SFR Actus
Klopp, l'entraîneur de Liverpool, son défenseur Van Dijk et De Bruyne de Manchester City, le 2 juillet 2020 à Manchester
Football

Premier League : notre équipe type de la saison 2019-20

Klopp, l'entraîneur de Liverpool, son défenseur Van Dijk et De Bruyne de Manchester City, le 2 juillet 2020 à Manchester © DAVE THOMPSON / POOL / AFP

La saison de Premier League s'est achevée au cours d'une dernière journée spectaculaire sur RMC Sport, dans laquelle les grands joueurs ont une nouvelle fois brillé. Découvrez notre 11 type des meilleurs joueurs de l'année, dans un 4-3-3 classique et efficace.

Gardien de but : Nick Pope (Burnley)

Si Burnley a fini 10e du championnat, c'est avant tout grâce à sa défense solide, et notamment Nick Pope. À 28 ans, le gardien anglais sort d'une superbe saison, avec 15 clean sheets (0 but encaissé au cours d'un match) au compteur. Soit à peine 1 de moins que Ederson de Manchester City. Et on ne va pas se mentir, c'est plus compliqué de ne pas encaisser quand on joue pour Burnley que pour Manchester City, Liverpool ou Manchester United...

Arrière droit : Trent Alexander-Arnold (Liverpool)

À 21 ans, Trent Alexander-Arnold vient de battre le record du nombre de passes décisives par un défenseur sur une saison. Il a délivré 13 caviars, et ainsi battu la performance de... Trent Alexander-Arnold, qui la saison d'avant avait fait 12 passes décisives. On parie qu'il en fera 14 la saison prochaine ? Si défensivement il n'est pas toujours au top, son influence sur le jeu est juste incroyable. À ses passes décisives, il faut ajouter 4 buts. Une vraie patte de velours.

Défenseur central : Caglar Soyuncu (Leicester)

Leicester avait peur pour sa défense, après le départ pour un montant record de Harry Maguire à Manchester United. Mais Caglar Soyuncu, le défenseur turc, a vite rassuré les Foxes, enchaînant les prestations de haute volée aux côtés de Johnny Evans. Solide dans les duels, à l'aise techniquement, il a particulièrement manqué à Leicester dans le sprint final pour la Ligue des Champions...

Défenseur central : Virgil van Dijk (Liverpool)

Paradoxalement, beaucoup de joueurs de Liverpool ont été moins bons en 2019-20 qu'en 2018-19. Mais les Reds ont été champions, cette fois. Dans le cas de Virgil van Dijk, c'est peut-être qu'il a été tellement exceptionnel avant qu'il était impossible de faire mieux, ou aussi bien. Il a tout de même brillé (5 buts inscrits, 239 duels gagnés, 191 batailles aériennes remportées...), malgré un jeu parfois trop décontracté. En même temps, on a souvent l'impression que les attaquants font tout pour l'éviter. Le roc d'Anfield.

Arrière gauche : Andy Robertson (Liverpool)

"Il court il court, l'Écossais, vous ne l'attraperez jamais"... Comme son copain Alexander-Arnold, Andy Robertson a encore eu une énorme influence sur le jeu de Liverpool, avec 12 passes décisives et 2 buts au compteur. Et surtout, une activité de tous les instants. Le dernier Highlander, c'est lui !

Milieu de terrain : Kevin de Bruyne (Manchester City)

Sans doute le meilleur joueur de Premier League, et peut-être même d'Europe. Kevin de Bruyne distribue plus de caviars qu'un serveur du Ritz, grâce à son pied droit magique qui lui a permis d'égaler un vieux record de Thierry Henry. Celui du plus grand nombre de passes décisives sur une saison : 20 ! Et ce en 35 matchs, quand notre Frenchie en avait disputé 37 en 2002-03. Ajoutez à cela 13 buts et un énorme travail à la récupération, et vous obtenez le milieu le plus complet de sa génération, à ranger aux côtés des Steven Gerrard, Frank Lampard et Paul Scholes sur l'étagère des légendes du championnat anglais.

Milieu de terrain et capitaine : Jordan Henderson (Liverpool)

Le capitaine de Liverpool a été énorme durant toute la saison. Milieu relayeur à droite ou placé devant la défense pendant l'absence sur blessure de Fabinho, Jordan Henderson a patronné bien comme il faut, déclenchant le pressing typique des Reds. Un vrai leader sur le terrain, et en dehors : durant le confinement, il a appelé tous les capitaines des autres équipes de Premier League pour mettre en place un appel de fonds pour venir en aide au NHS, le système de soins en Angleterre. Pas pour rien qu'il a été élu meilleur joueur de la saison par la presse, comme par les autres joueurs de Premier League. Le patron.

Milieu de terrain : Bruno Fernandes (Manchester United)

Peut-on mettre un joueur qui ne joue en Premier League que depuis le 1er février dans l'équipe type de la saison 2019-20 ? Oui, quand on voit l'énorme impact de Bruno Fernandes sur le jeu de Manchester United. En 14 rencontres, il a signé 8 buts et 7 passes décisives, et a plus que largement contribué à la spectaculaire remontée au classement du club, qui a pu terminer à la troisième place, et se qualifier directement pour la Ligue des Champions. Par contre, s'il continue ses contestations et simulations grotesques, il pourrait vite devenir l'ennemi public n°1 des pelouses anglaises la saison prochaine...

Ailier droit : Mohamed Salah (Liverpool)

Pour la première fois en trois saisons, Mo Salah ne finit pas en tête du classement des buteurs. Mais ses stats avec Liverpool sont encore une fois impressionnantes : 19 buts et 10 passes décisives. À titre de comparasion, Raheem Sterling de Manchester City a inscrit 20 buts, mais délivré une seule passe décisive. Parfois trop égoïste et capable de passer au travers de certaines rencontres, The Egyptian King reste tout de même l'une des plus grandes menaces pour les défenses de Premier League, et monopolise réguièrement l'attention de deux, trois ou quatre défenseurs. Une vraie plaie d'Égypte pour ses adversaires...

Avant-centre : Jamie Vardy (Leicester)

À 33 ans, Jamie Vardy est avec ses 23 buts devenu le meilleur buteur de Premier League le plus âgé de l'histoire. Le numéro 9 le plus nerveux de la planète, qui carbure avec un drôle de régime omelette-Red Bull, a encore fait bien mal aux défenseurs du Royaume. Et vu comment il court, la retraite n'est pas pour maintenant, même si la chute de Leicester sur la fin de saison a dû lui faire un peu mal au moral...

AIlier gauche : Sadio Mané (Liverpool)

On parlait plus haut des joueurs de Liverpool moins performants que l'an passé (Van Dijk, Salah, Firmino...), mais il y en a un qui semble se bonifier saison après saison : Sadio Mané. Avec 18 buts et 7 passes décisives, il sort son meilleur bilan statistique, tout en ayant conservé son énorme activité sur le terrain. Ses replacements défensifs, son activité de tous les instants et ses dribbles dévastateurs ont permis au Sénégalais de faire danser beaucoup de défenseurs cette saison...

Entraîneur : Jürgen Klopp (Liverpool)

Impossible de ne pas nommer Jürgen Klopp, l'entraîneur qui a permis à Liverpool de décrocher le titre, 30 ans après, comme coach de la saison. Après l'échec de la saison passée, à un petit point près (Liverpool avait fini second avec 97 points, Manchester City champion avec 98), il est parvenu à remotiver ses troupes pour sortir une nouvelle saison d'exception. 99 points, 32 victoires en 38 matches, une troisième saison d'invincibilité à domicile de suite, et toujours avec des câlins et des sourires. C'est fort, très fort.

Retrouvez les meilleurs moments de la Premier League 2019-20 tout l'été sur RMC Sport (disponible depuis votre box SFR), avant le début de la nouvelle saison dès le 12 septembre.

Sources : Premier League, Whoscored, Transfermarkt

Sébastien Delecroix
Sébastien Delecroix Rédacteur