Cristiano Ronaldo découvre la statue à son effigie dans l'aéroport de Madère, le 29 mars 2017
Football

Le meilleur des pires statues de footballeurs

Cristiano Ronaldo découvre la statue à son effigie dans l'aéroport de Madère, le 29 mars 2017 © FRANCISCO LEONG / AFP

Cette semaine, l'inénarrable au nez narrable Zlatan Ibrahimovic a inauguré sa statue en Suède. Une tradition pour les grands footballeurs, pour le meilleur, et souvent pour le rire...

Cristiano Ronaldo : la Picasso

C'est sans doute la plus connue, et pas pour les meilleures raisons. Quand la statue à l'effigie de la star portugaise a été dévoilée dans sa ville natale de Madère, une sacrée séance de rigolade s'en est suivie sur les réseaux sociaux. Il faut dire que le visage de l'attaquant détenteur de cinq Ballons d'Or est un petit peu déformé quand même...

Un "chef d'œuvre" qui avait aussitôt été comparé à cet énorme fail en Espagne, avec une restauration plus qu'approximative d'un portrait du Christ :

Zlatan Ibrahimovic : la plus modeste

Zlatan a donc Zlatané sa propre statue le 8 octobre en Suède. Plutôt réussie, la Zlatue le montre torse nu, bras ouvert, et a été inaugurée par la star en personne, qui y est allée de l'une des punchlines dont il a le secret :

Mo Salah : la peut-être encore plus ratée que celle de Cristiano Ronaldo

On pensait avoir touché le fond avec la statue du Portugais, mais en Égypte, des gens creusaient encore. Le joueur de Liverpool se retrouve donc avec une statue improbable :

D'ailleurs les Twittos se demandent encore qui ressemble plus à la statue que Salah. Et ça fait beaucoup de monde :

Lionel Messi : la franchement plutôt réussie

Messi et Ronaldo ont peut-être pour l'instant le même nombre de Ballons d'or (cinq chacun), mais au niveau de leur bronze, ils ne sont pas à égalité. Celle de la star du Barça, située à Buenos Aires, a une bien meilleure allure, grâce à une astuce très simple : se consacrer sur le mouvement :

Zinédine Zidane : la plus percutante

Pendant toute sa carrière, il a enchaîné les passements de jambes, les roulettes et les frappes en lucarne. Mais ce qui a été retenu de lui au moment de la statufier, c'est son tout dernier geste sur un terrain de foot : le fameux coup de boule en pleine poitrine de Marco Materazzi. Le défenseur italien avait insulté la sœur de Zidane, expulsé dans les prolongations de la finale de la Coupe du Monde 2006, que la France finira par perdre aux tirs au but. Peut-être avec fierté, Materazzi est même venu poser devant la statue, un temps visible devant le Centre Pompidou. Une expédition décidée... sur un coup de tête ?

Thierry Henry : la plus glissante

Mal-aimé en fin de carrière à cause de sa main face à l'Irlande et ses contre-performances en Équipe de France comme à Barcelone, Thierry Henry est resté une légende à Arsenal. Logique, quand on a inscrit la bagatelle de 226 buts en 370 rencontres. Pour le remercier, le club a fait ériger une jolie statue de lui, en train d'exécuter l'une de ses célébrations préférées :

George Best : la plus rock'n'roll

Un ailier qui portait bien son nom. Joueur légendaire de Manchester United, le Nord-Irlandais était une véritable rock star, à un point tel qu'on l'appelait "le cinquième Beatles". S'il a déjà une statue devant le stade d'Old Trafford en compagnie de Dennis Law et Bobby Charlton, les deux autres mythes du club, il en a également une à Belfast. Qui a été plutôt moquée, et même comparée au Roi de la Nuit dans Game of Thrones. Mais on imagine volontiers George Best s'en moquer, lui qui avait déclaré :

J'ai acheté une villa au bord de la mer. Mais pour aller à la plage, il fallait passer devant un pub. Je n'ai jamais vu la mer...

Luis Suarez : la plus réaliste

L'attaquant uruguayen du FC Barcelone face contre terre, c'est quelque chose que l'on voit trop souvent pendant un match. Alors personne ne s'étonne de voir sa statue faire pareil, même si à la base, elle n'a pas été conçue comme ça. Elle a en fait été vandalisée par un individu en état d'ébriété, dans la ville natale de Suarez, Salto. Mais avouez qu'ainsi, on le reconnaît du premier coup :

Vous pouvez retrouver la plupart de ces grandes stars mais pas leurs statues, pendant la Ligue des Champions, en exclusivité et en intégralité sur RMC Sport.

Sébastien Delecroix
Par Sébastien Delecroix Rédacteur