Le milieu de terrain de West Ham (numéro 41) a pris une nouvelle dimension, et rejoint une nouvelle sélection
Football

Declan Rice, d’espoir irlandais à promesse anglaise

Le milieu de terrain de West Ham (numéro 41) a pris une nouvelle dimension, et rejoint une nouvelle sélection © Ian Kington / AFP

C’est l’une des plus grandes révélations de la saison en Premier League. À tel point que celui qui a été élu meilleur joueur irlandais de 2018 est devenu… international anglais !

Un irlandais londonien pur souche

Né le 14 janvier 1999 à Londres, dans le district de Kingston upon Thames, Declan Rice a toujours vécu et joué dans sa ville natale. Tout d’abord à Chelsea chez les jeunes, avant qu’on lui demande de partir alors qu’il était âgé de 14 ans. La logique géographique aurait dû le conduire ensuite à Fulham, plus proche du domicile familial. Mais le garçon sait ce qu’il veut, et West Ham lui semble être la meilleure option pour le futur. Il se rend donc dans l’Est londonien pour achever sa formation et passer professionnel à l’âge de 16 ans.

Entretemps, les sélections irlandaises de jeunes l’ont déjà repéré : grâce à ses grand-parents paternels, originaires de Cork, il peut jouer pour l’île d’émeraude. Ce qu’il fait pour les moins de 17 et 19 ans, avant de découvrir la sélection espoirs durant la saison 2017-18, la même qui le voit faire ses premiers pas en Premier League, au sein de la défense centrale de West Ham, bien à la peine.

Dans une saison galère pour son club, qui finit à une treizième place très loin des espérances européennes du début d’année, il apparaît comme l’une des rares sources de satisfaction : enfin un jeune formé au club semble avoir le niveau pour briller. Pourtant, la belle histoire ne fait que commencer…

Un Rice complet à la sauce chilienne

Durant l’intersaison, l’entraîneur chilien Manuel Pellegrini, surnommé “l’ingénieur”, est nommé à la tête de West Ham. Vainqueur de la Premier League en 2014 avec Manchester City, il incorpore directement Declan Rice à ses plans, en le faisant passer de défenseur central à milieu défensif, aux côtés du capitaine emblématique Mark Noble, de la star brésilienne Felipe Anderson et de l’éternel espoir Jack Wilshere… qui se blesse au bout de quatre matches, comme il en a la -mauvaise- habitude depuis le début de sa carrière. Ce qui n’empêche pas Declan de s’éclater et d’épater dans ce nouveau rôle.

Positionné juste devant la défense centrale, il gagne de nombreux duels, récupère souvent le ballon et son adresse balle aux pieds lui permet de participer sereinement à la construction du jeu. Ses performances solides lui valent quelques rumeurs de transfert dans la presse (les deux Manchester, et même récemment le Real Madrid), mais attisent aussi la curiosité du sélectionneur anglais Gareth Southgate. Après tout, pourquoi ce petit gars né à Londres jouerait avec le vert de l’Irlande sur les épaules, plutôt que le blanc de l’Angleterre ?

Un international anglais meilleur joueur irlandais de 2018

Pourtant, Declan Rice a déjà été appelé à trois reprises avec la sélection irlandaise. Mais uniquement pour des matchs amicaux. Le règlement actuel de la FIFA stipule qu’il est possible pour un joueur possédant plusieurs nationalités de changer d’équipe nationale, à condition d’avoir un lien évident avec le nouveau pays choisi. Rice étant né et ayant toujours vécu à Londres, son lien avec l’Angleterre est tout trouvé, et les récentes bonnes performances de la sélection (quatrième à la Coupe du Monde 2018, finaliste de la Ligue des Nations) lui donnent suffisamment à réfléchir.

Il annonce avoir choisi l’Angleterre un mois après avoir fêté ses 20 ans, le 13 février 2019. Tentant de le conserver, la fédération irlandaise l’élit même meilleur joueur irlandais de 2018 le 12 mars 2019, mais dès le lendemain, il est convoqué pour la première fois sous la tunique frappée des Trois Lions. Après avoir été désiré par deux pays, c’est maintenant toute l’Europe qui se l’arrache, les grands clubs suivant de très près le dossier du solide milieu défensif.

Va-t-il se lancer dans une nouvelle aventure, ou rester une saison supplémentaire à West Ham pour continuer sa progression, et s’assurer une place dans les 23 anglais à l’Euro 2020 ? Dans tous les cas, pour Rice, c’est du tout cuit…

Sources : So Foot, France Football

Sébastien Delecroix
Par Sébastien Delecroix Rédacteur