SFR Actus
Football

Le but incroyable du gardien de Liverpool

Alisson Becker entouré de ses coéquipiers de Liverpool après son but contre WBA, le 16 mai 2021 à West Bromwich © LAURENCE GRIFFITHS / POOL / AFP

Le moment Olive et Tom du week-end a eu lieu en Premier League, lors de West Bromwich Albion-Liverpool, ce dimanche sur RMC Sport. Dernière seconde de jeu, corner pour Liverpool. Trent Alexander-Arnold dépose le ballon sur la tête d'Alisson Becker, et le reste appartient désormais à l'histoire du Liverpool FC...

"Je ne sais pas comment célébrer."

Entre deux sanglots, dans une interview remplie d'émotion, voici comment Alisson Becker, le gardien brésilien de Liverpool, a réagi à son incroyable but de la tête, inscrit à la toute dernière minute, sur la pelouse de West Bromwich Albion. Une action d'ores et déjà légendaire, et qui a totalement relancé le sprint final pour les places qualificatives à la Ligue des Champions.

Premier League : le plus grand des spectacles est sur RMC Sport
Premier League : le plus grand des spectacles est sur RMC Sport

"La dernière chance, au dernier moment" : ce n'est pas que le générique de L'Agence Tous Risques, c'est aussi ce moment où, dans un match de football, le gardien décide de monter sur la dernière action du match, pour aider son équipe à marquer. Quand cela arrive, c'est que la situation est désepérée, et que l'on risque d'être éliminé. Dans la plupart des cas, ne nous mentons pas, ces montées ne servent pas à grand chose. À part faire de belles images, évidemment. Mais les fois où l'on peut voir un gardien de but marquer dans sa vie, on peut en général les compter sur les doigts d'une seule main (à moins d'avoir vu jouer Chilavert, champion paraguayen des coup francs). D'ailleurs, dans l'histoire de Liverpool, aucun gardien n'avait marqué en Premier League. Enfin si, Loris Karius, le portier "historique" de la finale de Ligue des Champions 2018 contre le Real Madrid, mais c'était contre son camp...

Alisson Becker, le dernier espoir de Liverpool

Alors quand Alisson Becker décide de monter, ce dimanche 16 mai 2021, à la 94e minute de jeu, les supporters de Liverpool avaient encore moins d'espoir que la princesse Leïa au moment d'envoyer son message à Obi-Wan Kenobi dans Star Wars. Les Reds sont alors tenus en échec sur la pelouse de West Bromwich Albion, 1-1, et ne parviennent pas à marquer ce second but si précieux, malgré une nette domination et des tonnes d'occasions. Et si les joueurs de Liverpool ont l'air aussi désespérés que s'ils étaient en train de se faire éliminer de la Ligue des Champions, c'est justement parce que c'est alors le cas : pour encore avoir une chance de se qualifier, les hommes de Jürgen Klopp savent qu'ils ont leur destin entre leurs pieds, et doivent faire un sans-faute jusqu'à la fin de la saison, pour doubler Chelsea et Leicester, devant eux au classement. Après la victoire de jeudi soir contre Manchester United (4-2), ce match nul qui se profile serait un coup d'arrêt, et la fin des dernières illusions de Liverpool. Alors quitte à tout perdre, Alisson Becker décide de monter, pour essayer de gagner. Dernière minute de jeu, corner de Trent Alexander-Arnold. Le même qui avait botté le "corner taken quickly" qui avait trompé la défense de Barcelone, lors de la mythique remontada 4-0 en demi-finale de la Ligue des Champions. Et cette fois encore, la magie opère :

La détente est impeccable (heureusement, le gaillard étant gardien), la tête parfaitement croisée, et le marquage de la défense de West Bromwich Albion, jusqu'alors impériale dans le domaine aérien, totalement absent. Après tout, normalement, le coup du gardien qui monte pour marquer, ça ne fonctionne jamais. Sauf que cette fois, Alisson Becker devient le premier gardien de l'histoire de la Premier League à marquer de la tête, et permet à Liverpool de l'emporter 2-1. La réaction des joueurs est forcément aussi dingue que le moment, et pour le portier, les larmes commencent à couler, alors qu'il rend hommage à son père, retrouvé noyé dans un lac au Brésil, à l'âge de 57 ans, en février dernier. À cause des restrictions sanitaires en place, Alisson Becker n'avait pas pu rentrer chez lui pour assister aux funérailles. Comme l'entraîneur Jürgen Klopp, qui de son côté a perdu sa mère, au mois de janvier, sans pouvoir lui non plus aller lui rendre hommage, en Allemagne. Deux tragédies venues plomber une saison déjà très difficile pour Liverpool, champion l'année précédente (le titre a été repris cette saison par Manchester City), et qui a souffert de multiples blessures (Matip, Gomez, Henderson, van Dijk, Keita, Fabinho, Milner, Jota, Chamberlain...). Dimanche au coup d'envoi, il y avait encore 11 joueurs à l'infirmerie. Alors ce but, venu de nulle part, et permettant aux Reds de rester dans la course -folle- à la Ligue des Champions, avait vraiment quelque chose de spécial.

Qui se qualifiera pour la Ligue des Champions ?

Grâce à ce but et cette victoire, Liverpool est donc remonté à la 5e place, à 1 point derrière Chelsea, 4e, et à 3 points de Leicester, 3e. Et s'il reste 2 journées de Premier League, Chelsea et Leicester s'affrontent justement ce mardi à 21h15 sur RMC Sport. Pour en profiter et être sûr de finir dans le Big Four à la fin de la saison, Liverpool sait ce qu'il lui reste à faire : gagner à Burnley, puis face à (piège de) Crystal Palace. En cas de corner à la dernière minute, ces équipes sauront maintenant quel joueur il faut absolument marquer. Un indice : c'est celui avec les gants...

Vibrez devant ces deux dernières journées de Premier League sur RMC Sport, disponible en pack avec beIN SPORTS, en ce moment à 19 euros par mois au lieu de 34 euros par mois. Pour ne vraiment rien louper des grands championnats européens !

Source : RMC Sport

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur