul 4-4 au retour, dans un match de folie so british. Ouf !

D'ailleurs, Chelsea et Liverpool sont avec Manchester United les trois clubs anglais les plus titrés en Coupe d'Europe dans les 20 dernières années, avec trois succès chacun (deux C1 et une C2 pour les Reds et les Red Devils, une C1 et deux C2 pour les Blues). En 2019, Liverpool a remporté la Ligue des Champions et Chelsea la Ligue Europa. Voilà pourquoi ils se sont également affrontés au mois d'août, pour une Supercoupe d'Europe que Liverpool a fini par remporter aux penaltys (2-2 à l'issue du match). Pourtant, pour leurs retours respectifs en Ligue des Champions ce mardi 17 septembre, les deux clubs se sont faits surprendre...

Mon nom est Rebond. James Rebond.

Chelsea à domicile, par Valence, venu arracher un joli succès 1-0, et donner des maux de tête aux hommes de Frank Lampard. Car dans un groupe constitué de Valence, Lille et l'Ajax Amstersam, il valait mieux faire le plein de points à domicile. Du coté de Liverpool, c'est à Naples que les joueurs de Jürgen Klopp se sont inclinés sur le score de 2-0. Peut-être un bon présage, puisque l'an passé, ils avaient perdu au même endroit pendant les éliminatoires, avant de finalement gagner la compétition...

Dans tous les cas, les deux clubs défaits en Ligue des Champions veulent donc rebondir tout de suite. Pas de chance pour eux, ils doivent disputer un gros choc juste après. Heureusement pour les spectateurs, cela donne encore plus d'enjeux à une partie qui n'en manquait déjà vraiment pas...

Liverpool est actuellement leader de Premier League, avec cinq victoires en autant de matches. Une série que Mo Salah, Sadio Mané et Bobby Firmino ont bien envie de binge watcher, histoire de conduire le club de la Mersey vers un titre qui lui échappe depuis 30 ans. Se déplacer à Chelsea juste après une défaite est donc un parfait moyen de se remobiliser, d'autant que le championnat n'aura jamais été autant l'objectif principal pour Liverpool. Du côté de Chelsea, les début du nouveau coach Frank Lampard sont moyens, avec deux victoires, deux matches nuls et une défaite en cinq journées. Si l'ancien milieu de terrain a permis de faire éclore des jeunes joueurs du club (les 11 buts inscrit l'ont été par des joueurs de moins de 21 ans formés au club : 7 pour Abraham, 3 pour Mount, 1 pour Tomori), sa défense est pour l'instant catastrophique, avec 11 buts encaissés. Seul le promu Norwich a fait pire !

Soit une moyenne de plus de deux buts concédés par match, alors que Liverpool tourne à une moyenne de trois buts inscrits. De quoi avoir peur ? Un peu. Mais pas trop non plus, car les jeunes pousses de Chelsea n'ont rien à perdre et pourront compter sur les précieux conseils de leur coach pour ce genre de rendez-vous. Car tous ces chocs face à Liverpool dans les années 2000, Frank Lampard en a été l'un des acteurs principaux...

Plus que jamais, ce Chelsea-Liverpool sent la Premier League des Champions. Qui l'emportera ? Réponse en direct sur RMC Sport à 17h30.

Source : Premier League

Sébastien Delecroix
Par Sébastien Delecroix Rédacteur