SFR Actus
José Mourinho et les joueurs de Tottenham lors de la victoire 2-0 contre Manchester City, le 2 février 2020 à Londres
Football

La réaction folle de Mourinho en Premier League

José Mourinho et les joueurs de Tottenham lors de la victoire 2-0 contre Manchester City, le 2 février 2020 à Londres © BEN STANSALL / AFP

Ou comment le coach portugais est capable de passer du rire à la fureur en une demi-seconde...

C'était le choc du week-end en Premier League : l'affrontement entre Tottenham et Manchester City, et donc les retrouvailles entre José Mourinho et Pep Guardiola.

Si les deux anciens ennemis du Real Madrid et du FC Barcelone ont fait la paix depuis leurs arrivées respectives en Angleterre, les deux personnages restent toujours aussi charismatiques, et les caméras de télévision se délectent souvent de leurs réactions. Dans un match engagé, qui a connu de nombreux faits de jeu et incidents, José Mourinho s'est rappelé ce dimanche qu'au pays de Shakespeare, ses talents de tragédien pouvaient faire des merveilles...

En première mi-temps, le joueur de Manchester City Raheem Sterling est auteur d'une très, très vilaine semelle sur Dele Alli. Un geste qui aurait pu (dû ?) lui valoir le rouge, comme Aubameyang pour une action similaire il y a peu, mais qui ne lui vaudra finalement qu'un carton jaune. Une première action qui remet (une nouvelle fois) en question l'utilisationde la VAR. Surtout qu'à la 35e minute, un penalty est sifflé en faveur de Manchester City, presque deux minutes après le tacle de Serge Aurier le causant. Un incroyable décalage, qui fait rigoler -ironiquement- Mourinho sur son banc.

Acte 2, scène 4

Le tir au but est finalement repoussé par Hugo Lloris, gardien et capitaine de Tottenham, qui dans la continuité de l'action, surgit hors de sa cage et va au contact avec Raheem Sterling, qui s'écroule dans la surface. Un nouveau penalty ? La VAR est sollicitée une fois encore, le suspense est insoutenable...

Sur son banc, José Mourinho rigole, bien content de l'arrêt de Lloris, puis applaudit quand la VAR décide de ne pas accorder de nouveau penalty. Mais alors qu'il reprend position sur son banc pour boire un coup après s'être autant cassé la voix que Patrick Bruel, son adjoint lui fait remarquer que s'il n'y a pas penalty, c'est qu'il y a eu simulation, et donc que Sterling devrait recevoir un second carton jaune, et ainsi être expulsé. Alors qu'il boit, Mourinho comprend, et passe en mode colère en une demi-seconde. Le reste se délecte en images, et appartient déjà à la légende de l'entraîneur portugais :

Mais pour une fois, la tragédie connaîtra une fin heureuse, avec la victoire de Tottenham 2-0, mettant Manchester City à désormais 22 points du leader Liverpool, et permettant à Tottenham de se relancer dans la course aux places qualificatives pour la Ligue des Champions.

Le "Mourinho show", visible tous les week-ends de Premier League sur RMC Sport, et en milieu de semaine en Ligue des Champions, là aussi sur RMC Sport, disponible depuis votre box SFR.

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur