SFR Actus
Football

Leeds, le club mythique et détesté de retour en Premier League

Les joueurs de Leeds lors du match de Championship contre Barnsley, le 16 juillet 2020 à Ellan Road, Leeds © Icon Sport

La saison 2019-20 de Premier League n'est pas encore terminée qu'un petit événement se prépare déjà pour la suivante. Leeds United, absent depuis 16 ans de l'élite du football anglais, remonte enfin. L'équipe entraînée par Marcelo Bielsa a une histoire riche et mouvementée, d'Éric Cantona à Lee Bowyer en passant par Billy Bremmer, qui lui vaut un statut bien particulier...

À 65 ans, Marcelo Bielsa, "El Loco" (le Fou) comme on le surnomme, vient de décrocher son premier titre en Europe. Celui de vainqueur de la Championship, la seconde division anglaise. Un championnat compliqué, avec 24 équipes (!), et des clubs au budget parfois plus conséquents que ceux de Ligue 1 (PSG mis à part, évidemment). Un titre qui permet à Leeds de remonter en Premier League, 16 ans plus tard...

C'est un véritable événement en Angleterre, tant Leeds est un club mythique. Depuis sa création en 1919, le Leeds United Football Club a en effet vécu de nombreux moments de gloire, et d'autres passages moins glorieux. Si les commentateurs s'enthousiasment de voir Bielsa venir défier Guardiola, Klopp, Ancelotti et Mourinho sur les bancs de la Premier League, tant les batailles tactiques s'annoncent intenses, les supporters des autres clubs sont de leur côté un peu déçus, car Leeds est tout simplement... le club le plus détesté d'Angleterre !

Encore plus que Liverpool et Manchester United ? Oui. Dans un article publié dans The Times et relayé par RMC Sport, un statisticien s'était lancé dans une drôle d'étude, consistant à recenser les chants de supporters à l'encontre d'une équipe adverse. Il a compté 117 chants anti-Leeds, soit deux fois plus que pour Liverpool. Mais pourquoi tant de haine ? Il faut pour cela remonter le temps, sans prendre de DeLorean, et revenir aux heures de gloire du club, dans les années 1960 et 1970. C'est à ce moment précis que Leeds décide de revêtir une tenue entièrement blanche (maillot, short, chaussettes), mais sans vraiment avoir une attitude de chevaliers blancs ou de blanches colombes sur le terrain...

La légende du Dirty Leeds est née

Au contraire, l'équipe de Leeds de l'époque semble être composée de 11 Sergio Ramos. Insultes, coups, agressions, simulations : tous les moyens sont bons pour gagner. Et ils gagnent : le manager Don Revie fait passer le cub de la troisième division à la première, remportant le titre de champion en 1969 et 1974. L'équipe, portée par les solides gaillards Jack Charlton (récemment décédé et frère de Bobby), Johnny Gilles ou surtout Billy Bremmer, le bad boy en chef, remporte également une coupe d'Angleterre, une coupe de la Ligue, et même deux coupes d'Europe, équivalentes de l'actuelle Ligue Europa, en 1968 et 1971. Le surnom de l'équipe est alors tout trouvé : Dirty Leeds.

En plus des scandales sur le terrain (pas de VAR à l'époque), il y en a aussi en tribunes. En 1975, Leeds affronte le Bayern Munich en finale de la Ligue des Champions. Pour une fois, ce sont les Peacocks (les paons, surnoms des joueurs de Leeds) qui se font voler, avec un arbitrage totalement en faveur des Allemands. La défaite 2-0 agace les supporters, qui saccagent le Parc des Princes, où se déroulait la finale, et affrontent les forces de l'ordre sur place. Leeds sera interdit durant tois ans de compétitions européennes. À l'époque, le hooliganisme est omniprésent dans le football anglais, et les membres du Leeds United Service Crew sont réputés comme parmi les plus violents d'Europe...

La chute de Leeds, l'arrivée d'Éric Cantona en Angleterre

L'ambiance spéciale régnant à Leeds à cette période a même eu le droit à un film, The Damned United, adapté d'un livre, racontant le passage de l'entraîneur Brian Clough au club. Il succède en 1974 à Don Revie, et veut proposer un tout nouveau style de jeu, sans triche, en jouant au ballon. Les joueurs ne veulent pas de lui, font n'importe quoi, et il est viré au bout de... 44 jours. Par la suite, Brian Clough va devenir une légende à Nottingham Forrest, remportant deux Ligues des Champions, en 1979 et 1980. Ce qui en fait le seul club à avoir plus de Ligue des Champions à son palmarès que de titres de champion dans son pays...

La fin des années 1970 et les années 1980 sont une vraie traversée du désert pour Leeds, qui redescend, avant de remonter en Premier League en 1991, et de remporter le championnat en 1992, avec dans son équipe un certain Éric Cantona.

Kewell, Ferdinand, Viduka et Radebe

Tout va bien pour le club à la fin des années 1990 et au début des années 2000, avec une équipe redoutable, composée des Australiens Viduka et Kewell, de l'Irlandais au pied gauche magique Harte, du Frenchie Dacourt, des teigneux anglais comme Leeds aime en produire Smith et Bowyer, ou du Sud-Africain Radebe. C'est d'ailleurs en hommage au club d'origine de ce dernier que le groupe Kaizer Chiefs a décidé de s'appeler comme ça, pour la petite histoire :

Leeds atteint des demi-finales de la C3 en 1999, puis les demi-finales de la Ligue des Champions en 2000. Mais les résultats en championnat commencent à baisser, et le club revend ses meilleurs éléments, comme Robbie Keane ou Rio Ferdinand, avant d'être relégué en 2004. En 2007, les Peacocks descendent même en troisième division. 16 ans plus tard, après deux ans de travail de Marcelo Bielsa, l'entraîneur chilien mythique passé par Marseille et qui aime s'assoir sur des glacières, Leeds remonte en Premier League, pour le plus grand plaisir de ses supporters, notamment ceux-ci, qui ont mis à jour leur pancarte de l'époque :

Cavani futur joueur de Leeds ?

L'engouement est d'ailleurs total, avec pour commencer la signature d'un nouveau partenariat avec Adidas pour 5 ans, ainsi que les annonces du propriétaire du club, Andrea Radrizzani, qui souhaiterait recruter ni plus ni moins que Zlatan Ibrahimovic et Edinson Cavani. À peine revenu Leeds, fait déjà les gros titres, et les rivalités seront encore plus fortes que jamais la saison prochaine en Premier League. Après tout, les supporters des Peacocks chantaient depuis plusieurs mois à leurs adversaires de seconde division "on ne jouera plus jamais contre vous". Il a va y avoir de l'ambiance, que tout le monde reste bien assis !

Retrouvez la Premier League, avec la fin de cettte saison et le retour de Leeds pour la suivante, sur RMC Sport, disponible depuis votre box SFR.

Sources : RMC Sport, Goal, Football History

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur