SFR Actus
Football

Premier League : ce qui nous attend cette saison

Salah et Tierney à la lutte lors du Community Shield Liverpool - Arsenal, le 29 août 2020 à Wembley, Londres. © JUSTIN TALLIS / POOL / AFP

La Premier League reprend ce samedi 12 septembre sur RMC Sport, et nous réserve encore beaucoup de spectacle. En plus de la montée du Leeds de Marcelo Bielsa, le championnat anglais a profité du mercato pour attirer de nombreux talents. Et la lutte pour le titre entre Liverpool, Manchester City, Chelsea, Manchester United, Arsenal et Tottenham s'annonce plus folle que jamais...

La plus grande des batailles tactiques

Il n'y a pas que sur le terrain qu'il y a du spectacle en Premier League : sur le banc aussi, et surtout cette année ! Quel est le point commun entre Klopp (Liverpool), Guardiola (Manchester City), Mourinho (Tottenham) et Ancelotti (Everton) ? Ces entraîneurs ont tous remporté la Ligue des Champions, la plus prestigieuse des coupes européennes ! Et même deux fois pour Mourinho et Guardiola, ou trois pour Ancelotti. Aucun autre championnat européen ne peut proposer mieux, et avec Bielsa, maître tacticien adoré par Guardiola, qui rejoint la petite bande avec son club de Leeds, on peut s'attendre à une jolie bataille tactique chaque week-end. Et des photos du coach chilien sur sa glacière. Si les meilleurs entraîneurs du monde sont bien là, d'autres ont également leur mot à dire, comme les jeunes et prometteurs Lampard (Chelsea) et Arteta (Arsenal), qui ont montré de belles dispositions l'an passé. Du côté des outsiders, Rodgers (Leicester), Nuno Esperito Santo (Wolverhampton) et Wilder (Sheffield United) ont déjà plus que fait leurs preuves, et veulent continuer à faire progresser leurs équipes, tandis que Hasenhüttl (Southampton) espère conserver la régularité enfin observée en fin de saison dernière. Le spectacle va être total !

Le plein de nouvelles vedettes

Qui dit nouvelle saison dit forcément nouveaux visages. Le mercato estival a été l'occasion pour les clubs de Premier League de se renforcer, et cette année, le mot d'ordre semblait être : "Allons chercher des supers joueurs dans les championnats étrangers". Et encore, ce n'est pas fini, puisque le mercato durera en cette année pas comme les autres jusqu'au 5 octobre. Les clubs de Ligue 1 peuvent donc encore espérer un panic buy à la dernière minute à un prix beaucoup trop élevé d'un de leurs joueurs, comme c'est -très- souvent le cas. Le jeune espoir espagnol Fernan Torres a ainsi rejoint Manchester City, tandis qu'Everton a signé deux gros coups, en recrutant Allan, le milieu brésilien de Naples, et James Rodriguez, le meneur de jeu colombien du Real Madrid, également passé par Monaco et le Bayern Munich. Arsenal est venu renforcer sa défense en France, en chipant Saliba à Saint-Étienne et Gabriel à Lille, tandis que le promu Leeds s'est offert les services de Rodrigo Moreno, buteur de Valence et de la sélection espagnole. Sage pour l'instant, mais courant toujours après Sancho de Dortmund, Manchester United n'a recruté "que" De Beek, le milieu de terrain en provenance de l'Ajax Amsterdam. Et d'ici la fin du mercato, nul doute que d'autres talents venus de l'étranger vont poser leurs valises en Premier League...

Une équipe de Chelsea plus fortifiée que la Tour de Londres

L'année dernière, Chelsea était interdit de recrutement par l'UEFA, et en a donc profité pour donner du temps de jeu à ses jeunes (Mount, James, Abraham, Gilmour...), mais surtout pour mettre de l'argent de côté. Résultat, cet été, les Blues ont peut-être fait le meilleur mercato d'Europe. Ziyech (27 ans), le fantasque ailier marocain, est arrivé de l'Ajax Amsterdam, Thiago Silva (35 ans), que l'on connaît bien, est venu gratuitement du Paris Saint-Germain, Chilwell (23 ans), l'arrière gauche de Leicester et de l'équipe d'Angleterre est également arrivé. Et puis Chelsea est allé chercher deux pépites en Allemagne : tout d'abord Werner (24 ans), avant-centre du RB Leipzig et de la Mannschaft, auteur de 34 buts et 13 passes décisives en 45 matches la saison dernière. Ensuite Havertz (21 ans), milieu offensif au pied gauche magique, arrivé du Bayer Leverkusen pour faire pleuvoir Havertz sur les pelouses anglaises. Et Frank Lampard attend encore l'arrivée d'un gardien (peut-être Mendy de Rennes ou Maignan de Lille), et un milieu défensif, en la personne de l'excellent Rice (21 ans), de West Ham. Chelsea, favori pour le titre ?

Une saison à 100 points ?

Ces dernières années, il semble que pour décrocher le titre de champion d'Angleterre, il faille faire une saison quasi-parfaite. En 2018, Manchester City avait marqué 100 points (sur 114 possibles), puis 98 en 2019, alors que Liverpool, second, en inscrivaient... 97. Enfin champions après 30 ans d'attente, les Reds ont eux fini en 2020 avec 99 points. Il faut donc viser la centaine pour espérer être sacré, dans ce qui est décidément le championnat le plus disputé d'Europe, comme on peut le voir chaque week-end sur RMC Sport depuis maintenant plusieurs saisons...

Des règles qui changent un peu

Comme partout en Europe, la reprise va se faire à huis clos, mais déjà dans les prochaines semaines, certains stades se préparent à pouvoir recevoir des spectateurs (entre 5 000 et 12 500), selon l'évolution de la situation évidemment. Le protocole sanitaire reste en place, avec donc interdiction de se serrer la main au début et à la fin du match. D'ailleurs, les arbitres ont reçu une consigne bien précise : si un joueur tousse volontairement, genre pour faire peur à son adversaire ou faire une mauvaise blague, c'est carton rouge. En revanche, les 20 clubs de Premier League ont voté pour la fin des 5 changements par rencontre, pour revenir à seulement 3. Histoire que les gros clubs, aux effectifs mieux garnis, n'en profitent pas trop non plus ?

Des nouveaux maillots

C'est aussi la grande tradition des nouvelles saisons, la découverte des nouveaux maillots de chaque club. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les équipementiers se sont lâchés cette saison, surtout au niveau des thirds, les troisièmes maillots...

Le plus grand des spectacles

Des buts, des tacles, des rebondissements, du rythme, et on l'espère, bientôt du public. Enfin bref, un championnat aussi intense que d'habitude, à suivre à partir du 12 septembre cette saison encore sur les antennes de RMC Sport, disponible depuis la box SFR.

Sources : Transfermarkt, Premier League, L'Équipe, RMC Sport

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur