SFR Actus
Football

Comment Anthony Lopes a rencontré Cristiano Ronaldo ?

L'équipe du Portugal -avec Lopes et Ronaldo- lors de sa victoire en finale de l'Euro 2016 au Stade de France, à Saint-Denis, le 10 juillet 2016 © FRANCISCO LEONG / AFP

Invité du cinquième épisode de l'émission Comme Jamais sur RMC Sport, le gardien de l'Olympique Lyonnais est notamment revenu sur son premier échange avec la star de la sélection portugaise.

On se doutait qu'avec un personnage aussi "chaud bouillant" qu'Anthony Lopes en invité, cet épisode de Comme jamais allait être riche en anecdotes. Dans sa très longue interview accordée à Mohamed Bouhafsi, il n'a pas manqué de revenir sur les événements parfois virulents dont il a été acteur.

Il a donc abordé les tensions entre joueurs et supporters de l'OL à la fin du match de Ligue des Champions contre Leipzig, mais également sur la bagarre à laquelle il avait pris part en mars 2018 à Marseille. C'est qu'il dit à la fois regretter, mais également assumer : "J’ai fait une énorme connerie, surtout que ce jour- là j’avais le brassard autour du bras, c’était à moi de montrer l’exemple, surtout à des moments où c’est un peu chaud. Il fallait essayer d’apaiser tout le monde. Je l’ai fait au début, et à un moment donné j’ai pris un coup mal placé, que j’ai rendu. Et la seule chose qu’on a vue, c’est mon gant qui était bien fluo. Ça a été très difficile à vivre pour moi." Sur un ton plus léger, le gardien est également revenu sur un tournant de sa carrière : sa première convocation en équipe du Portugal, et donc sa rencontre avec un certain Cristiano Ronaldo...

L'anedcote est assez amusante, et montre à quel point le numéro 7 le plus connu de la planète peut être intimidant pour ses coéquipiers, mais sympathique également. La preuve, quand on lui demande comment s'est passé sa première rencontre avec Ronaldo, Lopes répond :

"Très bien. Je remplaçais à l'époque Leto, qui s'était fait mal à un entraînement le mardi. On m'a dit : "Il faut que tu viennes le remplacer". J'ai dit : "Moi, t'es sûr que c'est moi ?". J'ai attendu que tout le monde prenne sa place dans le bus, et la seule place de libre qu'il restait c'était à côté de CR7. Du coup je me suis demandé si c'était possible. Il m'a dit "Oui, oui, viens", et on a discuté jusqu'à l'aéroport. Pour moi c'était inimaginable à ce moment-là".

On imagine bien toutes les émotions par lesquelles a dû passer Anthony Lopes, qui en plus de découvrir la sélection portugaise rencontrait l'une des plus grandes vedettes de l'histoire du football, qu'il avait du voir tant de fois à la télévision auparavant. Le début d'une belle aventure, qui a vu les deux nouveaux coéquipiers remporter l'Euro 2016 en France, battant -on s'en rappelle malheureusement- les Bleus de Didier Deschamps en finale. Et si sans surprise le gardien de l'OL avoue penser que CR7 est le meilleur joueur du monde, il explique son secret pour être à un tel niveau : "C'est un bosseur incroyable. Moi j'ai eu la chance de pouvoir le voir faire tout ça, surtout pendant les grandes compétitions. Pendant la Coupe d'Europe, la Coupe du Monde, c'est quelqu'un qui est toujours en train de bosser."

Comme quoi, on peut faire de belles rencontres dans un bus. Il faut juste bien vouloir en descendre, n'est-ce pas, l'équipe de France 2010 ?

Le cinquième épisode de Comme Jamais avec Anthony Lopes est disponible en replay sur RMC Sport, accessible depuis votre box SFR.

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur