Rio Mavuba lors de l'émission Le Vestiaire sur RMC Sport
Football

La Premier League vue et vécue par Rio Mavuba

Rio Mavuba lors de l'émission Le Vestiaire sur RMC Sport © RMC Sport

Membre de la Dream Team RMC Sport, l'ancien milieu de terrain international est amené à commenter de nombeux matchs de Premier League. Pour lancer cette nouvelle saison de foot anglais, on lui a demandé son avis et ses pronos. Et Rio a répondu.

Selon toi quel club a réalisé le meilleur mercato estival ?

En dehors du Big 6, il y a Everton qui s’est vraiment bien renforcé, avec un joueur comme Moise Kean par exemple. Même s’ils ont perdu Idrissa Gueye qui est parti au PSG, je pense qu’ils ont bien travaillé et qu’ils vont être intéressants à suivre. Dans le Big 6, Liverpool n’a pas recruté, Tottenham a été actif et Arsenal a eu un apport offensif mais pas derrière, où il y avait besoin. Donc pour moi ça va être City, qui a pris Rodri, qui va sûrement encore compléter leur effectif.

Que penses-tu du transfert de Harry Maguire, que Manchester United est allé chercher à Leicester en échange de 87 millions d’euros, en faisant le défenseur le plus cher de l’histoire ?

Il apporte beaucoup de sérénité. Pour son premier match, il a montré qu’il assumait son transfert. Évidemment, on va attendre pour voir son apport sur la durée, mais contre Chelsea il a énormément rassuré. On l’a senti déjà en mode patron. Et pour avoir pu voir Paul Pogba après le match, il nous a confié qu’en arrivant, Maguire a tout de suite parlé et qu’il s’est positionné en leader. C'est bien ce dont avait besoin Manchester, d’un joueur capable d’être le vrai patron de cette défense.

Manchester City domine la Premier League depuis deux ans maintenant, est-ce que tu penses que ça va encore être le cas cette année, ou que Liverpool ou un autre club peut aller les chercher ?

Pour moi City fait encore figure de grand favori. Même si l’année dernière il y a eu une très belle course pour le titre avec Liverpool, là ils ont déjà été très impressionnants dès la première journée (victoire 5-0 à West Ham, ndlr). Pourtant ils avaient encore du monde sur le banc, comme Bernardo Silva… Après Liverpool, peut-être… Même s’ils n’ont pas recruté, ils ont le retour de quelques joueurs, donc ça va agrandir leur effectif. Mais pour moi City reste encore un cran au-dessus en Angleterre.

Il y a de nombreuses nouveautés pour l’arbitrage en Premier League, avec le VAR qui arrive, les gardiens qui doivent garder les deux pieds sur la ligne pour les penaltys, ou encore la sortie des joueurs à l’endroit le plus proche et non plus là où il y a les bancs… En tant qu’ancien joueur, que penses-tu de ces règles qui visent à encore fluidifier le jeu ?

En Angleterre ça va être compliqué de fluidifier davantage le jeu, parce que ça va déjà à un rythme assez important (rires). Maintenant je ne suis pas un grand fan de tout ce qui est technologie, mais si ça peut clarifier ou annuler les injustices, pour moi ça sera toujours mieux. Pour la sortie du joueur sur le côté, on l’a vécu sur Manchester United – Chelsea et pour moi c’est à double sens. Parce que celui qui sort et qui a fait un bon match, il va se faire applaudir par tout le monde, comme un petit tour d’honneur et ça va être sympa… Là il y a Andreas Perreira qui sort à l’opposé, son équipe mène 3-0 donc il se fait applaudir. Mais pour le joueur qui joue à domicile et pour qui ça s’est moins bien passé, ça peut être plus compliqué. Il peut entendre toutes les insultes. J’espère qu’il n’y aura pas d’insécurité pour les joueurs, de ce point de vue-là.

C’est aussi quelque chose qu’on a pu voir pendant Liverpool – Norwich : Alisson est sorti parce qu’il était blessé, du coup il n’a pas pu encourager son remplaçant. Est-ce que ce n’est pas dommage de perdre ces gestes d’encouragements entre partenaires au moment des remplacements ?

Bien sûr. Encore plus pour le poste de gardien de buts. C’est toujours intéressant de voir cette connexion. Justement sur ce match-là c’est la première question que je me suis posée quand Adrian est rentré à la place d’Alisson. Alisson, même étant blessé, il a cherché Adrian du regard, mais Adrian est rentré et est parti directement sur son but, donc il n’y a pas pu avoir cette connexion. Et c’est vrai que je trouve ça dommage. Maintenant si ça permet de gagner du temps et d’améliorer le spectacle, on sera pour ! Mais il ne faut pas non plus perdre ces côtés-là, qui font partie des bons côtés du football.

"Ça avait failli se faire avec Arsenal…"

Avec Guardiola, Klopp, Emery, Pochettino, Mourinho il y a encore quelques mois, il y a vraiment les meilleurs entraîneurs du monde en Premier League. Lequel d’entre eux aurais-tu rêvé d’avoir comme entraîneur ?

Honnêtement, c’est Jürgen Klopp. Pochettino je l’ai eu comme coéquipier (rires). En tant qu’entraîneur je ne le connais pas et c’est vrai que je n’ai jamais vraiment suivi Tottenham. Mais à Liverpool, que je suis un peu plus maintenant que j’ai rejoint la team RMC, on sent que Klopp a une relation avec ses joueurs, qu’il leur transmet des choses. De toute façon il n’y a pas de hasard, quand on voit ce parcours en Ligue des Champions : Origi qui n’est pas forcément un titulaire, il apporte énormément sur la demi-finale et la finale. Là sur la Supercoupe de l’UEFA, Adrian qui vient d’arriver, il fallait voir l’accolade, la confiance que Klopp lui a donné quand il est rentré contre Norwich. Ça n’a peut-être pas payé sur ce match-là parce qu’il prend un but, mais sur le match d’après en tout cas il se montre décisif… Donc oui, Jürgen Klopp, j’aurais vraiment aimé qu’il soit sous mes ordres. Enfin être sous ses ordres plutôt (rires) ! J’aime ce qu’il représente, on sent que c’est un passionné, qu’il aime ses joueurs et tactiquement il apporte des choses. C’est vraiment un entraîneur que j’aurais aimé avoir, même s’ils sont tous très très bons ! Parce que comme tu l'as dit, on parle des meilleurs…

Tu avais un profil de milieu de terrain qui aurait pu correspondre au jeu anglais. Est-ce qu’il y a eu des contacts avec des clubs, est-ce que ça aurait pu se faire ?

Oui il y a eu des contacts avec des clubs anglais à une certaine époque, avec Leicester notamment. L’année où je devais les rejoindre ils avaient pris Cambiasso, l’Argentin, et ils s’étaient maintenus à la dernière journée. Et l’année d’après ils font champions (rires) ! Bon après on ne peut pas savoir, peut-être qu’avec moi ils seraient descendus (rires). Au début de ma carrière, j’avais aussi eu une conversation avec Arsène Wenger, ça avait failli se faire avec Arsenal… Du coup à partir du moment où j’avais "raté" Arsenal, je n’avais pas forcément envie de franchir le pas avec un club qui ne soit pas du Big 6.

C’est un regret du coup, de ne pas avoir joué en Premier League ?

Ah j’aurais adoré ! Surtout depuis que j’ai rejoint la team RMC, que je vois le spectacle, le rythme… Je croise beaucoup de joueurs que j’ai vu débuter ou avec qui j’ai évolué, alors c’est sûr que ça donne envie !

Parmi ces joueurs il y a N’Golo Kanté, qui vient encore de sortir un match monstrueux contre Liverpool. Est-ce que pour toi c’est le meilleur à son poste actuellement ?

Pour moi c’est clairement le numéro un, si on parle de pur n°6. Parce qu’il va gratter le ballon dans les pieds des joueurs, il a une bonne technique, simple, même s’il ne va pas faire des grandes diagonales. En rôle de sentinelle, il va récupérer, il va donner proprement, donc pour moi c’est le meilleur, même si j’apprécie aussi beaucoup le profil de Gueye en sentinelle. Mais Kanté a démontré qu’il est aussi capable d’évoluer en 8 et d’être très performant.

On a du mal à savoir ce qui attend son club de Chelsea cette saison, avec l’interdiction de recrutement, le départ d’Eden Hazard et l’arrivée de Frank Lampard, légende du club, sur le banc. Tu la sens comment, cette saison pour les Blues ?

Je ne te cache pas que j’étais un petit peu inquiet avec la perte d’Eden Hazard et l’interdiction de recrutement, mais j’ai vraiment été rassuré, emballé et même séduit par cette première demi-heure que nous avait proposé Chelsea à Manchester, dans un match que je commentais. J’ai donc été étonné, parce qu’il y a pas mal de jeunes qui ont de grandes qualités, mais maintenant il va falloir avoir de l’efficacité et surtout gagner des matchs. Bon, ils n’ont pas eu de chances avec le calendrier, parce qu’aller à Manchester puis jouer Liverpool, ce n’est pas forcément simple pour débuter. Je pense que c’est vraiment une équipe qui a une grosse marge de progression et qui en l’espace d’un mois et demi ou deux mois, depuis que Frank Lampard est à la tête, développe un football encore plus alléchant que quand il y avait Sarri.

Là tu parlais d’un match que tu as commenté sur place : dans quel stade anglais as-tu trouvé la meilleure l’ambiance, celle qui t’a le plus impressionné ?

L’année dernière ça a été à Newcastle, pour Newcastle – Liverpool ! Une ambiance folle, terrible ! Mais comme on fait plutôt des gros matchs sur RMC Sport, ça reste Liverpool. Ce stade, quand on rentre, on sent qu’il y a une histoire, ça dégage quelque chose. Au-delà du "You’ll never walk alone", c’est fort. Il se passe des choses dans ce stade…

"On n’a pas encore vu le meilleur de Tanguy Ndombélé"

Est-ce qu’à force de voir jouer tous ces clubs anglais il y a une équipe ou deux que tu commences à préférer, qui te passionne(nt) davantage ? Tout en restant objectif bien sûr…

Non, même si je suis forcément les clubs où il y a des français. Après je n’ai pas d’équipe particulière et même s’il y en avait une je le garderais pour moi (rires).

Parmi ces français, il y a un petit nouveau qui vient d’arriver à Tottenham et qui fait déjà des merveilles, c’est Tanguy Ndombélé. Est-ce que tu penses que le jeu anglais est fait pour lui et que son arrivée en Premier League va lui permettre de prendre une nouvelle dimension ?

Clairement ! Je pense qu’il va surtout gagner en régularité. C’est ce qui lui manquait parfois à Lyon, même s’il est jeune et qu’il débute. Parfois on le voyait trop facile. Mais là il va vite comprendre, parce que dès qu’il va ralentir un peu le tempo, il va se faire rentrer dedans. Il aura moins de marge que ce qu’il avait avec Lyon dans le championnat de France, donc je pense que ça va vraiment le faire progresser, et il a vraiment toutes les qualités pour réussir, ce jeune joueur ! Et son but dès son premier match va lui donner beaucoup de confiance. Je le vois franchir un palier, car on n’a pas encore vu le meilleur de Tanguy Ndombélé.

Quand on pense milieu de terrain et Premier League, on pense à Paul Scholes, Frank Lampard ou Steven Gerrard, des joueurs complets qui pouvaient récupérer, organiser et même marquer une quinzaine de buts par saison. Comment expliquer que ce profil ait un peu disparu ?

Je ne pense même pas que ce soit une question de style, mais plutôt de qualité des joueurs. Ces joueurs que tu as cités, ce sont quand même des joueurs de très très haut niveau, qui ont marqué l’histoire de la Premier League. Aujourd’hui un Pogba est capable de le faire, un De Bruyne aussi même si pour moi c’est un joueur plus offensif… Mais là on parle quand même de joueurs de très très haut niveau ! C’est un profil de joueur qu’on voit de moins en moins, c’est clair. Après les schémas ont beaucoup évolué, beaucoup de clubs jouent avec une sentinelle et des milieux travailleurs pour laisser beaucoup de liberté aux offensifs. Peut-être que les coaches recherchent des mecs qui vont être plus défensifs au milieu de terrain. Ou aujourd’hui il y a quelque chose qui se fait beaucoup, ce sont des anciens numéros 10 qui descendent dans le milieu à trois. L’évolution tactique y joue aussi pour beaucoup.

Est-ce que tu vois des clubs comme Everton, dont tu parlais tout à l’heure, Leicester, Wolverhampton, ou autres, être capables de venir titiller les membres du Big 6 cette année ?

Honnêtement aujourd’hui ça me paraît compliqué. Ces équipes-là ont fait de bons recrutements et ont des coups à jouer, mais on a vu l’année dernière une équipe de Manchester United à la ramasse avant que Solkjær n’arrive, et puis ils ont redressé la barre en 7-8 matchs. Et ils ont presque réussi à se qualifier en Champions League, et les autres sont restés loin du Big 6. Il va vraiment falloir que ces équipes-là arrivent à battre les grosses équipes, mais aussi celles qui sont derrière elles. Moi ça me paraît compliqué, sincèrement, mais s’il y a une équipe qui pourrait le faire, ça serait Everton.

Ton prono pour le meilleur buteur de la saison ?

Je vois bien Harry Kane. L’année dernière il a été blessé, mais je le vois bien finir meilleur buteur.

Sur le plan perso, pas trop compliqué de travailler sur un championnat qui reprend début août, joue du 26 au 28 décembre et même le 1er janvier ? Ça se passe comment pour les vacances ?

Ah on s’adapte, on s’adapte ! On prend les vacances à d’autres moments et puis cette année pourquoi ne pas emmener la famille sur un match du Boxing Day ? Ça peut être intéressant, et c’est aussi fait pour ça, pour que les familles y aillent. J’ai un fils qui joue au foot, il me demande souvent de venir voir un match en Angleterre, alors pourquoi pas cette année ?

Sébastien Delecroix
Par Sébastien Delecroix Rédacteur