À l’été 2018, Ronaldo est arrivé à la Juventus pour 105 millions d’euros.
Football

Football : mode d’emploi du mercato

À l’été 2018, Ronaldo est arrivé à la Juventus pour 105 millions d’euros. © Filippo Monteforte / AFP

Chaque année, en été et en hiver, le marché des transferts -qui agite et passionne la planète football et ses supporters- s’ouvre pendant une date définie pour les grands championnats. Et il affole les compteurs. Voici notre guide du mercato pour tout comprendre de son fonctionnement.

C’est quoi le mercato ?

Le mercato, c’est la période dans laquelle les clubs professionnels de football ont le droit de transférer ou prêter (avec option d’achat ou non) leurs joueurs à d’autres clubs, pour des sommes, souvent considérées comme exorbitantes et qui peuvent donner naissance à de magnifiques infographies. Car qui n’a jamais voulu savoir combien on peut s’acheter de sandwichs avec le montant du transfert de Neymar ?

En dehors du mercato hivernal et du mercato estival, un joueur ne peut être transféré ou prêté. C’est depuis 1997 qu’il est possible de vendre ou d’acheter des joueurs autour de deux périodes clés dans l’année.

Quelles sont les dates du mercato ?

Le mercato estival est plus agité que le mercato hivernal, puisqu’il permet aux clubs de recruter de nouveaux joueurs avant d’entamer une nouvelle saison. Il permet également de « dégraisser » la masse salariale des clubs avec des joueurs qui jouent peu mais qui coûtent trop chers.

Généralement, le mercato estival débute mi-juin et se termine dans les grands championnats européens le 31 août à minuit. Attention aux décalages horaires ! À une minute près, si les documents pour la signature d’un joueur ne sont pas envoyés dans les temps, le transfert n’est pas réglé. Demandez à David De Gea, qui était à un fax et quelques minutes de rejoindre le Real de Madrid, mais est finalement resté à Manchester United...

Le deuxième mercato se déroule durant tout le mois de janvier, pendant une partie de la trêve hivernale, selon les dates des championnats européens.

L’Union des associations européennes de football (UEFA) a tenu à régulariser le marché des transferts pour éviter un chassé-croisé infernal de joueurs dans les clubs. Ainsi, les dirigeants ont officiellement le droit d’acheter et/ou vendre des joueurs pendant deux périodes distinctes. Néanmoins, s’il ne peut pas y avoir de vente ni d’achat en dehors du mercato, il y a d’autres possibilités. Il est possible d’ouvrir des négociations et même d’avoir un accord de principe. Il faut tout de même attendre l’ouverture du mercato pour signer le contrat et valider la transaction.

Comment se déroule un transfert de joueur ?

Avant d’investir des millions d’euros sur un joueur, le club va d’abord contacter l’agent du footballeur en question, puisque c’est lui qui gère ses affaires. Avec l’agent du joueur, les dirigeants des clubs discutent de la durée du contrat, du salaire, mais aussi des bonus qu’il peut toucher.

Une fois que les deux parties (club acheteur et agent/joueur) ont trouvé une entente, le club doit trouver un accord avec le club dont le joueur est encore sous contrat, ensuite celui-ci, avec parfois beaucoup de zéros, peut être signé. Si un joueur n’est plus sous contrat ou arrive en fin de contrat, son futur club n’aura pas à payer de transfert. Le footballeur est libre. Comme Max. Parce qu’il est libre, Max...

Attention néanmoins : les clubs européens ne peuvent pas faire exploser leur tirelire, ils sont soumis au fair-play financier (FPF). Entré en vigueur en mai 2010 par l’UEFA, cette règle a pour objectif d’empêcher les dépenses excessives des clubs de foot. En clair, ils ne doivent pas dépenser plus d’argent qu’ils n’en gagnent. Le gendarme du football européen peut interdire de recrutement les clubs qui jouent avec le feu, comme le PSG ou City, qui trouvent toujours des façons de contourner le FPF.

Y a-t-il une différence entre le marché estival et le marché hivernal ?

La réponse est oui ! Et pas seulement qu’il y en a un en été et un autre en hiver… Généralement, c’est pendant le mercato estival que les transferts sont les plus importants. Pourquoi ? C’est pendant l’intersaison que les entraîneurs modifient le plus leur groupe professionnel, pour démarrer la nouvelle saison en beauté et afficher leurs ambitions. Les plus gros transferts se réalisent aussi l’été. Il faut dire que les meilleurs joueurs comme Ronaldo ou Neymar sont généralement bien installés dans le onze titulaire de leur équipe et ils n’ont aucune raison de bouger en plein hiver… À part pour partir en vacances.

Alors que pendant l’hiver, les clubs recrutent plus souvent des joueurs en manque de jeu et/ou qui ont besoin de se lancer un nouveau challenge. Quand un footballeur signe dans un club en janvier, la phase d’adaptation doit être rapide, il faut que le coach puisse compter sur lui, assez vite. Le marché hivernal permet de relancer un joueur. Coutinho, passé de Liverpool à Barcelone à l’hiver 2018 étant l’exception qui aura bien confirmé la règle...

Quels sont les plus grands transferts de l’histoire du football ?

  1. Neymar du FC Barcelone au Paris Saint-Germain en 2017 pour 222 millions d’euros
  2. Kylian Mbappé de l’AS Monaco au Paris Saint-Germain en 2018 pour 180 millions d’euros
  3. Philippe Coutinho de Liverpool au FC Barcelone en 2018 pour 120 millions d’euros
  4. Paul Pogba de la Juventus à Manchester United en 2016 pour 105 millions d’euros
  5. Ousmane Dembélé du Borussia Dortmund au FC Barcelone en 2017 pour 105 millions d’euros

À noter qu’en 2001, Zinédine Zidane a été transféré de la Juventus au Real Madrid pour 75 millions d’euros. Un marché florissant qui n’a cessé d’augmenter au fil des années…

Sources : Tansfermarkt.fr, RMC Sport

Par Emma Faury