Malik Bentalha à la 22ème cérémonie des Trophées du Film Français, à Paris, le 12 février 2015.
Football

Malik Bentalha, interdit de stade

Malik Bentalha à la 22ème cérémonie des Trophées du Film Français, à Paris, le 12 février 2015. © THOMAS SAMSON / AFP

L’humoriste français a été condamné, ce jeudi 26 septembre 2019, pour avoir allumé un fumigène pendant la rencontre Paris Saint-Germain – Real Madrid au Parc des Princes le 18 septembre dernier.

Voilà un moment d’euphorie qu’il doit regretter. Malik Bentalha s’était rendu au Parc des Princes mercredi 18 septembre au soir, pour assister au choc de Ligue des Champions entre le PSG et le Real. Mais plutôt que de profiter de sa célébrité pour s’installer dans le confort des loges, l’humoriste de 30 ans a préféré savourer le spectacle au cœur du public.

Plus particulièrement auprès de ceux qui font vibrer le stade à chaque rencontre des Parisiens, dans l’un de ces fameux virages. Eh oui, c’est parmi les Ultras d’Auteuil qu’il a passé sa soirée. Une soirée forte en émotion, soldée par un joli 3-0 pour les joueurs de Thomas Tuchel, que Malik Bentalha n’est pas près d’oublier.

Celui qui a commencé au Jamel Comedy Club avant d’investir les salles de cinéma, notamment dans Taxi 5, l’a d’ailleurs immortalisée d’une photo publiée le lendemain sur Twitter. Mais c’est aujourd’hui un autre souvenir qu’il remporte du match, malgré lui…

Car ce soir-là, il semblerait que le comique se soit un peu trop épris de l’ambiance, en allumant un fumigène d’après une information de L’Équipe. Si cela peut paraître bien ordinaire, le public et les téléspectateurs ayant l’habitude de voir ces fumées rouges se dégager des gradins, il faut savoir que c’est en réalité interdit, question de sécurité oblige. Aussi les supporters délinquants prennent-ils normalement soin de dissimuler leur identité… Ce que n’a vraisemblablement pas fait Malik Bentalha. Et c’est sans doute du fait de sa notoriété, c’est ballot, que les services de polices présents au Parc ce soir-là n’ont pas eu de mal à le reconnaître sur les images de vidéosurveillance.

C’est ainsi que l’humoriste a été appelé à comparaître devant le tribunal correctionnel de Paris ce jeudi 26 septembre, dans l’après-midi selon L’Équipe. Le quotidien sportif précise qu’il a reconnu les faits, et s’est donc vu condamné non seulement à une amende mais aussi à six mois d’interdiction de stade. Nul doute que, dorénavant, Malik Bentalha réfléchira à deux fois avant de laisser exploser son soutien aux Parisiens.

Source : L’Équipe

Par Jessica Rat