Neymar après son but face à Strasbourg lors de la victoire du PSG au Parc des Princes le 14 septembre 2019
Football

Comment va faire le PSG sans Neymar, Cavani et Mbappé ?

Neymar après son but face à Strasbourg lors de la victoire du PSG au Parc des Princes le 14 septembre 2019 © MARTIN BUREAU / AFP

Pour son premier match de Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain se retrouve bien dépourvu en attaque.

"Il ne répond jamais présent dans les grands rendez-vous." Voici une critique qui revient souvent sur les grands joueurs et notamment en Ligue des Champions. Ces dernières années, on a pu l'entendre à propos de Zlatan Ibrahimović et Eden Hazard, par exemple. Mais aussi sur Neymar. Sauf que là, c'était au sens littéral : Neymar était toujours absent, souvent blessé, des fois suspendu. Et ce sera encore le cas ce soir.

Blessé pour la double confrontation face à Manchester United en huitièmes de finale la saison passée, le Ney avait exprimé avec un peu trop de fougue son mécontentement sur les réseaux sociaux après le match. En cause, le penalty plutôt généreux accordé aux Anglais en toute fin de match (défaite du PSG 3-1 au Parc des Princes, après une victoire 2-0 à Manchester). Le problème, c'est que les vidéos sur les réseaux sociaux, tout le monde peut les voir et que contrairement à ce qui se passe trop souvent avec la VAR, l'UEFA a décidé de sanctionner le joueur après coup. Neymar a ainsi hérité de trois matches de suspension, avant que sa peine ne soit réduite à seulement deux il y a quelques jours. Il ne pourra donc pas participer à la rencontre de ce mercredi 18 septembre face au Real Madrid. Et même si les supporters parisiens commencent à avoir l'habitude, il n'aurait vraiment pas été de trop...

La MCN sur le flanc

Car les autres stars de l'attaque, Mbappé et Cavani, sont blessés et indisponibles. Trois gros coups durs à gérer pour Tuchel, qui se retrouve à devoir préparer la réception du Real Madrid sans pouvoir compter sur ses principales armes offensives, composant la fameuse MCN (Mbappé, Cavani, Neymar).

Mais c'est justement là que le travail effectué cet été par Leonardo, le directeur sportif du Paris Saint-Germain, va peut-être porter ses fruits. L'an passé, le coach allemand se plaignait d'un manque de profondeur de banc. Alors l'effectif a été pensé, complété, sans grand nom clinquant, mais avec des joueurs d'expérience (Herrera, Sarabia, Diallo, Navas), habitués des gros rendez-vous et à gérer la pression. Les trois évoluaient avant dans des grands clubs : Manchester United, FC Séville, Borussia Dortmund et Real Madrid. Et puis il y a Icardi. La grosse surprise du dernier jour du mercato, qui va peut-être permettre au PSG de ne pas débuter un match face aux Merengues de Zinédine Zidane avec comme avant-centre... Eric-Maxim Choupo-Moting.

Grande première pour Icardi ?

En l'absence des stars de l'équipe, les deux hommes sont naturellement en balance pour occuper la pointe de l'attaque, entre Sarabia à droite et Di Maria à gauche. Le nouveau numéro 18 du Paris Saint-Germain, Mauro Icardi, est arrivé avec une double réputation : un sacré caractère, et un superbe sens du but. Deux qualités dont il aurait bien besoin ce soir face à la défense madrilène (qui sera privée de Sergio Ramos, lui aussi suspendu pour avoir fait exprès de prendre un carton jaune... et s'en être vanté sur les réseaux sociaux). Le problème, c'est qu'il n'a pour l'instant joué que 28 minutes, face à Strasbourg le week-end dernier.

Si Tuchel préfère miser sur la forme du moment, c'est donc Choupo-Moting qui devrait logiquement débuter le match. et peser sur les défenseurs du mieux qu'il peut, pour préparer l'entrée d'Icardi en fin de match. L'Argentin, habitué des matches chauds avec l'Inter Milan, avait inscrit 4 buts en 6 matches de Ligue des Champions l'an passé. Ce qui est de bonne augure. Car le PSG a besoin de joueurs qui répondent présents dans les grands rendez-vous. Et ce soir en est un...

Pour suivre le choc entre le Paris Saint-Germain et le Real Madrid, ainsi que tous les matches de la Ligue des Champions en exclusivité, rendez-vous sur RMC Sport.

Source : Transfermarkt

Sébastien Delecroix
Par Sébastien Delecroix Rédacteur