Les joueurs du PSG lors du match à Madrid face au Real le mardi 26 novembre 2019
Football

Ligue des Champions : 5 choses à retenir de la cinquième journée

Les joueurs du PSG lors du match à Madrid face au Real le mardi 26 novembre 2019 © JAVIER SORIANO / AFP

Lyon et Lille qui perdent, la VAR qui fait n'importe quoi, le PSG qui s'en sort par miracle, Griezmann qui (re)trouve le sourire ou Ziyech qui marche sur l'eau, il y a encore eu du spectacle durant ces deux soirées de football !

Quatre minutes de folie à Madrid

On dirait le titre d'un film de Woody Allen, mais le scénario a plutôt été écrit par Benzema, Mbappé et Sarabia mardi soir. À la 79e minute de jeu, l'avant-centre français du Real Madrid double le score. À 2-0 et avec un PSG en souffrance depuis le coup d'envoi, on ne voit pas comment les joueurs de Thomas Tuchel pourraient s'en sortir. Mais tout peut aller très vite en football. À peine une minute après, Courtois et Varane ne se comprennent pas, et Mbappé en profite pour réduire le score. Et deux minutes ensuite, c'est l'Espagnol Sarabia, tout juste entré en jeu, qui vient égaliser. Un petit coup franc de Bale sur le poteau en toute fin de match pour finir en beauté, et coupez, c'est dans la boîte !

La VAR fait (encore) n'importe quoi

Même dans une pièce de Molière, la VAR ne pourrait pas autant faire rire. Si l'idée de donner aux aribitres une assistance vidéo est très bonne, son utilisation fait naître énormément de polémiques, et pour cause : personne ne l'utilise de la même façon. À Madrid, on a vu un penalty refusé au PSG et un carton rouge annulé pour Courtois, le gardien du Real Madrid, à cause d'une faute de Gueye sur Marcelo sept secondes avant, sous les yeux de l'arbitre, qui avait pourtant laissé jouer...

Pendant Liverpool-Naples, Mertens ne joue pas une seconde le ballon et met le coude dans le dos de van Dijk, qui se blesse, et l'action termine en but de... Mertens. Après double vérification (il semble en plus en position de hors-jeu...), le but est tout de même accordé. Encore plus fou, à Prague, l'Inter Milan inscrit le but du 2-0 par Lukaku face au Slavia. Sauf que l'arbitre consulte la VAR pour une action s'étant déroulée 25 secondes plus tôt, et accorde un penalty au Slavia Prague ! Et on passe de 0-2 à 1-1. Il y a peut-être un moment où il va falloir se mettre d'accord sur comment, quand et pourquoi on utilise cette assistance vidéo...

Il joue deux rencontres dans la même journée

On ne sait pas s'il y a des heures supplémentaires dans le football, mais le lyonnais Gouiri a vécu une sacrée journée mercredi. Le midi, il jouait Zénith Saint-Pétersbourg - Lyon en Youth League ( la Ligue des Champions des jeunes), et le soir, il rentrait en jeu au cours de Zénith Saint-Pétersbourg - Lyon, mais cette fois avec l'équipe pro, en Ligue des Champions. Bilan : deux défaites...

Ziyech impressionne

L'ailier marocain de l'Ajax Amsterdam avait déjà fait des merveilles en Ligue des Champions la saison dernière, mais cette année, il semble encore plus fort. Les supporters lillois ne s'y sont pas trompés, et l'ont même applaudi alors qu'il maltraitait leurs poulains pour une nouvelle défaite du LOSC (0-2) dans cette campagne décidément cauchemardesque... Un enfant a même traversé le terrain pour aller recontrer son idole, qui lui a offert son maillot à la fin du match. La classe.

Griezmann (re)trouve le sourire

Depuis le début de la saison, on n'arrête pas d'entendre que Messi déteste Griezmann et que les joueurs du Barça ne font pas de passes au Français. Hier soir, tout allait parfaitement bien entre tout le monde, même si notre Grizou national a dû attendre la 26e minute de jeu et une nouvelle blessure de Dembelé pour entrer en jeu. Avec un Lionel Messi, nouveau Balllon d'Or selon la presse espagnole, à la baguette, le Barça a battu Dortmund 3-1, grâce notamment au premier but de Griezmann en Ligue des Champions sur une passe décisive de... Messi. Un gros câlin et des bisous pour fêter ça, et les rumeurs ne devraient plus durer très longtemps...

Rendez-vous les mardi 10 et mercredi 11 décembre 2019 sur les chaînes RMC Sport pour vibrer devant la dernière journée de ces phases de groupes de Ligue des Champions.

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur