SFR Actus
Football

Le PSG privé de plusieurs joueurs pour la Ligue des Champions

Meunier et Cavani lors de PSG - Dijon, le 18 mai 2019 au Parc des Princes © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Et là, c'est le drame. Alors que l'UEFA a confirmé que la Ligue des Champions se terminerait au mois d'août, sous forme de Final 8 à Lisbonne, les chances du PSG de remporter l'épreuve semblaient plus grandes que jamais. Mais voilà, la période des transferts va chambouler l'effectif, et quatre départs en une semaine viennent déjà de le fragiliser. Car à partir de maintenant, il ne faudra plus compter sur Cavani, Meunier ou Kouassi...

2020 est décidement une drôle d'année. L'impact de la pandémie de Coronavirus se fait ressentir dans la société, mais également dans le petit monde du football. Après une trêve contrainte et forcée de trois mois, certains championnats ont repris, (Angleterre, Espagne, Allemagne, Italie...), d'autres pas (France, Belgique, Pays-Bas, Écosse...), et la Ligue des Champions va se terminer en août, sous une forme inédite, qui va causer bien des problèmes au PSG...

Pourtant, sur le papier, un Final 8 avec élimination directe à partir des quarts de finale a de quoi avantager le PSG, spécialiste des matches aller et victime des matches retour. Surtout en arrivant plus frais que leurs adversaires anglais, italiens ou espagnols, qui viendront de terminer leur championnat. Seulement voilà, même en 2020, la période estivale est celle du mercato, et le problème des fins de contrat est en train de faire bien mal à la tête des dirigeants, supporters et joueurs du PSG. Beaucoup de ces contrats se terminent en effet le 30 juin. Étant donné les circonstances bien particulières de cette saison, l'UEFA a mis en place une dérogation, permettant aux joueurs et aux clubs de prolonger à court terme les contrats, histoire de pouvoir disputer les compétitions -dont la Ligue des Champions- jusqu'au bout. Seulement voilà, Cavani, légende du PSG, Meunier, Kouassi et Aouchiche n'ont pas souhaité prolonger l'aventure...

Déçus de leur traitement par le club, ce que l'on peut comprendre, Cavani, meilleur buteur de l'histoire du PSG, et Meunier vont donc partir. Le second a d'ores et déjà signé avec le Borussia Dortmund pour quatre ans. Tout comme le très prometteur Kouassi, défenseur central qui a préféré s'engager avec le Bayern Munich, où pourrait d'ailleurs le rejoindre Aouchiche, le milieu de terrain de 17 ans. De son côté, Cavani aurait été déçu d'avoir été relégué sur le banc par Tuchel depuis deux saisons, ainsi que par les déclarations de Léonardo, le directeur sportif, annonçant qu'une page "allait se tourner". Une phrase qui implique également le départ du capitaine, Thiago Silva, 35 ans, également en fin de contrat, mais qui a lui accepté de rester cet été pour tenter de soulever la Ligue des Champions avec le PSG...

Cavani vers l'Atlético Madrid ?

Kurzawa, lui aussi en fin de contrat, est actuellement en négociations pour prolonger, et au-delà de l'été. Convoité par quelques clubs, dont Chelsea, il vaudrait mieux pour le PSG le sécuriser rapidement, car en cas de signature ailleurs, il pourrait lui être demandé de ne pas jouer en Ligue des Champions. C'est exactement ce qui est arrivé à Timo Wener, l'avant-centre du RB Leipzig. Qualifié pour les quarts de finale avec le club allemand, mais en partance pour Chelsea, il a préféré ne pas rester pour disputer ce Final 8, sans doute sur demande de son nouveau club, pour ne pas se blesser pendant le tournoi, et surtout assister à la préparation des Blues. Ce sont exactement les mêmes raisons qui ont poussé Cavani, annoncé à l'Atlético Madrid, Meunier et Kouassi (qui ont déjà signé à Dormund et au Bayern), à ne pas aller au-delà de leur contrat avec le PSG, et de partir gratuitement dès le 30 juin. C'est leur sentence, et elle est irrévocable...

Le PSG ne pourra pas recruter

On pourrait donc penser : "Pas de problème, c'est le PSG, il suffit de sortir le carnet de chèques pour les remplacer et hop, on est paré pour le Final 8". Oui, mais non. Pour des soucis évidents de logique sportive, l'UEFA n'autorisera pas les nouvelles recrues à participer avec leurs nouveaux clubs à ces dernières rencontres, qui auraient dû se tenir entre les mois de mars et mai. Il est bien possible d'inscrire trois nouveaux joueurs, mais seulement s'ils étaient déjà au club au 3 février 2020. Seuls des joueurs formés au club peuvent donc remplacer Cavani, Meunier et Kouassi. Si aucun d'entre eux n'était un titulaire indiscutable, ils apportaient toutefois une profondeur de banc qui peut s'avérer salvatrice dans des rencontres aussi décisives...

C'est donc un vrai petit casse-tête qui commence pour Tuchel et le PSG, affaiblis par des départs, et qui doivent maintenant croiser les doigts et les orteils pour que Neymar ou Mbappé ne soient pas sollicités par d'autres clubs cet été, qui leur demanderaient de ne plus jouer avec le PSG dès le contrat signé...

Retrouvez l'OL et le PSG pour la reprise de la Ligue des Champions à partir du 7 août sur RMC Sport, disponible depuis votre box SFR.

Sources : Football365, So Foot, Culture PSG, 10 Sport, Le Parisien

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur