Kylian Mbappé lors du match de Ligue 1 PSG - Dijon, au Parc des Princes à Paris, le 29 février 2020.
Football

Pas de JO pour Mbappé, c’est le PSG qui a décidé

Kylian Mbappé lors du match de Ligue 1 PSG - Dijon, au Parc des Princes à Paris, le 29 février 2020. © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Alors que l’attaquant du Paris Saint-Germain a maintes fois exprimé son envie de participer aux prochains Jeux de Tokyo, avec l’Équipe de France Espoirs, le club de la capitale a finalement fait savoir à la FFF son refus de le libérer pour l’occasion.

Des mois qu’on en parle, et que le doute plane. Même si l’on imaginait bien que le PSG serait frileux à l’idée de laisser l’un de ses attaquants star partir aux JO cet été, au vu d’un planning déjà chargé cette année, on espérait quelque part qu’il fasse preuve de générosité avec Kylian Mbappé.

Parce que ce n’est pas tous les jours qu’on voit l’un des meilleurs joueurs de l’Hexagone désireux de défendre la patrie aux Jeux olympiques – le fait que le tournoi de football dans cette compétition soit réservé (ou presque, on y reviendra) aux moins de 23 ans y est sans doute pour beaucoup... Et qu’on aimerait bien voir celui-là pouvoir profiter de son si jeune âge pour multiplier les triomphes. Mais voilà, alors que le club parisien s’était jusqu’à présent montré (un peu) ouvert à l’idée, sa décision vient de tomber.

D’après L’Équipe, le Paris Saint-Germain aurait envoyé un courrier à la FFF en fin de semaine dernière, l’informant de son refus de laisser Kylian Mbappé s’envoler pour Tokyo entre le 24 juillet et le 9 août prochains. Et il faut savoir qu’il est entièrement dans son droit, puisque les Jeux ne font pas partie des évènements imposés par la FIFA et que c’est le club, au final, l’employeur des joueurs, qui décide. Le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, l’a déjà souligné à plusieurs reprises par le passé, et encore une fois ce mardi 3 mars 2020 en s’exprimant sur le sujet au micro de L’Équipe :

"Le PSG est son employeur et la compétition se déroule hors des dates FIFA, après un Euro et dans des conditions climatiques pas évidentes avec un fort taux d'humidité et des températures élevées. Le PSG est dans son droit."

Mbappé venait d’être présélectionné par la FFF

Outre le fait que les Jeux dépasseront légèrement sur la reprise de la Ligue 1, actée au 7 août 2020, et qu’une participation à ceux-ci impliquerait une période de repos et donc une absence sur le terrain inévitable au début de la nouvelle saison, le Paris Saint-Germain est nul doute surtout soucieux de préserver sa star. "Nous devons protéger notre joueur. C’est important de ne pas trop exposer un joueur comme Kylian Mbappé", avait ainsi souligné Leonardo au micro de RMC Sport quand le sujet commençait à être sérieusement évoqué, en fin d’année dernière.

Bien qu’elle avançait par conséquent à pas timides sur la question, la fédération française avait, il y a quelques jours à peine, inscrit Kylian Mbappé dans sa préliste des 80 joueurs tricolores potentiellement mobilisables pour la compétition olympique au sein des Bleuets. D'après l'AFP, Noël Le Graët s'est d'ailleurs montré déçu de ne finalement pas pouvoir compter sur le prodige de Bondy dans la sélection menée par Sylvain Ripoll, mais en même temps fier à l'idée qu'il s'y intéressait :

"Je trouve que c'est généreux qu'un garçon de cet âge-là qui a déjà toutes les sollicitations du monde puisse dire : ‘Moi j'aimerais faire les JO.’ Après, est-ce compatible sportivement ? C'est une autre question. Le PSG a le droit de discuter, mais je préfère qu'un garçon comme ça dise ‘Oui, j'ai envie d'y aller’, plutôt que ‘Je m'en fiche’."

Tous les Parisiens seraient privés de Tokyo

De son côté, soulignant au passage que ce qui l’intéresse, lui, "c’est que Kylian soit prêt pour l’Euro", Didier Deschamps a bien noté que le joueur français n’était pas le seul à se voir refuser les Jeux par le PSG. "Si vous vous renseignez bien, le club s’y est opposé pour tous les autres joueurs quelle que soit leur nationalité", souligne en effet le coach au micro de L’Équipe. Il est notamment une autre grande star parisienne qui rêvait de JO cette année : Neymar. Habitué de l'épreuve (finaliste en 2012, vainqueur en 2016), l’attaquant de 28 ans aurait pu lui aussi voyager à Tokyo, pour le Brésil, le comité olympique autorisant jusqu’à trois joueurs au-dessus de l’âge limite dans le tournoi de football.

Aussi certaines nations se plaisent-elles à envoyer quelques-unes de leurs stars… Du côté de l’Espagne par exemple, on parle actuellement de la potentielle participation du trentenaire Sergio Ramos aux prochains JO. Et là, pour le coup, le Real Madrid semble plus enclin à lui donner le feu vert, Zinédine Zidane ayant en tout cas affirmé publiquement soutenir les rêves olympiques de son capitaine. Alors qui sait, si ce n’est pas pour cette fois, Kylian Mbappé pourra toujours retenter sa chance à la prochaine édition olympique. À Paris qui plus est. Lui qui, d’ici là, et c'est quelque peu ironique, n’évoluera sans doute plus au sein du club de la capitale

Sources : AFP, L’Équipe, Le Parisien, 20 Minutes

Jessica Rat
https://twitter.com/rat_jessica Jessica Rat Rédacteur