Raheem Sterling lors d'un match de Premier League Sheffield United - Manchester City, à Sheffield, le 21 janvier 2020.
Football

Exclue par l'UEFA des compétitions européennes, que risque Manchester City ?

Raheem Sterling lors d'un match de Premier League Sheffield United - Manchester City, à Sheffield, le 21 janvier 2020. © OLI SCARFF / AFP

Alors qu'ils disputent actuellement la prestigieuse Ligue des Champions, s'apprêtant à affronter le Real Madrid en huitièmes de finale aller le 26 février prochain, les Citizens se retrouvent dans une position délicate pour les saisons à venir…

Tremblement de terre sur les terrains anglais. Vendredi dernier, l'UEFA a annoncé l'exclusion de Manchester City de toutes les compétitions européennes pour les deux saisons à venir, en plus d'une amende fixée à pas moins de 30 millions d'euros. La raison ? Les Citizens ne l'auraient pas joué fair-play, sur le plan financier. Dans son communiqué officiel, l'organisation du football européen a estimé que le club mancunien avait "commis de sérieuses infractions" au règlement en "surévaluant ses revenus de sponsoring" perçus entre 2012 et 2016.

Bien entendu, le principal intéressé a immédiatement rétorqué en faisant savoir qu'il comptait faire appel de cette décision auprès du Tribunal arbitral du sport. Soulignant qu'"il s'agit d'une affaire initiée par l'UEFA, instruite par l'UEFA et jugée par l'UEFA", Manchester City souhaite en effet "obtenir un jugement impartial le plus rapidement possible".

L'UEFA n'en a pas terminé avec les Citizens

Mais voilà. Même si l'institution internationale décide en sa faveur, le club anglais pourrait bien ne pas être au bout de ses peines avec l'UEFA, qui d'après le Guardian n'aurait pas complètement fini ses investigations et souhaiterait maintenant se pencher sur des revenus déclarés après 2016… Ce qui titille l'organisme européen, ce sont les contrats de sponsoring avec la compagnie aérienne Etihad, déclarés à hauteur de 67,5 millions de livres annuels (soit plus de 80 millions d'euros), qui pourraient bien ne pas être entièrement financés par celle-ci mais gonflés grâce au (large) porte-feuille du propriétaire du club, le Sheikh Mansour, et sa famille royale d'Abu Dhabi.

Ce sont notamment deux emails internes de Manchester City, révélés dès la fin 2018 par le magazine Der Spiegel avant d'avoir donc fait l'objet d'une enquête par l'UEFA, qui ont mis la puce à l'oreille de cette dernière. Alors que l'un suggère que le contrat de sponsoring 2015-2016 avec Etihad était en réalité largement financé par une autre société, l'Abu Dhabi United Group, qui appartient au Sheikh Mansour, l'autre affirme carrément que ce serait le gouvernement d'Abu Dhabi qui "couvre" le contrat de sponsoring de l'Etihad auprès du club.

Vers l'exode des Citizens ?

Alors que demeure ainsi la question de savoir si le propriétaire émirati de Manchester City pioche effectivement dans des fonds personnels pour régler de juteux contrats de sponsoring, il en est une autre qui inquiète certainement davantage les supporters : que va-t-il advenir des Citizens s'ils sont bannis, même temporairement, des compétitions de l'UEFA ? Sachant que, dans ce cas, il ne pourrait plus prétendre à la plus prestigieuse de toutes — la Ligue des Champions —, le club doit-il s'attendre à perdre ses plus précieux atouts ?

Eh bien, à ce niveau-là, voilà une nouvelle qui devrait (un peu) rassurer les fans des Skyblues : il semblerait que l'entraîneur Pep Guardiola soit prêt à rester même en cas d'exclusion pour les deux saisons à venir des compétitions européennes par l'UEFA. C'est en tout cas ce qu'assurent les médias britanniques, le très sérieux Times en tête, affirmant que le coach espagnol aurait fait savoir à ses joueurs qu'il restera à Manchester City quoiqu'il advienne. De quoi les inspirer à en faire autant ? Sky Sports avance déjà que l'un des attaquants stars du club mancunien, Raheem Sterling, souhaiterait lui aussi rester. Quant aux autres… Affaire à suivre !

Sources : RMC Sport, The Guardian, Eurosport, The Times

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur