SFR Actus
Football

Ligue 1 : le programme de la 10e journée, avec le derby OL-ASSE

Dembelé, Saliba et Debuchy à la lutte lors de Lyon-Saint-Étienne, le 1er mars 2020 au Groupama Stadium, à Décines-Charpieu © JEFF PACHOUD / AFP

Pour les supporters de Lyon et Saint-Étienne, c'est le match le plus important de l'année. Malheureusement sans public, le derby chaud bouillant viendra terminer dimanche 8 novembre cette 10e journée de Ligue 1, qui aura également été marquée par les chocs PSG-Rennes, Strasbourg-Marseille, ou un autre derby : Nice-Monaco.

Mine de rien, la Ligue 1 Uber Eats arrive déjà au quart de la saison 2020-21. Après un départ catastrophique, le PSG a repris son rythme de croisière habituel et a déjà retrouvé sa place de leader, qu'il entend bien conserver jusqu'en juin prochain.

Cette 10e journée commence dès le vendredi avec un Strasbourg-Marseille très attendu, après la nouvelle claque reçue par l'OM à Porto en Ligue des Champions (défaite 3-0). Étant désormais la pire équipe de l'histoire de la compétion à égalité avec Anderlecht (12 défaites de suite), Marseille semble ne pas aimer les déplacements en Europe, et doit donc assurer et se rassurer en France. Une réaction attendue vendredi 6 novembre à 21h00, en direct sur Téléfoot. Le lendemain, samedi 7 novembre, Bordeaux reçoit Montpellier à 17h00, également sur Téléfoot, avec pour les 2 équipes la possibilité de rejoindre le peloton de tête en cas de victoire. À 21h00 sur Téléfoot et Canal+, qui co-diffusent la rencontre, c'est le gros choc de la journée : PSG-Rennes, le 1er qui reçoit le 3e. L'occasion pour le club de la capitale, privé de Neymar, de distancer un rival, ou pour le Stade Rennais de confirmer ses ambitions en obtenant un bon résultat au Parc des Princes.

Comme chaque dimanche, la Ligue 1 revient sur nos écrans dès 13h00, avec un alléchant Brest-Lille sur Téléfoot. Sûrement 2 des équipes françaises qui déploient le plus beau jeu en ce début de saison. Ce qui paie pour l'un (Lille, 2e), mais pas encore trop pour l'autre (Brest, 14e). À 15h00, 4 rencontres se déroulent en même temps, et il est possible de suivre les moments forts de chacune d'entre elles dans le Multi Ligue 1 sur Téléfoot, ou de regarder un match spécifique sur un canal dédié. Le programme complet se trouve à la fin de cet article. Et à 17h00 sur Canal+, c'est la saga des derbies qui commence en Ligue 1. Direction la Côte d'Azur tout d'abord, avec Nice-Monaco. Le 4e reçoit le 8e, alors qu'au coup d'envoi, 3 points séparent les voisins ennemis. Clairement le match à ne pas perdre. À 21h00, on reste dans une ambiance bien belliqueuse avec 2 équipes qui se détestent, pour Lyon-Saint-Étienne, à suivre en direct sur Téléfoot.

Derby or not derby, telle est la question

Un derby, par définition, est une opposition entre 2 clubs rivaux d'une même ville, ou d'une même région. En Espagne, il y a Real Madrid-Atlético Madrid, FC Séville-Bétis Séville, FC Barcelone-Espanyol Barcelone et d'autres. En Angleterre, il y a les mythiques Liverpool-Manchester United, Everton-Liverpool, Manchester United-Manchester City, Leeds-Manchester United, et chaque week-end un derby de Londres (actuellement 6 clubs de Premier League sont de la capitale). En Italie, il y a Juventus-Torino, ou Milan AC-Inter Milan, et en Écosse, le légendaire Old Firm entre le Celtic Glasgow et les Glasgow Rangers. En France, les derbies entre clubs d'une même ville n'existent pas, puisque l'on a déjà du mal à avoir 2 clubs pro dans une même métropole... Alors on se rabat sur les derbies régionaux. Parmi les plus chauds, Lens-Lille, Nice-Monaco, Metz-Nancy, Ajaccio-Bastia, Montpellier-Nîmes, Strasbourg-Metz, Nantes-Bordeaux, Rennes-Lorient, et donc Lyon-Saint-Étienne, le derby Rhônalpin.

Un peu comme Lille-Lens, Lyon-Saint-Étienne, c'est l'opposition entre 2 clubs proches géographiquement, mais aussi 2 villes : une "bourgeoise", et l'autre "populaire". Forcément, les supporters des 2 équipes se détestent, et les joueurs aussi. Surtout que les 2 clubs étant assez portés sur la formation, certains s'affrontent depuis très longtemps, dans les équipes de jeunes, et/ou ont appris à détester le voisin. Entre tifos insultants, banderoles, chants pour chambrer, et bagarres entre les joueurs, il y a toujours eu du spectacle sur le terrain et en tribune. Avec même des fois les dirigeants, comme Jean-Michel Aulas, qui mettent de l'huile sur le feu. On se souvient de la déclaration du président de l'OL, en 2010, qui avait dit que Saint-Étienne "ne pouvait jouer la Ligue des Champions que sur PlayStation". Du coup en 2011, un supporter stéphanois était venu en tribunes lui offrir... une PlayStation. Un chambrage bon enfant, même si cela n'a pas toujours été le cas, avec des fois des banderoles particulièrement offensantes. Bref, une vraie bonne grosse rivalité.

La tension devrait être encore une fois palpable lors de Lyon-Saint-Étienne, ce dimanche 8 novembre à 21h00 sur Téléfoot. D'autant plus qu'au coup d'envoi, on en sera à 43 victoires pour l'OL, 33 matchs nuls, et 44 victoires pour Saint-Étienne. L'occasion de remettre la balle au centre ?

Le programme complet de la 10ème journée de Ligue 1

Vendredi 6 novembre

  • 21h00 : Strasbourg - Marseille, en direct sur Téléfoot

Samedi 7 novembre

  • 17h00 : Bordeaux - Montpellier, en direct sur Téléfoot
  • 21h00 : PSG - Rennes, en direct sur Téléfoot et Canal+

Dimanche 8 novembre

  • 13h00 : Brest - Lille, en direct sur Téléfoot
  • 15h00 : Multi Ligue 1, en direct sur Téléfoot
  • 15h00 : Lens - Reims, en direct sur Téléfoot Stadium 1
  • 15h00 : Lorient - Nantes, en direct sur Téléfoot Stadium 2
  • 15h00 : Metz - Dijon, en direct sur Téléfoot Stadium 3
  • 15h00 : Nîmes - Angers, en direct sur Téléfoot Stadium 4
  • 17h00 : Nice - Monaco, en direct sur Canal+
  • 21h00 : Lyon - Saint-Étienne, en direct sur Téléfoot

Suivez la 7e journée de Ligue 1 sur Téléfoot, disponible en pack avec RMC Sport (à seulement 19,90€ en ce moment pour les abonnés SFR), ainsi que sur Canal+, également disponible depuis la box SFR.

Source : RMC Sport

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur